TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Hébergements insolites : une offre foisonnante pour un marché de niche

de nombreux petits acteurs se lancent sur le marché


Rédigé par Sylvie Lacoste le Mardi 10 Avril 2012

Tandis que la production traditionnelle campe sur ses acquis, une quantité de petits acteurs fait bouger les lignes en matière d'hébergement. L'insolite répond à une mode rousseauiste de retour à la simplicité et à la nature.de plus en plus appréciée des Français. Et ce d'autant plus qu'elle revendique son attachement aux valeurs environnementales.



''L'insolite dégage une atmosphère particulière, qui permet d’être plus proche de la nature", explique Marie-Hélène Piovano, éditrice du site Internet Ikinat, qui met en ligne toutes sortes d’hébergements : cabanes forestières, tentes, habitats flottants, hybrides ou troglodytes…

Leur conception souvent rudimentaire offre une prise directe avec l’environnement, d’autant qu’ils disposent rarement d’électricité, d’eau courante et de tout-à-l’égout.

On s’éclaire à la bougie, on cuisine au feu de bois et on utilise des toilettes sèches.

La TV fait place à la convivialité. Les parents en profitent pour inculquer le respect de l’environnement à leurs enfants, qui vivent in situ le pourquoi du comment des écosystèmes : "les toilettes sèches vont au compost et le reste des repas aux poules", détaille Jérémy Picard, gérant d’Altipik Camp.

"Ils attirent d’ailleurs une population attachée aux valeurs environnementales, qui veut passer des vacances écolos", explique Marie-Hélène Piovano.

La majorité des hébergeurs joue d’ailleurs la carte verte. "Notre nom est une résonance du message éco citoyen", souligne Anne-Laure Le Seac’h, assistante de direction d’Ecologia.
Natura Lodge a donné une seconde vie à un petit avion de tourisme, en le convertissant en chambre d’hôtes - Photo DR
Natura Lodge a donné une seconde vie à un petit avion de tourisme, en le convertissant en chambre d’hôtes - Photo DR

Des clients attachés à leur confort

Un Lit au Pré revendique l’absence de toute activité, afin de mieux profiter de la ferme sur laquelle ses tentes sont dressées - Photo DR
Un Lit au Pré revendique l’absence de toute activité, afin de mieux profiter de la ferme sur laquelle ses tentes sont dressées - Photo DR
"Nous avons donné une seconde vie à un petit avion de tourisme, en le convertissant en chambre d’hôtes", explique Antoine Agapitos, propriétaire de Natura Lodge en Ardèche.

D’autres en appellent simplement au bien-être ou encore à la curiosité de vivre une expérience unique, fut-elle architecturale.

La rusticité extérieure des hébergements tranche avec des intérieurs douillets comme des cocons, car les amateurs d’insolite tiennent à leur confort.

Aussi, les abris disposent-ils de chauffage et d’un minimum de service hôtelier : ménage, petit-déjeuner, table d’hôtes…

Certains sont adossés à des sites touristiques. Les habitats flottants du Ty Nadan, par exemple, bénéficient des multi activités du camping 4*.

Les clients du Parc de la Belle associent les visites du Futuroscope et de la vallée des Singes, avec une nuit dans une cabane perchée.

L'insolite c'est aussi changer radicalement de rythme

En revanche, Un lit au pré revendique l’absence de toute activité, afin de mieux profiter de la ferme sur laquelle ses tentes sont dressées ; car l’insolite pour ses clients, des citadins CSP+ bon ton, vivant toute l’année à 100 à l’heure, consiste justement à changer radicalement de rythme, sur une moyenne de 5 jours.

Les cabanes forestières sont généralement louées une seule nuit. Elles s’adressent à une clientèle, toujours plus nombreuse, à la fois de proximité ou éloignée, jeune ou senior, avec ou sans enfants, CE ou de petits groupes d’amis.

D’ailleurs, elle est aussi éclectique que les opérateurs. Souvent autodidactes, ils revendiquent tour à tour leur apparenté à la résidence hôtelière ou à l’hôtellerie de plein air, voire au glamping (le camping relooké glamour).

Certains se targuent d’être labellisés, d’autres non. Tous privilégient la promotion des salons, quitte à prendre leur bâton de pèlerin jusqu’aux Pays-Bas ou en Grande-Bretagne où le concept fait fureur.

Leurs produits généralement revendus en ligne et sous forme de coffret-cadeau, sont parfois distribués par de petites agences de voyages locales ou les CDT.

Le concept-même d’hébergement insolite ne le limite-t-il pas à rester un produit de niche, laissant à l’hôtellerie de plein air traditionnelle le plus gros du marché ?

Lu 7974 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com