TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Héliades poursuit son développement en Méditerranée et lance la Sicile

le TO continue sa politique de diversification


le Lundi 21 Janvier 2013

Héliades poursuit sa politique de diversification pour survivre à la crise et compenser la perte de son leadership en Grèce. Après Sao Tomé-et-Principe cet hiver, il lance la Sicile pour l'été 2013.



Sao-Tomé est une destination inédite sur le marché français. Un nouveau pari pour Héliades. DR
Sao-Tomé est une destination inédite sur le marché français. Un nouveau pari pour Héliades. DR
Plus les saisons passent, plus l'identité grecque d'Héliades s'efface.

Si le TO reste un spécialiste de la destination, qui représente encore 60 à 65% de son chiffre, il doit aujourd'hui s'ouvrir à de nouveaux horizons pour équilibrer son activité.

En effet, depuis le printemps arabe, tous les voyagistes se sont précipités sur le pays d'Homère, ruinant les prix et par la même occasion le chiffre d'affaires du TO.

Rajoutez à cela une crise politique qui fait la une des journaux et vous obtiendrez une situation délicate de laquelle Héliades tente de se sortir.

"Heureusement, le pays semble aujourd'hui loin des radars médiatiques et la saison 2013 devrait être franchement meilleure", augure Jean Brajon, le directeur général.

En 2012, Héliades avait réduit ses engagements de 30%.

Mais en 2013, le programme d'été restera quasiment similaire avec 36 vols depuis 10 villes françaises à destination de 7 aéroports grecs, soit un total de 80 000 sièges.

Ses engagements terrestres ont légèrement progressé, notamment sur Santorin, très apprécié des Français. L'île est desservie depuis 5 villes, dont deux nouvelles qui sont Lille et Deauville.

Chypre est désormais incluse dans la brochure générale car "les clients l'assimilent déjà à une île grecque", justifie Jean Brajon. Le TO s'est engagé sur 90 blocs sièges par semaine avec Cyprus Airways.

Enfin dernière nouveauté, la Sicile, est à découvrir à la fin de la brochure. Les capacités de vols sont importantes sur Palerme d'avril à septembre, ainsi que sur Catane, pour un total de 7 000 sièges. Une programmation dont profitera Italowcost, avec des week-ends proposés sur ces deux villes.

Un développement dans les pays lusophones

Le Cap Vert a été la première tentative de diversification d'Héliades en 2009. Un pari réussi avec 17 000 clients en 2012, soit 20% du volume de pax. Là encore, le TO a été suivi par un grand nombre d'opérateurs qui ont cassé les prix.

Si les vacances de Noël se sont vendues au tarif catalogue, les promotions ont été nombreuses durant le reste de l'hiver. Mais Héliades ne se décourage pas et espère attirer 5 000 clients pour l'été 2013. Il s'interroge également sur la poursuite du Brésil en saison estivale.

Décidément très lusophone, il a lancé cet hiver Sao Tomé-et-Principe, un archipel situé au large du Gabon. Avec 250 chambres pour 1 500 Français par an, la destination reste totalement vierge sur le marché.

Héliades y propose des séjours combinant découverte culturelle, naturelle et balnéaire. Il a déjà réalisé le tiers de son objectif établit à 500 clients sur l'année.

Des clubs concurrencés mais incontournables

Malgré la concurrence, les clubs restent le produit phare du TO, celui qui remplit les avions et 50% des caisses.

La brochure d'été compte une vingtaine de clubs qui ont subi un lifting marketing et deviennent désormais des Clubs Héliades.

Les anciens Syrtaki se transforment en Clubs Héliades Eco. Le Club Héliades, autrefois Olympien, regroupe les établissements familiaux 3-4 étoiles. Enfin le Club Héliades Select rassemble les Helia Mare, plus haut de gamme et moins animés, correspondant à une catégorie 5 étoiles.

Le TO propose également une gamme prestige, en progression de 20%. Mais il n'a pas vocation à multiplier les produits de luxe, qui ne correspondent pas à sa clientèle traditionnelle de classe moyenne. Un cœur de cible particulièrement touché par la crise.

Alors pour continuer à gagner de l'argent, Jean Brajon recherche encore de nouvelles destinations. Des pays hors des sentiers battus, sans trop de concurrence, où les clients auront besoin de l'expertise d'un spécialiste pour s'y rendre. Une perle rare qu'on lui souhaite de trouver !


Lu 1169 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com