TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Hôtellerie : Paris et la Côte d'azur résistent à la crise économique en 2012

Selon l'étude annuelle Deloitte-In Extenso


Rédigé par Michel BOVAS le Mercredi 17 Avril 2013

A Sophia Antipolis, les experts du tourisme de Deloitte-In Extenso ont présenté, le 11 avril 2013, les résultats de leur étude annuelle sur les tendances du tourisme et de l’hôtellerie. En 2012, les établissements haut de gamme et de grand luxe affichent des chiffres d’affaires en progression, tandis que l’hôtellerie super-économique à milieu de gamme stagne, voire recule.



En France seulement 120 hôtels sont construits chaque année, selon la dernière étude annuelle Deloitte-In Extenso sur les tendances du tourisme et de l’hôtellerie.

Elle est réalisée à l’initiative de Frédéric Dimanche, professeur et responsable du mastère spécialisé en management international de l’hôtellerie de Skema Group.

Le coût de construction hors foncier est de 40 à 62 k€ pour une chambre dans le super-économique et va jusqu’à 150 à 230 k€ dans le luxe.

Pour l’hôtellerie de séjour et vacances, il faut rajouter les coûts non négligeables des annexes de constructions : salles d’animation, mini clubs, équipements sportifs, piscines, et notamment le "désormais presque incontournable SPA très coûteux".

Pour 2012, les établissements haut de gamme et de grand luxe affichent des chiffres d’affaires hébergement en progression respectives de 3% et 6%, tandis que l’hôtellerie super-économique à milieu de gamme stagne, voire recule, sur la même période.

Les régions subissent de plein fouet la crise économique

Si Paris, et dans une moindre mesure la Côte d’Azur, affichent des performances en croissance de +4 à +6% sur l’ensemble des catégories en 2012, ailleurs l’hôtellerie voit son chiffre d’affaires reculer de 2 à 4% selon le niveau de gamme.

Mais moins fréquentées par une clientèle étrangère que Paris et la Côte d’Azur, les régions subissent de plein fouet la crise de l’économie française.

Pour les grandes agglomérations, l’effet de la crise notamment sur la clientèle française, s’ajoute une densification de l’offre hôtelière (+5% entre 2011 et 2013 sur les 10 premières agglomérations observées) et un développement de l’offre para-hôtelière, avec des frontières de plus en plus ténues entre marché hôtelier et résidences urbaines.

Cela conduit a une chute plus ou moins prononcée des prix moyens, ces derniers ont continué de progresser cette année.

Pour 2013, les hôteliers concentrés sur le marché français et sur le marché séminaire connaîtront un marché difficile.

A contrario, les destinations et les établissements plus ouverts à l’international, resteront sur le chemin de la croissance.

Lu 1501 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Octobre 2017 - 14:24 Mövenpick ouvrira un hôtel à Abidjan en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com