TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





I - Elections belges : ce que souhaite le VLARA

Elections en Belgique


Rédigé par Michel Ghesquière - michel.ghesquiere@skynet.be le Mardi 10 Avril 2007

Comme le VVR ne souhaite pas s’exprimer dans cette série, c’est à l’association flamande VLARA (Association d’Agents de Voyages Flamandes) qui devient en quelque sorte la représentante de l’ensemble des AGV néerlandophones de Belgique.



Comme nous avons décidé de publier cette série d’articles en fonction des dates de réception des cahiers de revendication, c’est à elle que revient l’honneur d’entamer le feuilleton des revendications que les professionnels belges du tourisme veulent faire savoir aux futurs parlementaires du Royaume.

Mais qui est exactement VLARA

VLARA, Association d’Agents de Voyages Flamandes, regroupe 130 agences de voyages indépendantes à licence flamande. Créée en 2003, VLARA a pour principale origine les AGV flamandes liées aux autocaristes et qui étaient membres de la FBAA, l’association Belge des exploitants d’Autocars et d’Autobus.

Cette dernière a en effet décidé en 2003 de ne plus représenter les AGV de ses membres. Si du côté francophone les AGV des autocaristes se sont rapprochées de l’UPAV, en Région Flamande, il a été décidé de créer une nouvelle organisation.

Bien qu’elle n’ait pas le côté « flamboyant » du VVR célèbre pour ses prises de position abruptes et souvent polémiques, VLARA opère plus en profondeur. Elle développe ainsi une consultance professionnelle pour ses membres et défend leurs intérêts auprès des autorités et vis-à-vis des différents acteurs du secteur.

VLARA est membre de la Fédération de l’Industrie Touristique (FIT), regroupant les différentes organisations professionnelles du secteur. Elle est également associée à UNIZO, l’organisation défendant les intérêts de la PME en Flandre et à Bruxelles.

1) Ne pas toucher aux frais de dossier

En vue des élections fédérales prévues en juin 2007 VLARA tient en premier lieu à attirer l’attention des hommes politiques sur le modèle de distribution des voyages à forfait en Belgique. Dans ce modèle les voyages à forfait se vendent en brochures dans lesquelles impérativement un prix total doit être communiqué aux clients.

La rémunération de l’agence de voyage se compose de la commission qu’elle reçoit du tour-opérateur (pourcentage du prix) et d’un éventuel frais de dossier. Depuis quelques années la tendance des commissions, surtout chez les TO les plus grands, est à la baisse. Dans un tel contexte, il est impératif que ne soit pas touché à la possibilité légitime de l’agent de voyage de demander des frais de dossiers sur les forfaits.

2) Le gouvernement fédéral doit mieux s’informer

Par ailleurs, VLARA demande que le gouvernement fédéral, dans ses prises de position dans les dossiers concernant le tourisme, consulte le secteur, c’est-à-dire la FIT et ses organisations professionnelles composantes. Ceci en particulier, par rapport aux dossiers européens, car c’est à ce niveau-là que se prennent bon nombre de décisions à grand impact sur le secteur.

3) De meilleures garanties pour les touristes par les compagnies aériennes

VLARA demande qu’en première ligne les dossiers suivants soient pris en considération :
1. la révision prévue de la directive concernant les voyages à forfait ;
2. la mise en place de garanties pour les compagnies aériennes:
a. pour les consommateurs, en cas d’insolvabilité;
b. par rapport à la transparence de prix des billets d’avion ;
c. par rapport au contenu des systèmes de réservations automatisés (CRS) ;
3. l’harmonisation du marché européen de paiements par carte de débit (la SEPA, Single Euro Payment Area).

La directive européenne concernant les voyages à forfait prévoit, en cas d’insolvabilité (faillite) d’une agence de voyage, une garantie que le client soit remboursé ou rapatrié. VLARA considère tout aussi important qu’un système comparable soit mis en place par les compagnies aériennes.

VLARA souhaite également que la transparence des prix des billets d’avion soit garantie vis-à-vis du client. Encore trop souvent les compagnies aériennes communiquent les prix de billets à leurs clients potentiels sans mention claire des frais additionnels (taxes, redevances, droits, surcharges, …). VLARA demande des règles plus strictes au niveau européen à ce sujet. Finalement, VLARA ressent une tendance auprès des compagnies aériennes de favoriser la vente directe par rapport à la vente par le réseau de distribution des agences de voyages.

Des garanties devraient être mis en place pour que ceci ne mène pas à une réduction du contenu des CRS des agences de voyages, ni à une hausse des prix des billets réservés par ces systèmes.

4) Le coût des cartes de crédit et de payement exorbitant

En ce qui concerne l’harmonisation du marché européen de paiements par carte de débit, VLARA demande que soit pris en considération l’impact que le scénario en place aura sur le secteur. En Belgique, il est prévu qu’à partir du 1er janvier 2008 Bancontact/Mistercash soit remplacé par Maestro.

Maestro a annoncé qu’elle prévoit de lever un coût additionnel pour les frais de transactions interbancaires. Ce coût serait calculé par transaction et cela en pourcentage de la valeur de transaction. Ceci est inadmissible pour les secteurs où les valeurs des transactions sont élevées, comme dans le nôtre.

En outre, un coût plus élevé réduira le nombre de paiements par carte. VLARA demande donc que la date de lancement soit remise jusqu’à ce que soit trouvé des solutions appropriées à ces problèmes.

5) La fin de la TVA sur les voyages

Finalement, VLARA souhaite remettre en question la TVA levé sur les voyages en dehors du territoire européen. La Belgique est le seul pays à imposer de la TVA sur ce type de voyage. Ceci crée une distorsion de concurrence significative par rapport à nos collègues voyagistes européens.

Lu 904 fois
Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com