TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





II - OMS : la terrible menace, sans parade, de la grippe aviaire

5e Forum International de l’OMT à Hammamet


Rédigé par Michèle Sani le Dimanche 17 Juin 2007

Le changement climatique, l’effet de serre, le réchauffement ne font désormais plus de doute. A Hammamet, Michel Jarraud Secrétaire Général de l’Organisation Météorologique mondiale (OMM) l’a confirmé : 11 des 12 dernières années figurent au palmarès des 12 années les plus chaudes depuis qu’on dispose de relevés fiables de la température de surface.



En Afrique les catastrophes météorologiques les plus fréquentes restent les sécheresses responsables de 82 % des pertes de vies humaines et de 38 % des pertes matérielles. Elles contribuent à la désertification, à la dégradation de l’environnement et à la réduction des surfaces agricoles.

Prévoir et informer pour mieux combattre est le message de l’expert. « Il faut mettre l’accent sur l’éducation et la sensibilisation du public et des décideurs et renforcer les capacités des services météorologiques ».

Pour l’OMT et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), le pire n’est pas arrivé. Au-delà des changements climatiques, des pénuries d’eau potable, des catastrophes naturelles, du terrorisme et autres chaos du monde il est une menace annoncée avec un peu plus d’insistance chaque année : la grippe aviaire. « C’est le seul risque sérieux qui, aujourd’hui, pèse sur la croissance future de l’industrie touristique » répète Francisco Frangialli.

Si l’épidémie devait changer de nature et passer de quelques cas d’un animal à l’homme mais se transmettre d’homme à homme la situation deviendrait catastrophique et d’une ampleur incroyable avec, à l’instar de l’épidémie de grippe espagnole de 1918, des millions de morts.
Aucune partie du monde ne serait épargnée en dépit de la fermeture des frontières.

Le problème n’est pas de savoir si elle va se produire mais quand elle va se produire. La réponse qui accompagne les recherches scientifiques et médicales ? Mettre en place des outils d’informations et des conditions alertes.

L’outil statistique attendu

Jusqu'à à un passé récent, en France, comme ailleurs dans le monde, l’absence d’outils statistiques fiables manquaient pour mesurer l’impact économique du tourisme, sa capacité à créer des emplois, à attirer les investissements et améliorer la qualité de vie des populations. Des travaux menés par l’OMT et les organismes internationaux et régionaux ont abouti à l’élaboration, l’adoption et la validation d’un outil approprié et, dit-on, performant pour mesurer l’impact du tourisme dans les économies nationales : le compte satellite du tourisme (CST). Près de 70 pays sont en train de l’adopter.

Quelques exemples du poids du tourisme en PIB et emplois
Australie : 4,5 % du PIB, 5,4 % des emplois
Canada : 2,5 % du PIB, 3,6 % des emplois
Chili : 3,8 % du PIB, 3,2 % des emplois
Nouvelle Zélande : 3,4 % du PIB, 4,1 % des emplois
Etats-Unis : 2,2 % du PIB, 3,5 % des emplois
France : 7,6 % du PIB, 10 % des emplois
Espagne : 11 % du PIB, 13 % des emplois
(Source CST)

La Déclaration de Hammamet

Des conclusions du Forum de Hammamet il ressort notamment :

Une politique adaptée permet au secteur d’apporter une contribution durable aux développements socio-économiques à un niveau global comme à un niveau local, notamment dans les pays émergeants.

Il a un rôle à jouer pour répondre aux deux défis majeurs de notre époque : le réchauffement climatique et la lutte contre l’extrême pauvreté. Au niveau local le tourisme a un potentiel unique pour les communautés marginalisées, les jeunes et les femmes.

- Un engagement partagé sur les questions climatiques. Un programme à long terme susceptible de modifier les habitudes de consommation et d’adapter les nouvelles technologies aux différents niveaux des équipements touristiques.

- Le tourisme a la capacité de se remettre à terme des catastrophes naturelles ou dues à l’homme. L’industrie du tourisme et ses institutions apprennent à anticiper les risques, à répondre rapidement aux chocs.

- L’OMT doit répondre aux situations d’urgence et préparer tous les acteurs à la menace de la grippe aviaire. Un site : www.sos.travel

Lu 2172 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par noury Anne-Pascale le 19/06/2007 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre titre est quelque peu équivoque et quelqu'un qui lit en diagonale pensera que la grippe aviaire est à Hammamet!!! cela peu faire du tort.
merci, cordialement,
Anne-Pascale Noury

2.Posté par Walid Bouzgarou le 19/06/2007 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Parfaitement d accord avec Mme Noury. J avais pense qu'il y avait une telle menace. Merci de bien vouloir rectifier le tir

3.Posté par SAHLI Noureddine le 20/06/2007 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis choqué de lire le TITRE "HAMMAMET ..." Ma première réaction était d'appeler qlq de ma famille à Hammamet étant donné que je vis en Belgique.
Dieu merci, plus de peur que de mal.
Je demande à l'auteur de bien vouloir apporter plus de précisions, sans équivoque, sans quoi les conséquences de toutes natures seraient catastrophiques !!!

4.Posté par Rédaction le 20/06/2007 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

Notre but n'était pas du tout de vous alarmer. S'il y avait une telle menace à Hammamet, cela se saurait depuis longtemps et le chapeau de l'article, pour peu qu'on se donne la peine de le lire, élimine immédiatement cette éventualité.
Ceci étant et compte tenu de vos réactions, nous avons changé le titre de l'article.
Cordialement et merci de votre fidélité

5.Posté par SAHLI Noureddine le 20/06/2007 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un GRAND MERCI à la rédaction d'avoir changé le TITRE.
Bien à vous.


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com