TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





I - Bdv.fr : ''Les vols secs devraient progresser de 40% en 2008''

L'été des agences de voyages en ligne


Rédigé par Propos recueillis par Céline EYMERY le Jeudi 4 Septembre 2008

Baisse du pouvoir d'achat, hausse du baril du pétrole, économie en berne.... Les agences en ligne ont-elles réussi à tirer leur épingle du jeu cet été malgré une conjoncture morose. TourMaG.com a réalisé un tour d'horizon chez les principaux acteurs en ligne. Pour ce deuxième volet, Fabrice Dariot, directeur général de Bourse Des Voyages-Bourse Des Vols, nous dévoile les tendances pour BDV.fr.



TourMaG.com - Globalement, comment s’est passé l’été 2008 ?

Fabrice Dariot -
L'été a été bon, meilleur que le précédent, aussi bien pour les vols secs que pour les forfaits. A noter que les ventes de vols secs continuent de progresser, malgré le renchérissement du panier moyen.

Une croissance des tarifs qui s'explique par la hausse des taxes et surcharges carburant, mais pas parce que les clients voyagent plus loin. Toutefois si les résultats sont positifs, on note d'importantes nuances selon les destinations.


TourMaG.com - Ainsi, quelles sont les destinations qui ont tiré leur épingle du jeu et celles qui ont marqué le pas ?

Fabrice Dariot -
Pour les vols secs, nous enregistrons une forte progression de la destination Ile-de-France Paris. C'est une surprise. Également au rayon des destinations qui ont bien fonctionné : le Canada et la star de l'été : les Etats-Unis.

Pour le Maghreb, l'Algérie, et la Tunisie se sont bien vendues, alors que le Maroc régresse légèrement. Du côté des destinations qui ont marqué le pas : le Royaume-Uni et le Portugal sont en baisse.

Pour les forfaits, les circuits aux Etats-Unis ont tiré leur épingle du jeu. La Jordanie a bien fonctionné. A l'instar des vols secs, la Tunise prend également le pas sur le Maroc. La Crête s'en sort également avec les honneurs mais l'Égypte apparaît en demi-teinte.

Du côté des flops, on retrouve la Chine. Nous notons également que la demande sur la République Dominicaine, n'a pas été satisfaite, nous aurions pu vendre plus. Autre destination qui n'a pas répondu aux attentes : la Croatie, qui semble trop chère pour le public Internet. Pour les forfaits, en globalité, le panier moyen a atteint 1800 € par dossier

''Les agences en ligne vont probablement continuer de progresser, mais pas à un rythme aussi soutenu que ces dernières années...''
''Les agences en ligne vont probablement continuer de progresser, mais pas à un rythme aussi soutenu que ces dernières années...''
TourMaG.com - Quel a été le comportement des internautes en terme de ventes de dernières minutes?

Fabrice Dariot -
Les ventes de dernières minutes sont restées stables par rapport à l'année précédente, mais elles se sont prolongées dans la saison. Nous avons réalisé de belles performances sur la fin août alors que jusqu'ici nous constations un coup d'arrêt après le 15 août. Juillet a été un mois correct, sans plus.

TourMaG.com - Y-a-t-il eu plus de promotions de dernières minutes ?

Fabrice Dariot -
Un certains nombre de tour opérateurs, échaudés par la saison précédente, ont rendu leurs sièges assez tôt, par peur de ne pas remplir les avions. Lorsque la demande s'est présentée, les places ont manqué. Nous aurions pu vendre davantage, mais les offres ont fait défaut et les vols étaient complets.

TourMaG.com - Une étude récente parue aux Etats-Unis fait état d’un retour vers les agences traditionnelles ? Qu’en pensez-vous ?

Fabrice Dariot -
Il y a une part de marché pour les deux, les agences traditionnelles et celles en ligne. Jamais le virtuel ne prendra 100% de part de marché. La croissance des agences internet en l'absence de croissance globale du marché ne peut pas être infini. Mais, pour l'heure, les acteurs en ligne restent en phase de conquête.

TourMaG.com - Avez-vous ressenti l’effet baisse du pouvoir d’achat ? Le comportement des internautes est il en train de changer en terme de consommation de voyage ?

Fabrice Dariot -
Globalement nous sommes rentrés dans le monde des énergies chères. Cela aura certainement un impact sur le tourisme d'opportunité qui fait qu'une destination séduit des visiteurs grâce à une politique tarifaire attractive. Si je ne suis pas inquiet pour le moyen et le court-courrier , je m'interroge en revanche sur les long-courriers.

Est ce que le transport aérien va devenir un produit rare et cher comme dans les années 80 ? Va-t-on pouvoir vendre facilement des billets long-courrier deviendra-t-il un produit de luxe ?

Pour l'instant je considère que les hausses carburant ont été compensées par la compétitivité des compagnies aériennes. Mais cette tendance ne semble pas durer, et est quand même rattrapé par la hausse du pétrole.


TourMaG.com - Dans ce contexte, est-ce un avantage d'être une agence de voyage en ligne ?

Fabrice Dariot -
Les agences de voyages en ligne sont perçues comme plus compétitive, et leur organisation permet une réduction des coûts. L'autre avantage, c'est que nous ne sommes pas sur une zone de chalandise spécifique, ce qui nous permet d'élargir le marché.

TourMaG.com - Comment voyez vous le marché à moyen et long terme ?

Fabrice Dariot -
Les agences en ligne vont probablement continuer de progresser, mais pas à un rythme aussi soutenu que ces dernières années. Les chiffres font état d'une croissance dans le secteur de l'e-tourisme de 40% par an depuis 3 ans.

Est ce que 2008 sera également dans les clous ? Chez Bdv.fr, les vols secs devraient atteindre cette progression de 40% d'ici la fin de l'année, en revanche ce taux ne sera pas atteint pour les forfaits.


TourMaG.com - Comment se passe la rentrée ?

Fabrice Dariot -
- Nous soufflons un peu. Nous sommes en train de préparer l'hiver, qui est depuis 5 ans une saison qui marche bien.

TourMaG.com - Quels sont vos projets ?

Fabrice Dariot -
Nous travaillons actuelle sur les contenus informatifs. L'objectif est de nous différencier des concurrents et de devenir une encyclopédie du voyage. Nous souhaitons nous rapprocher d'une notion de guide de voyages, afin d'apporter de la valeur ajoutée.

Lu 3069 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com