TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





II - Philippe Demonchy : ''Je n'irais pas au delà d'un mandat !''

Snav : la course à la succession est ouverte


Rédigé par La Rédaction le Dimanche 6 Février 2005

Celui que l'on donne comme le "grandissime" favori" pour occuper le poste de président au Snav en avril, ne cache pas ses intentions : "Intellectuellement", il a envie d'y aller.
Il attend néanmoins un "consensus" de la profession et pourrait faire équipe avec le TO Mumtaz Tekker, premier à annoncer la couleur.



Philippe Demonchy prône le ''consensus''...
Philippe Demonchy prône le ''consensus''...
TourMaG.Com - Que pensez-vous du bilan de l'actuel président ?

Philippe DEMONCHY :"Je voudrai rendre un hommage appuyé à César Balderacchi et au travail considérable accompli, même si parfois nous avons des divergences sur certains sujets. Nous avons la chance cette année que la fin du mandat du président sortant s'achève et coïncide avec un challenge très important pour la profession."

T.M.com - Ne pensez-vous pas qu'il faut réformer le Snav en profondeur ?

Ph. D.:"On est tous d'accord pour dire qu'il faut passer par une réforme. Pas forcément une réforme des statuts. Peut-être faut-il envisager une Union fédérale mais, dans tous les cas, il faut regarder de plus près le fonctionnement des familles et des conseils professionnels qui ont perdu de leur autonomie.

Aujourd'hui il y a un déséquilibre manifeste avec le déplacement de pouvoir des familles professionnelles vers le Conseil national et le Conseil exécutif et les premières n'y retrouvent plus leur compte..."

T.M.com - Pourquoi ne pas annoncer officiellement que vous êtes candidat ?

Ph. D.:" On est passés ces derniers mois à côté d'une rupture entre les professionnels et le Syndicat. Nous sommes conscients qu'il faut revoir la structure et les fondements. Si ne n'ai pas annoncé officiellement ma candidature c'est parce qu'il faut rechercher un consensus sur la candidature de quelqu'un.

Si ce dernier est réuni sur un nom et en fonction des propositions des uns et des autres, je peux être candidat. Dans tous les cas il faut éviter d'arriver en avril avec un président sans programme car la situation est suffisamment sérieuse pour que l'on recherche le consensus...
Pour ce qui me concerne, j'ai l'intention de mener campagne et compte rencontrer en février toutes les composantes du Syndicat"

T.M.com - On dit que vous pourriez constituer un "ticket" avec Mumtaz Tekker ?

Ph. D.:" Je pourrais en effet faire équipe avec Mumtaz Tekker ce qui permettrait ensuite une alternance Production/Distribution.

T.M.com - Si vous étiez élu quels seraient les chantiers prioritaires de votre mandat ?

Ph. D .:"Je travaillerais essentiellement à la prise de conscience de la profession sur le rôle et le poids des nouvelles technologies dans notre métier et sur la formation qui doit y être liée.

Je poursuivrais les travaux de la réforme des statuts, les relations (qui sont bonnes aujourd'hui) avec les pouvoirs publics mais doivent encore être développées, et je mettrais l'accent sur le marché franco-français sur lequel il y a un énorme travail de sensibilisation à faire en direction de la Distribution."

T.M.com - Compte tenu du poids croissant des Réseaux, ne craignez-vous pas qu'il y ait une confusion croissante entre les rôles respectifs du Snav et des premiers ?

Ph. D.:"Non, parce que le message n'est pas de même nature. Au niveau interne, il faut effectivement revoir le rôle de chacun au sein du Conseil national, afin que chaque famille puisse faire passer ses messages et ses particularismes afin d'éviter les confusions des genres. 

En effet, certaines décisions ne concernent pas forcément toutes les entités mais si chacun peut donner son avis sur tout cela peut changer considérablement la donne finale. On l'a vu avec les TO qui estiment ne pas être assez représentés, le CEDIV à propos de la signature du nouveau modèle économique, etc."

T.M.com - Que faire pour améliorer l'ensemble ?

Ph. D .:"Il faut revoir les degrés décisionnaires et/ou définir par exemple une règle d'alternance entre agences de voyages et tour opérateurs dans le cas d'un système plus fédératif. Actuellement nous travaillons déjà à redonner du pouvoir aux familles professionnelles.

Cependant, la création d'une Union fédérale ou d'une Fédération n'est pas actuellement à l'ordre du jour car il faudrait à ce moment là un syndicat distinct par famille ce qui n'est pas envisageable par exemple avec la Distribution, qui compte 3 réseaux volontaires."

T.M.com - Pourtant le CETO prépare son émancipation...

Ph. D .:"Ils disposent d'une structure et d'une organisation qui peut parfaitement s'intégrer dans ce nouveau dispositif..."

T.M.com - Quelles qualités doit selon vous avoir le candidat (e) idéal(e) à la présidence du Snav ?

Ph. D .:"Il faut un homme ou une femme de consensus et qui devra aller dans le sens de la reconstruction de l'unité de la profession..."

T.M.com - Ce sont des qualités que l'on vous reconnaît généralement...

Ph. D .:"Intellectuellement, j'ai envie d'y aller. Notamment compte tenu des enjeux que représente la mise en place de la réforme à venir. C'est une véritable responsabilité et un challenge professionnel qui me passionne. 

Je suis plutôt un rassembleur et j'ai toujours voulu bâtir, c'est donc quelque chose qui est dans mes cordes. Mais je ne prendrais pas le poste qu'à condition d'avoir l'assentiment de la majorité. Dans tous les cas, j'ai 67 ans aujourd'hui et je ne compte pas aller au delà d'un mandat..."

T.M.com - Au niveau du fonctionnement comment voyez-vous le poste de président ?

Ph. D .:"Je crois qu'il ne faut pas envisager une permanence de 8 heures par jour. Ce ne serait pas sain. Il faut plutôt mettre en place un délégué général, un permanent, qui représente le président, épaulé par une bonne équipe (qui est en place)..."

T.M.com - Ne craignez-vous pas en avril, lors du renouvellement des cotisations, une désaffection des professionnels en général et des agences en particulier, après les crises des derniers mois ?

Ph. D .:"Je suis intimement persuadé que le Snav a encore une capacité d'attraction extrêmement forte à condition de savoir bâtir un véritable projet d'entreprise..."

T.M.com - Quand sera-t-il prêt ?

Ph. D .:"Cela va prendre plusieurs mois, mais je pense que nous serons en mesure de présenter à TOP Resa un projet qui tienne la route en septembre prochain..."


Propos recueillis par Jean da LUZ - redaction@tourmag.com

Lu 1519 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com