TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Hôtellerie : un marché français à deux vitesses

statistiques Deloitte/In Extenso pour octobre 2012


Rédigé par La Rédaction le Mardi 4 Décembre 2012

Selon le Baromètre Deloitte/In Extenso sur les performances hôtelières en France au mois d'octobre 2012, les établissements parisiens et de la Côte d'Azur tirent leur épingle du jeu dans un contexte économique difficile. Ce n'est, en revanche, pas le cas, pour leurs homologues de province qui ne bénéficient pas d'un mix clientèle suffisant.



D'après la dernière édition du Baromètre mensuel Deloitte/In Extenso sur les performances hôtelières en France en octobre 2012, le marché hexagonale est divisé en deux.

On trouve d'un côté les destinations, telles Paris ou la Côte d'Azur, qui peuvent s'appuyer sur une diversification de leur mix clientèle pour attirer des visiteurs loisirs comme business, nationaux comme internationaux, individuels comme de groupe.

Et, de l'autre côté, on trouve celles pour lesquelles seul un segment domine. Cela concerne une grande partie des villes de province qui, elles, subissent plus durement les effets de la crise économique actuelle.

Ainsi, pour la province, toutes les catégories ont vu leur taux d'occupation (TO) baisser en octobre 2012. Cette chute va de -9,4% pour le Grand Luxe (56,6%) à -0,8% pour l’Économique (64,2%).

Il en est quasiment de même pour le Revenu moyen par chambre disponible (RevPAR). Seule la catégorie Économique l'a vu légèrement progresser (+0,9% à 59€ ) en province. Pour le Grand Luxe, il a dégringolé de 13,9% (134€).

En cumul, depuis début 2012, les chiffres d'affaires hébergement pour les villes de province étudié affichent un retrait de 2% à 5%, selon la gamme.

Paris et la Côte d'Azur tirent leur épingle du jeu

Comme évoqué précédemment, les établissements de la capitale ne sont pas dans la même situation. A Paris, le RevPAR a progressé pour toutes les catégories en octobre 2012 : +20,8% pour le Grand Luxe (526€), +17,2% pour le Charme (306€) et +12,7% pour l’Économique (90€).

Ils rattrapent ainsi un mois de septembre 2012 qui avait été jugé quelque peu décevant. Les hôtels parisiens ont su exploiter leur marge de progression et la majeure partie d'entre eux affichent des croissances à 2 chiffres de leurs prix moyens.

Une situation également constatée sur la Côte d'Azur. Même si la hausse y est moins linéaire, compte tenu du calendrier des congrès et des évènements, les RevPAR progressent pour toutes les catégories : +21,1% pour le Grand Luxe (215€), +11,3% pour le Milieu de Gamme (67€) et +9,8% pour le Haut de Gamme (96€).

Lu 1221 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Octobre 2017 - 14:24 Mövenpick ouvrira un hôtel à Abidjan en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com