TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





I. Les Motards du Tourisme en Sicile : découvrez la 1ère étape, de Palerme à Messine

Retour sur une édition volcanique !


Rédigé par Gwendal Salaün le Dimanche 5 Juin 2016

Pour sa sixième édition, l’opération Les Motards du Tourisme, organisée par TourMaG.com, est partie à la découverte de la Sicile. La plus grande île de la Méditerranée, riche d’un passé exceptionnel et terre de contrastes avec ses montagnes escarpées, ses volcans actifs, ses collines verdoyantes et ses cotes aux eaux transparentes. Une superbe destination, a fortiori à moto ! Gwendal Salaün en fait le récit, jour après jour, sur TourMaG.com. Aujourd'hui, découvrez la première étape, de Palerme à Messine.



Les Motards du Tourisme ont effectué un roadtrip de près de 1600 kilomètres à travers la Sicile - DR : G.S.
Les Motards du Tourisme ont effectué un roadtrip de près de 1600 kilomètres à travers la Sicile - DR : G.S.
Appréhender un territoire aussi complexe que la Sicile nécessite de faire appel à des intervenants de qualité.

Aussi, Les motards du Tourisme ont profité pour ce voyage de l’expertise de Mediterranea Trekking.

Une agence sicilienne reconnue, spécialisée dans les randonnées et excursions (auto, moto, trekking, canyoning, rafting, plongée, hélicoptère, bateau, etc.) en Sicile, ainsi que l’organisation d’évènements sportifs et culturels.

Une agence qui travaille notamment avec Terres d’Aventure, Nomade Aventure ou encore Nouvelles Frontières et bien d’autres.

On ne pouvait espérer meilleurs accompagnateurs. Toute l’équipe sicilienne s’est en effet mobilisée et a mis une partie de ses ressources à disposition, en logeant et en accompagnant les participants à moto tout au long de ce périple.

Un roadtrip de près de 1600 kilomètres, organisé conjointement avec Olivier Caillaud, concepteur de voyages atypiques pour différents tour-opérateurs au sein de sa structure Oliver Trips, qui faisait bien évidemment partie du voyage.

Un parcours déjà disponible sur le site www.planet-ride.com sous sa forme définitive, soit 8 jours en Sicile et environ 960 kms au départ de Catane, à partir de 529€ si vous utilisez votre propre moto.

Dans ce cas, le mieux est d’effectuer la traversée vers la Sicile depuis Gêne avec la compagnie maritime GNV, qui assure la liaison Gêne-Palerme et le transport de votre véhicule à des prix très abordables.

L’embarquement à moto s’effectue rapidement, avant même celui des voitures. La traversée dure environ 21 heures, que vous mettrez à profit pour vous restaurer dans l’un des 2 restaurants du bateau, qui compte également 1 snack/bar et 1 bar, ainsi que plusieurs espaces détente et des cabines de bon standing pour ceux qui souhaitent passer la nuit confortablement..

Pour ceux qui préfèrent venir en avion, Mediterranea Trekking propose de nombreuses motos à la location via son partenaire CIMT.

Beaucoup de BMW F700GS, F800R, R1200 GS, R1200 RT et même K1600GTL ou Honda Goldwing 1800 GL. Comptez de 1 600 à 2 000 € pour les 8 jours, selon la moto choisie.

Départ à l’aube

DR : G.S.
DR : G.S.
5h du mat’, j’ai des frissons, sur mon scooter qui file en direction d’Orly Sud ou je dois rejoindre Olivier et sauter dans le vol Transavia TO3312 à destination de Palerme.

Je connais déjà un peu la Sicile, mais je ne doute pas d’approfondir ma connaissance de cette île lors de ce séjour.

Après 2h25 de vol, nous arrivons à destination et rejoignons en taxi notre point de rendez-vous, l’hôtel Saracen à Isola delle Femmine.

Un club de vacances situé en bord de mer, qui nous met tout de suite dans les meilleures dispositions, d’autant que nous avons toute la journée pour nous, en attendant le reste de l’équipe qui effectue la traversée en ferry depuis Gênes.

Damien et Jean-Marc sont partis de Paris la veille avec leurs montures respectives, Honda Crosstourer pour le premier, BMW F 700 GS pour le second, soit près de 920 km pour arriver au bateau de la compagnie maritime GNV qui assure la liaison Gêne-Palerme.

Les “sudistes” de Marseille, Fabien sur sa BMW S1000 XR avec Fred en passager, ainsi que Fabrice et sa KTM 1290 Super Duke n’ont eu à parcourir que 400 km. C’est finalement Thomas et Manu, sur leurs BMW R 1200 GS respectives, qui s’en tirent le mieux en traversant les Alpes sur 300 kms au départ de Chamonix.

La traversée durant près de 21 heures, on ne les attend pas à l’hôtel avant 21h30…

La plage toute proche m’attire irrésistiblement, tout comme la perspective d’un bon Spritz (apéro vénitien) en terrasse face à la mer, où les ailes de kite-surf colorées se croisent dans un ballet parfaitement orchestré. Ça se présente bien !

L’équipe arrive en soirée comme prévu, juste à temps pour dîner avant la fermeture du restaurant de l’hôtel. Nos hôtes de Mediterranea Trekking les accompagnent, Lorenzo et Dino, qui ouvriront la route le lendemain.

Premier jour : Palerme - Cefalù - Messine (285 km)

A Palerme, pas le temps de s’ennuyer pour qui aime flâner à la découverte des richesses culturelles ou simplement pour le plaisir des yeux - DR : G.S.
A Palerme, pas le temps de s’ennuyer pour qui aime flâner à la découverte des richesses culturelles ou simplement pour le plaisir des yeux - DR : G.S.
Au petit matin, tout le monde est sur le pont, parés pour une première journée de mise en jambes jusque Messine, à 285 km de là.

Je prends possession de la BMW F800R louée à CIMT et décide de ne conserver pour le moment que le top-case arrière pour y loger mon sac photo. Le reste des bagages suit en voiture avec Dino qui ferme la marche.

Lorenzo ouvre la route sur sa Yamaha Virago et nous emmène au cœur de Palerme, piazza Marina, pour y déguster un bon cappuccino ou une délicieuse gelato glacée en observant les brocanteurs qui occupent l’endroit chaque week-end.

Nous pourrions passer plusieurs jours à Palerme tellement il y a de lieux et monuments à découvrir dans cette ville de 650 000 habitants à l’urbanisation anarchique, qui fourmille de vestiges du passé.

Fondée aux alentours du VIIIe siècle avant J.-C. par des commerçants phéniciens, la ville est en effet devenue romaine en 245 avant J.-C., envahie par les Vandales vers 439, reprise par les Romains en 535, les musulmans au cours du IXe siècle, les Normands, l’Empire romain-germanique, les Aragonais, Autrichiens et Bourbons, avant de redevenir Italienne.

Le Palais Abatellis (XVe siècle) abritant la Galerie régionale de Sicile, le palais des Normands (XIe et XIIe siècles) et la Chapelle Palatine, ou encore la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption font partie des incontournables à visiter, parmi les nombreux palais, églises, jardins, monuments et marchés typiques (de Ballaro, de la Vucciria, du Capo ou du Borgo Vecchio) avec leurs vendeurs hauts en couleur et en verve.

Bref, pas le temps de s’ennuyer pour qui aime flâner à la découverte des richesses culturelles ou simplement pour le plaisir des yeux.

La route entre Palerme et Cefalu est droite et peu intéressante à moto, mais les reliefs laissent présager des routes plus amusantes pour la suite - DR : G.S.
La route entre Palerme et Cefalu est droite et peu intéressante à moto, mais les reliefs laissent présager des routes plus amusantes pour la suite - DR : G.S.

Cefalù, face à la mer

Itinéraire du premier jour - DR
Itinéraire du premier jour - DR
Nous laissons Palerme derrière nous et longeons la côte en direction de Cefalù par la E90/A19 qui rallie Palerme à Messine.

La route est droite et peu intéressante à moto, avec de nombreux passages au travers de tunnels creusés dans la roche, mais les reliefs que nous apercevons sur notre droite laissent présager des routes plus amusantes pour la suite.

Nous quittons l’autoroute à la hauteur de Settefrati pour rejoindre la SS113 qui mène à la superbe ville de Cefalù, logée au pied du promontoire rocheux de la Rocca, face à la mer.

Avant d’entrer dans la cité, nous improvisons une petite séance photo/vidéo près du port de plaisance.

Pour sublimer l’instant, Manu sort son drone et immortalise la progression des Motards du Tourisme sur la jetée, prenant rapidement de la hauteur pour une vision d’ensemble saisissante.

Installé en contrebas sur un rocher, Olivier est tellement concentré sur ses photos qu’il finit par tomber dans un trou… récoltant quelques égratignures au passage et abîmant son matériel. Plus de peur que de mal, heureusement.

Messine en longeant la cote

La route pour Messine en longeant la cote par la SS113, entre mer et reliefs - DR : G.S.
La route pour Messine en longeant la cote par la SS113, entre mer et reliefs - DR : G.S.
Nous laissons les motos à l’entrée du village et partons à pied à la découverte de Cefalù.

L’une des principales stations balnéaires de Sicile, appréciée pour son charme indéniable autant que pour l’agrément de sa plage.

Cette cité, fondée au Ve siècle av. J.-C. par les Grecs, a été successivement occupée par les Romains, les Arabes, les Normands et le Saint-Empire romain germanique des Hohenstaufen.

Nous errons dans les ruelles étroites et ombragées de cet ancien port de pêche médiéval, qui nous mènent à une large place centrale faisant face à une majestueuse cathédrale normande. Magnifique !

Après un petit encas local à base de fritures de calamars frais et gambas, nous rejoignons les motos et reprenons la route pour Messine en longeant la cote par la SS113, entre mer et les reliefs tout proches du Parco delle Madonie, puis ceux du Parco Naturale dei Nebrodi.

Un petit détour via la SP132bis nous emmène vers les sommets d’où nous profitons d’une vue splendide sur la Mer Tyrrhénienne, les îles Éoliennes, Vulcano, Lipari, Salina, et bien sûr Stromboli, avec son célèbre volcan, visible par temps clair.

Dos à la mer, un plateau verdoyant précède une succession d’arrêtes montagneuses qui s’élèvent vers le ciel.

Nous redescendons vers San Leonardo puis bifurquons sur la SP133bis en direction de Galbato puis Patti où nous reprenons la E90 jusqu’à Messine.

Nous sommes attendus au Bed and Breadfast Emme, géré par Mediterranea Trekking, qui dispose de chambres simple, double et même triple couchage en superbe état, à partir de 70 €.

Après avoir sécurisé les motos dans un garage proche, nous partons dîner dans un petit restaurant ami de Lorenzo et Dino, où nous sommes reçus comme des rois et profitons gaiement des spécialités locales. Une belle journée !

A suivre demain : Jour 2 des Motards du tourisme en Sicile : Messine-Taormina-Etna (196 km)

Retrouvez l'intégralité du road-trip des Motards du tourisme en Sicile en cliquant ici.

Remerciements

La compagnie maritime GNV pour le transport d’une partie de l’équipe et de leurs motos sur la liaison Gênes-Palerme.
www.gnv.it

Mediterranea Trekking

VIA G. GRILLO IS 214/B
98123 MESSINA (ME)
+ 39 090 716094
Email : info@medtrek.it
Site web : www.mediterraneatrekking.com

Transavia, qui assure la liaison aérienne Paris-Palerme pour un coût très modique.
www.transavia.com

Olivier Caillaud, pour ses idées de voyages toujours très pertinentes.
www.olivertrips.com

Planet Ride pour la commercialisation de ce circuit moto :
www.planet-ride.com/voyage-moto/italie/tour-sicile-moto/

Emme B&B
Via Natoli, 61, 98123, Messine, Sicile, Italie
www.emmemessina.it

Chalet Clan dei Ragazzi
Etna Nord, Linguaglossa (CT)
Via Mareneve, Pineta Ragabo
Tel. +39 340 735 0907
Email : chaletclandeiragazzi@gmail.com
www.etnanordchalet.it


Lu 2257 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com