TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Hotels.com : hausse de 7% des prix des hôtels en France en 2005


Rédigé par Jean DA LUZ le Mardi 18 Avril 2006

Selon Hotels.com qui a lancé un nouvel indice sur l’évolution des prix hôtelier Hotels Price Index (HPI), les principales capitales européennes affichent en 2005 une baisse des prix moyens payés.



Hotels.com a lancé un nouvel indice sur l’évolution des prix de plus de 20 000 hôtels, indépendants ou membres de groupes hôteliers, dans 1000 grandes villes touristiques à travers le monde, Hotels Price Index (HPI).

Selon l'étude HPI, les principales capitales européennes affichent en 2005 une baisse des prix moyens payés. Cette diminution est probablement due à une forte hausse des prix ces dernières années et, pour certaines villes, comme Londres, à la baisse du nombre de touristes américains en raisons des attentats qui ont eu lieu en juillet dernier. Stockholm bat le record avec une chute de 24% pour les prix moyens d’hôtels, suivi de Hambourg -19%.

Si on considère le dernier trimestre, c’est Venise qui enregistre la plus importante diminution de prix moyens (-19%), confirmant la perte de son statut de destination d’élite. Le HPI observe ainsi qu’en France les 5 étoiles baissent fortement avec -33% pour Cannes et -40% pour Paris.

[Les villes du Nord de l’Europe moins chères en été]b

Selon l’analyse effectuée par hotels.com, les prix des hôtels dans le monde ont augmenté globalement de 4,2% en 2005. Par mois, l’étude montre un cours très volatil, avec des pics en mars, avril, mai et septembre ainsi que des creux en juin, juillet et août.

Cette fluctuation de cours serait liée aux effets saisonniers. Deux facteurs pourraient influencer cette tendance : l’évolution des habitudes de voyages induite par une présence accrue des compagnies aériennes low cost, favorisant les séjours dans les capitales pour le week-end, et l’effet “Réservation à l’avance”. Par exemple, les capitales européennes, désertées par ceux qui préfèrent les littoraux, deviennent attractives pour y passer le week-end en été.

Selon le HPI, Budapest devient une vraie alternative à Prague (59 euros de moyenne pour un 3 étoiles). Par ailleurs, à Lisbonne, on peut trouver des hôtels 5 étoiles au même prix qu’un 2 étoiles à Dubaï.

De manière générale, la volatilité des prix se confirme également par catégories d’hôtels. Le HPI observe une convergence entre les prix de 2 et 3 étoiles: si au 4ème trimestre 2004, la différence était de 11 euros, au 4ème trimestre 2005, l’écart se réduit à 4 euros. Si l’on compare les prix des hôtels au 4ème trimestre 2005 par rapport au 4ème trimestre de l’année précédente, on remarque une baisse globale des prix pour chaque catégorie d’hôtels. Par exemple, les hôtels 5 étoiles enregistrent la baisse la plus importante, soit -10.6%.

New York est la ville plus chère

Parmi les 40 villes touristiques analysées par hotels.com, New York est la ville plus chère avec une chambre d’hôtel dont le prix moyen s’élève à 223 euros par nuit. New York est suivi par Dubaï, soient 210 euros par nuit, et Genève, 156 euros par nuit.

Genève est aussi la ville qui, pendant la période, a affiché le taux de croissance le plus haut, +14% sur l’année. Parmi les villes les plus attractives en raison de leurs bas prix, Budapest clôture le top 40 avec 84 euros par nuit, Berlin et Lisbonne se partagent l’avant-dernière position avec 85 euros chacune.

www.hotels.fr - www.hotels.com

Lu 673 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 15:15 B&B Hôtel s'installe à Marseille Timone


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com