TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Hébergement : premier bilan en allemagne

Source MKG Consulting


Rédigé par La rédaction (CE) - redaction@tourmag.com le Vendredi 7 Juillet 2006

Selon le baromètre publié par MKG Consulting, les jours de match, les hôtels des villes organisatrices affichent complet et les prix sont doublés. Berlin et Francfort pourraient être les grands gagnants en termes de surplus de chiffre d’affaires L’espoir persiste également, quant au report de l’activité affaires sur juillet et au prolongement de l’effet positif de la Coupe du Monde pour le tourisme allemand.



Depuis le 9 juin, l’Allemagne vit au rythme de la Coupe du Monde de Football. Les prévisions de l’année dernière étant déjà très optimistes, les hôteliers espéraient une forte croissance de leur activité. Du fait de la réouverture tardive des chambres bloquées par la FIFA, pour beaucoup d’entre eux, le surplus d’activité n’a pas été tout à fait à la hauteur de leurs espérances. Les retombées sont plus largement partagées entre les douze villes organisatrices.

Berlin

Les hôteliers de la capitale ont été sévèrement pénalisés par la réouverture de 5000 des 8000 chambres réservées par la FIFA. Deux semaines après le coup d’envoi, il était encore possible de trouver des chambres disponibles pour la réservation de dernière minute, à des prix très avantageux.

En dépit de la croissance de l’offre hôtelière, le taux d’occupation dans la capitale est en hausse. En mai, il était en progression de 10 points environ, atteignant 82%, avec un prix moyen de 94.5 euros soit une hausse de 3.9%. Par ailleurs, les hôtels bénéficiant d’une situation centrale ont affiché complet pendant 2 ou 3 jours lors des matches, avec un prix moyen en hausse de 200%. Berlin devrait enregistrer 700 000 arrivées supplémentaires, d’autant plus que la ville accueillera le match des finalistes, ce qui devrait booster le RevPAR.

Frankfurt

Francfort dispose de nombreux atouts qui en font le gagnant potentiel, parmi toutes les villes organisatrices : une situation centrale en Allemagne, le plus grand aéroport international du pays, une ville de foires et de congrès (c’est une des rares villes ayant réussi à maintenir quelques évènements professionnels pendant la Coupe du Monde) et enfin des matches très attendus.

Les hôteliers de la ville, ont enregistré d’excellents résultats pendant toute la période : une hausse exceptionnelle des prix moyens accompagnée d’une croissance à 2 chiffres de l’occupation. Les jours de match, le RevPAR a progressé de plus de 250% !

Munich

Avec d’excellents résultats en mai 2006 (80 euros de RevPAR) et un très bon mois de juin 2005, la marge de progression est plus faible pour Munich en comparaison avec les autres villes organisatrices.

Le niveau des prix étant relativement élevé, un des plus élevés en Allemagne, les hausses du niveau de remplissage semblent limitées aux jours de match et aux hôtels du centre ville, où les hôteliers prévoient un taux d’occupation de 85% en juin.

Hamburg

Depuis le début de la Coupe du Monde, Hambourg est l’une des seules villes qui bénéficie d’un nombre significatif de réservations de dernière minute ainsi qu’un flux important de clients de passage que ce soient des individuels ou de petits groupes. Avec un prix moyen en hausse et un taux d’occupation qui pourrait dépasser 85% en juin, les performances de l’année dernière pourraient être largement dépassées.

Dortmund, Cologne, Gelsenkirchen

Idéalement située entre 3 villes qui accueillent au total 16 matches, Düsseldorf, qui offre également d’excellentes infrastructures de transport, notamment aéroportuaires, pourrait être l’un des plus grands bénéficiaires de l’effet Coupe du Monde. Un salon professionnel s’y est tenu, ce qui pourrait permettre de compenser les jours sans match.

Les tarifs à Düsseldorf sont moins élevés que dans d’autres villes, qui ont enregistré un grand nombre de pré-réservations. Cologne tire son épingle du jeu avec une progression de RevPAR de plus de 200% les jours de match. A Dortmund, les « World Cup Camps » qui offrent près de 3000 lits pour généralement moins de 30 euros, semblent faire obstruction à un envol de l’activité du segment économique.

Stuttgart

A Stuttgart, l’une des villes d’affaires et de congrès les plus réputées d’Allemagne, la clientèle d’affaires habituelle semble avoir déserté la ville. Néanmoins, les hôtels du centre ville affichent de bons taux d’occupation et une hausse des prix moyens pouvant atteindre 250% les jours de match.

Conclusion

Avec une progression du RevPAR de plus de 200% les jours de match dans les villes organisatrices, l’effet Coupe du Monde aura sans aucun doute des retombées positives sur le RevPAR global du pays pour les mois de juin et juillet.

La durée de séjour reste cependant relativement courte et ce sont les villes centrales comme Francfort et Düsseldorf qui profiteront des flux les plus importants de visiteurs. En effet, l’Allemagne dispose d’excellentes infrastructures de transport, les compagnies aériennes reliant la majorité des aéroports européens aux villes allemandes avec des fréquences plus nombreuses et de plus grandes capacités. Les spectateurs peuvent donc rentrer chez eux très peu de temps après les matches.

Le beau temps et l’atmosphère festive attirent de nombreux visiteurs des pays voisins. Il s’agit d’une population souvent jeune qui opte pour les hôtels économiques mais aussi les auberges et campings.

Impact négatif sur le segment affaires

La Coupe du Monde a cependant un impact négatif sur le segment affaires, qui traditionnellement s’arroge la part du lion dans les grandes villes allemandes. En effet, les conférences ou salons professionnels ne se sont pas tenus dans ces villes comme d’ordinaire.

Même si Munich et Berlin étaient très attendues en terme de retombées directes de chiffres d’affaires – Munich, grâce au siège du centre de presse internationale et Berlin qui accueille la phase finale – il est aujourd’hui difficile d’annoncer le vainqueur. D’une manière générale, il est trop tôt pour établir un bilan chiffré.

L’espoir persiste quant aux effets positifs de la Coupe du Monde à moyen et long termes, notamment concernant le report de l’activité affaires sur le second semestre 2006 et 2007, et l’effet durable de l’image positive qu’a donnée l’Allemagne en tant que destination touristique.

MKG Consulting est le leader européen du conseil dans le secteur de l’hôtellerie, du tourisme et de la restauration et dispose de la première base de Données hôtelières au Monde hors USA, (www.hotelcompset.com). En Allemagne, avec près de 800 hôtels participants, MKG dispose de la base hôtelière la plus développées, avec une bonne représentativité sur tous les segments hôteliers et les marchés clés. 9 des 10 premières chaînes présentes en Allemagne participent à hotelcompset (et 17 des 20 premières chaînes).

www.mkg-worldwide.com

Lu 1129 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:19 L’InterContinental® Perth City ouvre ses portes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com