TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

TourMaGJOBS - Emploi et Formation





Guide professionnel randonnées motos : le responsable des motards

Les fiches métiers de TourMaG.com


Rédigé par La Rédaction le Mardi 4 Février 2014

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les informations utiles à votre orientation, avec en bonus le témoignage d'un professionnel. Cette semaine, découvrez : guide professionnel de randonnées motos.



Missions

Olivier Gallard "Je souhaite également établir des partenariats avec des professionnels du tourisme (institutionnels, AV et TO...). Je conçois et je guide aussi intégralement des randonnées et des raids lointains pour mon compte ou pour celui de mes clients. Je réponds enfin à des demandes ponctuelles d'accompagnement de voyageurs à l'étranger. " - DR
Olivier Gallard "Je souhaite également établir des partenariats avec des professionnels du tourisme (institutionnels, AV et TO...). Je conçois et je guide aussi intégralement des randonnées et des raids lointains pour mon compte ou pour celui de mes clients. Je réponds enfin à des demandes ponctuelles d'accompagnement de voyageurs à l'étranger. " - DR
Crise oblige, les professionnels de la moto constatent une diminution sensible de la fréquentation de leurs points de vente ainsi qu'un vieillissement de leur clientèle.

Alors que les jeunes motards (25-45 ans) n'ont aujourd'hui plus les revenus suffisants pour acquérir les engins ludiques dont ils sont friands, quelques motards plus âgés et plus fortunés (45-65 ans) s'orientent tout de même vers l'achat d'onéreuses machines routières ou de plus en plus fréquemment typées trails. Ces dernières présentent des aptitudes au tout-terrain, une pratique assimilée par le législateur français à du tout-terrain et soumise à réglementation.

Contraints de réagir, les professionnels du deux roues tentent d'animer leurs enseignes.

Le guide professionnel de randonnées motos peut contribuer à dynamiser ces commerces. Il sera également l'interlocuteur privilégié des professionnels du tourisme à motos qui souhaitent offrir à leurs clients des services sécurisés de grande qualité.

Le guide professionnel de randonnées motos doit :

- Maîtriser la réglementation spécifique à la fonction,

- Être capable d'accueillir, prendre en main un groupe,

- Vérifier les matériels utilisés par les membres du groupe (machines, équipements obligatoires...),

- Connaître les principales causes de pannes, savoir les anticiper et pouvoir y remédier,

- Savoir mettre en place des situations permettant d’observer le niveau de conduite de chacun, être en mesure de tempérer les ardeurs de certains et assister les moins aguerris,

- Pouvoir proposer un itinéraire adapté au public accueilli et à ses attentes,

- Être capable d’expliciter et de faire respecter les règles de sécurité en randonnée, de prévenir les risques d’incident, de réagir correctement en cas d'accident,

- Être capable d’expliciter et de faire respecter les règles d’usages visant à préserver la nature,

- Valoriser les itinéraires utilisés tant sur le plan environnemental qu’historique.

- Savoir commercialiser ses prestations, assurer une gestion comptable et juridique de ses activités.

Points forts

- Faire de sa passion son métier

- Pouvoir cultiver la singularité de la pratique du deux roues

- Avoir des échanges passionnés avec les clients et être amené à s’imprégner pleinement des lieux qu'il leur fait découvrir

Formation

L'encadrement à titre rémunéré des balades ou randonnées en moto tout-terrain est une profession réglementée (Article L212-1 et suivants du Code du sport).

Le guide doit être titulaire d'un diplôme reconnu par l'État (inscription au Répertoire national des certifications professionnelles et au Code du sport).

Pour la moto tout-terrain, outre le BEES (Brevet d'État d'éducateur sportif) 1er degré option motocyclisme, une nouvelle option « moto-verte » attachée au Certificat de qualification professionnelle « Guide de véhicules terrestres à moteur à guidon » est officiellement reconnue (cf. Fédération française de motocyclisme – http://www.ffmoto.org/).

NB. Ces diplômes ne sont reconnus que sur le territoire national. En dehors du sol français, seules les compétences font foi. (voir ci-dessous Particularités)

Compétences

- Maîtrise des fondamentaux « premiers tours de roues »

- Connaissance parfaite des règles de sécurité en randonnée (code de la route, perception du groupe par les autres usagers...)

- Attestation PSC1 obligatoire, techniques de premiers secours, ou autre qualification équivalente

- Maîtrise des outils de navigation

- Compétences en matière de mécanique

- Connaissance de la réglementation et des textes de références spécifiques à l’organisation de concentrations de véhicules terrestres à moteur

- Possession obligatoire d'une assurance responsabilité civile professionnelle spécifique

- Connaissance de règles régissant la préservation de l’environnement par les activités humaines

- Connaissances en gestion, organisation, commercialisation

Qualités bienvenues

Vous êtes évidemment fan de moto et hyper responsable. Vous aimez partager votre passion mais refuserez de le faire au détriment de la sécurité ou de l’environnement. Vous êtes plutôt bon vendeur et la gestion d’une petite entreprise ne vous fait pas peur.

Vous êtes en outre :

- Curieux des chemins du monde et de tout ce qui vous entoure

- Bon communicant et chaleureux dans les relations humaines

- En excellente santé physique et endurant

- Doté du sens de l’initiative et réactif

Débouchés et évolution professionnelle

Sur le sol français, entrepreneur indépendant, collaborateur occasionnel ou salarié d’une entreprise, le guide de randonnées motos est juridiquement responsable de l'activité qu'il propose. Il est titulaire d'une carte professionnelle et justifie d'une assurance Responsabilité civile professionnelle spécifique.

Sa responsabilité pénale peut être engagée en cas mise en danger d'autrui.

Il ne peut légalement guider que six motos à la fois (pilotes et passagers). Ce nombre peut être porté à douze s'il peut justifier de la mise en place d'un véhicule « fermeur » dont le conducteur est titulaire d'une attestation PSC1 ou équivalente.

Les randonnées motorisées ne sont autorisées que sur les voies ouvertes à la circulation publique (voies carrossables), pour un public titulaire du permis de conduire (permis moto) et pour des véhicules homologués (immatriculation et assurance).

Le guide de randonnées motos peut aussi exercer son métier au sein d'une structure soumise à autorisation comme un circuit par exemple.

En dehors du territoire national, le guide de randonnées motos travaille sous l'entière responsabilité de l'agence de voyages, du TO ou de la structure qui l'a missionné.

Seules ses compétences peuvent être valorisées (savoir-faire spécifique, sens des responsabilités, de l'organisation, du relationnel, connaissance du terrain...). Son activité s'apparente alors à celle d'un guide-accompagnateur classique, spécialisé motos.

Témoignage de pro


Olivier Gallard, infographiste, gérant de la société asg-communication

Administrateur de www.gorando.com dédié aux voyages à motos

Guide professionnel de randonnées motos, un métier de passions plurielles

« Un bac scientifique en poche et après une errance de plusieurs années en faculté je monte ma société : un atelier de graphisme publicitaire, la société ASG-Communication. Parallèlement je commence à exposer mes aquarelles, des encres et des sanguines de paysages et d’architecture de ma région.

Soutenu par des érudits locaux, je crée la structure éditoriale Gal’Art Édition afin d'éditer des ouvrages régionaux. La révolution Internet m'oblige à tout repenser. Je me forme seul à l’utilisation des logiciels de création de sites Internet.

En 2011 je décide de conjuguer mes deux passions : les voyages à moto et Internet au travers de Gorando.com. C'est le premier site Internet permettant aux motards d’avoir une vision globale de l’offre de voyages à moto. 500 organisateurs de voyages à moto partout dans le monde et près de 1800 destinations y sont référencés.

Plusieurs autres rubriques complètent l’architecture du site. Ainsi, outre la création d’une incontournable page Facebook je viens tout juste de mettre en place sur Gorando.com une bourse d’équipiers. Je compte beaucoup sur cet outil pour pérenniser le site.

Je roule à moto depuis l'âge de 16 ans. En 2000, j'ai passé mon permis grosses cylindrées.

Un voisin enduriste s'est alors proposé de m’initier au tout-terrain. C'est au cours d'un premier raid en Corse en 2003 que j’ai rencontré certains de mes amis enduristes avec lesquels je roule aujourd’hui. Ils roulent fort. Plusieurs ont fait le Dakar, l’un d’eux a fait quinze années de GP vitesse ! Mais ils n’aiment pas organiser ni guider nos raids. C’est donc moi qui le fait et j’aime ça. J’ai ainsi organisé de nombreux périples en France.

En ce qui concerne mes raids à l’étranger, je suis allé en Algérie, à Madagascar, au Maroc, souvent, deux fois en Thaïlande, en Inde, au Portugal, plusieurs fois aux USA (Route 66, Grand-Ouest…).

Aujourd'hui j'aimerais pouvoir vivre (de) ma passion encore plus intensément... et légalement. Je compte solliciter les professionnels de la moto (magasins, agents, concessionnaires) afin de leur proposer de « faire rouler » localement leurs clients et d'animer leurs enseignes.

Je souhaite également établir des partenariats avec des professionnels du tourisme (institutionnels, AV et TO...). Je conçois et je guide aussi intégralement des randonnées et des raids lointains pour mon compte ou pour celui de mes clients. Je réponds enfin à des demandes ponctuelles d'accompagnement de voyageurs à l'étranger.

Et comme pour prolonger chacun de mes périples, je rédige des carnets de voyages illustrés semblent-ils très appréciés.
Passeport en poche, casque sur la tête et maintenant guide, je suis toujours prêt à partir découvrir le monde !
»

Lu 6596 fois

Notez


1.Posté par Eric le 04/02/2014 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une blague cette fiche ou quoi ??? De l'enduro j'en fait depuis 30 ans et si en France je connais 10 accompagnateurs de randos qui essayent d'en vivre et pour qui cette activité doit représenter 30% de leurs revenus c'est bien le maximum.
Quand à l'avenir de ce (petit) job d'appoint demandez aux écolos qui font interdire tous les chemins aux motorisés ce qu'ils en pensent...

Un peu de sérieux Tourmag, faites des fiches sur de vrais métiers crédibles et pérennes. Si, si, il y en a !

2.Posté par Olivier GALLARD le 05/02/2014 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à Éric :
Le Certificat de Qualification Professionnelle Guide de Randonnées Motos est le seul diplôme décerné aujourd'hui et permettant d'être rémunéré en toute légalité pour une activité de guidage à moto sur le territoire national.
Malheureusement, la Fédération Française de Moto et les pouvoirs publics ont cru bon de "coller" à l'intitulé de la formation la mention restrictive : "option moto-verte".
C'est regrettable car comme vous le soulignez, la pratique de l'enduro n'est plus guère possible en France. Il existe cependant un nombre de plus en plus important de motards propriétaires de gros trails (et souvent anciens enduristes) qui aimeraient bien parfois pouvoir quitter sans crainte de représailles et en toute sécurité le bitume pour quelques belles pistes faciles et ouvertes à la circulation (Cette pratique est assimilée à du tout-terrain par le législateur, et donc soumise à réglementation). C'est à ce public que je m'adresse, ainsi qu'à tous les pilotes propriétaires de motos de route qui souhaitent découvrir notre patrimoine de façon intelligente tout en bénéficiant des conseils avisés d'un guide professionnel.

3.Posté par Jean le 05/02/2014 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
" Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les informations utiles à votre orientation"


Cela peut ouvrir un avenir professionnel a un maximum de une voir 2 personnes à temps très partiel ! ...

4.Posté par Olivier GALLARD le 05/02/2014 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec de la passion, de l'enthousiasme et de la créativité, on peut s'en sortir... Il suffit de parvenir à se faire connaître alors, PARTAGEZ !

5.Posté par Mon Tour Motos le 06/02/2014 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les histoires de législation, on pourrait en faire des romans...
Olivier, je crois deviner que vous vous êtes bien documenté sur le sujet. Alors corrigez-moi si je me trompe :
Il y a une bonne poignée d'années (une vingtaine bien tassées), je m'étais un peu sensibilisé et documenté sur le cas de la pratique moto verte (étant amateur de randonnées trail à ce moment là) et notamment lorsqu'est apparue la loi Lalonde.
Nombre d'interdictions ont alors commencé à fleurir et certains experts de la législation se défendaient sur divers points dont celui que le terme "moto verte" n'était pas juridiquement valable car ne désignant rien de concret aux yeux de la loi.
Cela aurait-il changé ?

6.Posté par Olivier GALLARD le 06/02/2014 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une seule notion est à retenir concernant la pratique du tout-terrain (moto-verte) soumise à réglementation : LA CARROSSABILITÉ
Un chemin est réputé carrossable s'il est visiblement emprunté et entretenu, stabilisé, voire empierré et surtout s'il est ouvert à la circulation publique. Peu importe sa largeur. L'unique façon de connaître la nature d'un chemin, c'est de se renseigner en mairie et de consulter le cadastre. Une chose est certaine : quitter le bitume pour s'engager sur un chemin est soumis à réglementation.

7.Posté par Mon Tour Motos le 06/02/2014 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Olivier ! Donc on ne change pas une équipe qui gagne. Nos élus nous pondent des règlementations qui ne correspondent à rien du point de vue juridique... moto verte, tout terrain : tout ça ne veut toujours rien dire dans les textes de lois français.
Le concept du "ni fait ni à faire" a encore de beaux jours devant lui !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66



CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com