TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Hôtellerie : activité soutenue en mai en France

estimations réalisées par MKG Hospitality


Rédigé par La rédaction le Lundi 16 Juin 2008

Selon le baromètre MKG Hospitality, après 2 mois plus mitigés en mars et avril, l’hôtellerie française renoue en mai avec la croissance forte du début d’année. En particulier, les ponts du 1er et du 8 mai, cette année associé à la Pentecôte, auront été très favorables à l’activité hôtelière.



Le mois de mai a été radieux pour l’hôtellerie française qui affiche, selon les premières estimations réalisées par MKG Hospitality, un RevPAR en progression de 9,8% en comparaison des résultats enregistrés en mai 2007. Les niveaux d’occupation s’apprécient de 2,7 points et dépassent 70% dans toutes les catégories. Les prix moyens connaissent en revanche leur taux de progression le plus modéré depuis le début d’année (+5,7%).

Ce sont les catégories intermédiaires (2* et 3*) qui tirent les performances vers le haut. Mais les touristes n'ont pas pour autant déserté l'hôtellerie haut de gamme. En effet, la fréquentation de la catégorie 4* a été particulièrement élevée, flirtant avec les 75% et en progression de 1,6 point.

Les touristes haut de gamme ont bien réagi aux week-ends promotionnels lancés par les hôteliers à l'occasion des ponts du mois de mai. Les réductions consenties par les différents opérateurs expliquent ainsi une hausse plus modérée des prix moyens en comparaison de la
moyenne nationale.

Bonnes performences pendant les ponts de mai

Les très bonnes performances enregistrées pendant les périodes de ponts, en comparaison des résultats de l’année 2007, contribuent à expliquer les bons résultats du mois de mai.

Pendant les week-ends des 1er et 8 mai, le RevPAR affiche une hausse de 21% en moyenne grâce à une forte hausse des taux d’occupation (+10,3 points pour le pont de la fête du travail et +13,6 points pour le pont du 8 mai et de la Pentecôte). La demande a été stimulée par une politique tarifaire efficace visant à élargir au maximum la clientèle.

Les diverses promotions accordées ont cependant limité la progression du prix moyen à 3% sur le 1er week-end de mai, évolution en retrait par rapport à la moyenne mensuelle, et entraînent même un repli du prix moyen pour le pont du 8 mai (-3,4%).

En 2007, le second tour de l’élection présidentielle, qui tombait en plein milieu du week-end du 8 mai, n’avait pas favorisé les déplacements. En revanche, le calendrier de cette année, avec le prolongement week-end par le lundi de Pentecôte, à nouveau férié, a permis de profiter de cinq jours entiers. Ce bonus d’une journée a profité aux hôteliers, leur permettant de retenir les clients une nuit de plus, le dimanche soir.

Taux d'occupation en baisse pour les catégories super économiques

Mars et avril ont été en demi-teinte, marqués par des reculs des taux d’occupation. Ces tendances ont pu faire craindre un ralentissement d’activité lié à une conjoncture économique internationale incertaine.

Mai ne confirme pas ce pessimisme. Sur les 5 premiers mois de l’année, le RevPAR global progresse de 7,1% grâce à l’augmentation combinée des taux d’occupation (+0,7 point) et surtout des prix moyens (+5,9%).

Les segments 2* et 3* soutiennent l’activité et affichent une croissance du taux d’occupation supérieure à 1 point. En particulier, si le taux d’occupation de l’hôtellerie 3* est toujours moins élevé que celui des autres catégories, il enregistre toutefois la meilleure progression sur 5 mois.

L’hôtellerie haut de gamme a bénéficié de politiques de yield actives, dans un contexte de ralentissement de la progression des taux d’occupation (+0,2 point). Le RevPAR de l’hôtellerie 4*, sensible à la conjoncture internationale, est encore en hausse de 7,6%.

Seules les catégories super économiques voient leur taux d’occupation reculer sur les 5 premiers mois de l’année (-0,4 point). Compte tenu de la croissance de l’offre de ces segments (+3,0% au cours de l’année 2007), ces résultats ne trahissent pas un recul de la demande.

Aucun retournement de conjoncture ne se profile

D’ailleurs, les prix moyens restent orientés positivement (+4,7%) pour un RevPAR en hausse de 4,0%. L’hôtellerie « Budget » est le théâtre d’une lutte intense entre les principaux acteurs. B&B, avec le rachat de Villages Hôtels, et Balladins, soutenue par Dynamique Hôtels, jouent à plein leur rôle de challengers derrière les enseignes du groupe Accor et du Groupe du Louvre.

Certes, l’horizon économique international s’est assombri ces derniers mois (crise financière et ralentissement économique aux USA, hausse du prix du pétrole, parité euro-dollar renchérissant le coût des destinations de la zone euro), mais jusqu’à présent aucun retournement de conjoncture ne se profile. La France reste en effet une destination attractive.

Les fondamentaux du secteur sont bons et les résultats des 5 premiers mois confirment les prévisions établies par le cabinet MKG Hospitality en début d’année, à savoir une progression de RevPAR comprise entre 6 et 8% en 2008.

www.mkg-hospitality.com - www.hotelcompset.com

SOURCE MKG Hospitality

Lu 3599 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com