TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





IFTM : les Etats-Unis poursuivent leur conquête du marché français

Le « à la carte » prend le pas sur le voyage à forfait


Rédigé par Anaïs BORIOS le Mardi 27 Septembre 2016

Les Etats-Unis ont mis le paquet niveau représentation, lors de l'édition 2016 de l'IFTM Top Resa. 41 exposants étaient présents sur le pavillon US, du 21 au 24 septembre. Une présence renforcée, alors que le nombre de packages vendus (source SETO) cet été sur la destination dégringole de -19%. TourMaG.com a tenté de comprendre les causes de cette baisse.



New York avait choisi de mettre en avant le quartier de Lower Manhattan, qui monte en puissance, 15 ans après les attentats du 11 septembre 2001 - DR : NYCGO
New York avait choisi de mettre en avant le quartier de Lower Manhattan, qui monte en puissance, 15 ans après les attentats du 11 septembre 2001 - DR : NYCGO
Avec 240m² d'exposition, le pavillon des Etats-Unis et ses 41 exposants (Offices du tourisme, réceptifs, hébergements, compagnies aériennes) affichait clairement son ambition de conquête du marché français, lors de l'IFTM Top Resa, du 21 au 24 septembre 2016, à Paris.

« La France est en 9e position du Top 10 mondial des plus gros marchés pour les Etats-Unis », rappelle Geoffrey Duval, président du Visit USA Committee France.

En 2015, la destination a accueilli 1,75 million de visiteurs français, soit une hausse de +6% par rapport à 2014 ».

Et pourtant, en 2016, les Etats-Unis semblent en perte de vitesse auprès des Français. Ainsi, entre mai et août, le SETO (Syndicat des Entreprises du Tour Operating) enregistre une baisse des ventes de voyages à forfait de -19% sur la destination.

« Il y a eu un effet dollar cette année, explique Stephan Forget, directeur général de Go West Tours, avec une différence de prix sur les circuits pouvant aller jusqu’à 200$. Les passagers se sont habitués à un certain prix et ont jugé la destination un peu chère ».

De son côté, Jean Eustache, directeur d'Amerigo, a noté un tassement sur l'Ouest américain. « Beaucoup de clients l'ont déjà fait et demandent du changement.

Aujourd'hui, les ventes portent sur d'autres régions, comme la Floride, la Louisiane, Chicago ou encore la Côte Est. C'est ce travail de renouvellement de l'offre qui nous a permis de nous maintenir
 ».

Le voyage à la carte en pleine croissance

Mais la baisse des ventes de voyages à forfait ne signifie pas forcément une désaffection de la destination.

« Le voyage à la carte n'a de cesse d'augmenter depuis ces 10 dernières années, souligne Geoffrey Duval.

Les tarifs compétitifs sur l'aérien ont bien aidé, Delta, American Airlines, United, Air France, Icelandair, Norwegian ou encore XL Airways ouvrant de nouvelles portes d'entrée sur les Etats-Unis. »

Les tour-opérateurs devront donc savoir renouveler leur offre pour séduire notamment une clientèle de repeaters, à la recherche d'une Amérique plus authentique.

De leur côté, réceptifs et Offices du tourisme s'organisent pour promouvoir cette offre hors des sentiers battus. C'est le cas de Go West Tours, qui mise sur les départs garantis en groupes privatisés et qui vient de lancer un circuit New York - Miami par la route, en passant par Philadelphie et le Vieux Sud.

Toujours à l'Est, l'Office du tourisme de New York avait choisi de mettre en avant le quartier de Lower Manhattan, qui monte en puissance, 15 ans après les attentats du 11 septembre 2001.

« Le quartier s'est repeuplé et propose aujourd'hui une large offre de services, des restaurants aux centres commerciaux, en passant par les hôtels », ajoute Reginald Charlot, vice-président Europe de NYC & Company.

En effet, le Four Seasons New York Downtown (189 chambres) a ouvert ses portes ce mois-ci, D'autres établissements suivront dans le quartier : le AKA Wall Street (132 appartements) et le Conrad New York (463 suites).

Le Nevada en force pour l'IFTM

Sur la côte ouest, la Californie et Las Vegas (Nevada) sont venus en force sur le salon. « La France est le marché européen qui progresse le plus en 2016 », indique Katja Spitz, responsable du marché international pour Las Vegas Convention & Visitors Authority.

« Sans même bénéficier de vols directs, elle figure dans le top 10 des marchés internationaux les plus importants. On se demande désormais quand la France va-t-elle se lancer sur l'aérien ?, poursuit Katja Spitz. D'autant que le terminal 3, rénové il y a 3 ans, a permis de fluidifier les contrôles douaniers ».

Actuellement, un nouveau tarmac est en construction. Il pourra accueillir des A380.

L'objectif de la ville, et de l'Etat du Nevada tout entier, était bien sur de convaincre les TO comme les agences de voyages de proposer des séjours plus longs à leurs clients.

« Las Vegas est une ville idéale pour rayonner dans les parcs alentours, car les tarifs hôteliers sont moins onéreux », poursuit Katja Spitz.

Présent à ses côtés, Christian Passink, responsable des ventes sur le marché Europe pour l'Office du tourisme du Nevada, a mis l'accent sur l'authenticité de son Etat, une destination qui s'adresse à des repeaters à la recherche de produits hors des sentiers battus, à la rencontre de vrais Américains.

De la Vallée de la Mort au Lac Tahoe, en passant par le parc de Great Basin, le Nevada mise sur ses espaces sauvages et son passé d'état minier (or et cuivre).

Des Etats qui montent...

Avec +3% de croissance par an en moyenne, Visit California espère atteindre les 506 000 visiteurs en 2020 et y consacrer un budget total de près de 1 milliard de dollars - DR : LA Tourism
Avec +3% de croissance par an en moyenne, Visit California espère atteindre les 506 000 visiteurs en 2020 et y consacrer un budget total de près de 1 milliard de dollars - DR : LA Tourism
Autre État toujours aussi actif, la Californie et ses partenaires (Los Angeles, San Francisco, Santa Monica, High Sierra, Sonoma County, Greater Palm Springs).

« Avec 441 000 visiteurs en 2015, le marché français est le 2e au niveau européen, derrière la Grande-Bretagne, indique Brandi Hardy, travel trade manager de Visit California.

Mais avec +3% de croissance par an en moyenne, nous espérons atteindre 506 000 visiteurs en 2020 et y consacrer un budget total de près d'1 milliard de dollars. »

Sur l'IFTM, le 25e anniversaire du « Dream Big », la marque de Visit California, qui sera célébré en mai 2017 à Sacramento, était à l'honneur.

L'an prochain également, le 50e anniversaire du « Summer of Love » prendra place à San Francisco et le zoo de San Diego accueillera un nouvel espace dédié à l'Afrique, le « Africa Rocks ».

En 2016, la Californie accueille en octobre, le Desert Trip, une grande manifestation dans la région de Greater Palm Springs, où chanteront les Rolling Stones, Bob Dylan, Paul McCartney.

En novembre, pour la première fois aux Etats-Unis, la Californie organisera la 15e édition du Raid Amazones, une compétition 100% féminine.

On l'aura compris, certaines destinations comme New York ou l'Ouest américain devraient se maintenir parmi les best sellers des Etats-Unis. Mais d'autres destinations tentent de se démarquer pour une clientèle de repeaters.

« C'est le cas de la Nouvelle-Angleterre, qui n'a rien à envier à l'été indien canadien, Hawaii ou encore l'Oregon », conclut Geoffrey Duval.

Les TO n'ont que l'embarras du choix pour renouveler leur programme.

Lu 1012 fois

Notez


1.Posté par Pierre le 28/09/2016 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je reviens d'un circuit canada usa.(bonjour usa) qui pourrait etre tres bien,si les hotels n'etaient pas du genre formule1,si le programme etait respecté,si le guide faisait son travail.
De plus il y a une chose qui rebute les français,ce sont ces pourboires que l'on est obligé de servir au guide, au chauffeur,aux guides de ville.
Integrer ces pourboires dans le prix du sejour serai surement mieux accepté.
par exemple pour 10 jours le cout est de 160 euros de pourboires pour deux personnes.
ce n'est pas realiste c'est exagére.c'est pour cette raison que certaines personnes evitent les us.
l'impression d'etre arnaqué est tres forte.donc on va voir ailleur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Juillet 2017 - 12:57 Espagne : Calafell Evasion débarque sur DMCMag.com


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com