TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Hobbizer compte "disrupter" les agences de voyages

La start-up e-tourisme de la semaine


le Vendredi 10 Février 2017

La "Start-up de la semaine" braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d'une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd'hui, Hobbizer, un site web permettant de planifier et de réserver ses voyages en ligne. Lancé par Fanny Semiao en 2016, la start-up se concentre dans un premier temps sur des réservations de voyage à Paris. Hobbizer disrupte les agences de voyages en ligne en proposant un trip planner permettant de réserver des activités.



Le concept initial ?

Hobbizer disrupte les agences de voyages en ligne en proposant un trip planner permettant de réserver des activités - DR
Hobbizer disrupte les agences de voyages en ligne en proposant un trip planner permettant de réserver des activités - DR
La start-up ambitionne d’ouvrir ses services pour des voyages dans une dizaine de capitales d’ici fin 2017.Les solutions permettant de réserver hébergement et transport sont pléthoriques mais tout reste à faire sur le marché de l'activité.

Des offres commencent à voir le jour mais elles sont trop restrictives et limitées en termes de service. Il fallait trouver le bon équilibre entre la volonté de sortir du tourisme de masse et l'accompagnement

Chez Hobbizer l’internaute crée son programme de visites et d’activités en toute liberté en sélectionnant pour chaque moment de la journée les offres touristiques qui correspondent à ses envies.

Mais Hobbizer s’occupe ensuite pour lui de toutes les réservations. Il recevra sur son compte client ses billets ainsi qu’un carnet de route dans lequel il retrouvera son programme et les informations utiles concernant chaque activité réservée.

Quel est votre « plus » pour le tourisme ?

Le service Hobbizer encourage l'internaute à multiplier les expériences et augmenter son volume d'activités lors de sa visite.

Un touriste qui vient sur le site pour ne réserver qu’un billet pour un monument, par exemple, sera incité à découvrir d’autres activités auxquelles il n’avait pas pensé.

Ainsi, notre site permet à des musées moins connus ou à des activités insolites d’obtenir de la visibilité auprès de clients intéressés à l’origine par les activités « incontournables » de Paris.
 
Enfin, nous avons tout mis en œuvre pour clarifier l’offre parisienne au maximum, en proposant une sélection des meilleures activités par catégorie et mettant à disposition un outil de planification très simple d’utilisation.

La lisibilité et la simplification de l’organisation du séjour est la première étape vers l’amélioration de l’image d’une ville touristique.

Il nous est arrivé de travailler avec des agences de voyages étrangères qui souhaitaient réserver sur un même site et facilement l’ensemble des activités choisies par leurs clients.

Par ailleurs, elles sont très sensibles à notre service d'accompagnement sur les sorties hors activité (restaurants, soirées). C’est une cible que nous souhaitons développer.

Quel est le cœur de cible ?

Les touristes français et étrangers (anglophones, car le site n’est pour le moment traduit qu’en anglais).

Quel est le marché potentiel ?

Aujourd’hui, 60% de nos clients sont des Français. Nous avons une dizaine de clients par jour et nous espérons multiplier par 10 ce chiffre d’ici un an.

Le panier moyen est de 300 euros.

Quel est votre business model ?

Le service est aujourd’hui gratuit pour nos clients. Nous nous rémunérons grâce aux commissions reversées par nos partenaires.

Un service de conciergerie en sus, à bas prix, permet quant à lui de programmer des activités sur mesure.

Quels sont vos concurrents ? Votre élément différenciant ?

Nos concurrents les plus directs sont les centrales d'achats spécialisées dans la vente d’activités, comme Ceetiz ou Viator.

Mais notre approche se différencie sur deux points essentiels :

- nous ne proposons pas une liste exhaustive des activités. Nous sélectionnons les meilleures activités afin d’aider l’internaute dans son choix et dans sa navigation.

- nous mettons à la disposition du client un outil intuitif qui lui permet de créer son séjour entier jour après jour et de réserver plusieurs activités.

Nos concurrents sont généralement sollicités pour une seule activité et sont finalement plus proches du métier de billetterie.

Combien cherchez-vous de financement ? Quel accompagnement ?

Afin de démarrer notre activité en 2016, nous avons utilisé nos fonds propres, soit environ 100 000 euros.

Nous sommes pour l’instant dans un co-working et nous commençons à chercher un accompagnement supérieur (réseaux et incubateurs) afin de nous aider dans l’accélération de notre activité.

Une actualité ?

Le site était en version bêta depuis mai 2016 et nous venons de le lancer officiellement en janvier.

Nous comptons réaliser une levée de fonds cette année pour obtenir les financements nécessaires à la croissance de l’activité (entre 300 K€ et 500 K€).

De plus, le site est aujourd’hui spécialisé sur Paris mais nous comptons ouvrir la solution Hobbizer dès la fin de l’année à d’autres villes en commençant par Londres !

L'équipe

Fanny Semiao, CEO de Hobizzer - DR
Fanny Semiao, CEO de Hobizzer - DR
Fanny Semiao, CEO
Fanny a travaillé pendant 6 ans dans la publicité.
Passionnée de voyages et de Paris, elle a commencé à organiser des séjours sur-mesure pour des touristes en visite à Paris il y a deux ans avant d’avoir l’idée de créer Hobbizer.

Jonathan Dumont, responsable de la communication
CEO d’une agence de communication.

Nicolas Areski, responsable de la stratégie digitale
CEO d’une agence de communication digitale.

Le « + » de l’info

i-tourisme : Qu’est ce qui vous a donné l’envie d’être entrepreneur ?

Fanny Semiao :
Etant moi-même une grande voyageuse, je me suis toujours intéressée de près aux solutions qui existaient sur le marché du tourisme pour aider les voyageurs dans la préparation de leurs voyages.

Malheureusement, il existe peu de solutions pour organiser ses séjours dans des villes touristiques comme Paris, Londres ou New York.

Les agences de voyages ne s’intéressent pas beaucoup au tourisme urbain, car la majorité des voyageurs veulent se débrouiller tout seuls.

Mais une fois le vol et l’hôtel réservés, il est quand même très dur de s’y retrouver parmi toutes les activités et les offres que propose une ville et l’organisation d’un simple weekend devient vite problématique.

Afin de pallier à ce manque de solution pour organiser ses séjours en ville, j’ai eu envie de la créer moi-même !
 
i-tourisme : Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

Fanny Semiao :
Je pense qu’il faut être très optimiste afin de ne jamais douter de la réussite de ses projets malgré les moments difficiles. Si on croit en soi, les autres y croiront aussi !

i-tourisme : Quelle ambition ?

Fanny Semiao :
J’aimerais qu’Hobbizer devienne vite une solution incontournable pour organiser ses vacances et week-ends dans les grandes villes touristiques de façon très simple et en toute liberté.

Lu 2620 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Elodie RIBEIRO
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33









Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com