TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





II. Quand Selectour passe en tête des réseaux indépendants

La saga Selectour


Rédigé par Michèle SANI le Mercredi 10 Février 2016

Selectour Afat traverse une passe délicate. L'occasion pour TourMaG.com de revenir sur la genèse, la grandeur (et la décadence ?) du 1er réseau français, tout au long de cette semaine. Voici le 2ème volet de l'histoire de la marque à l'hippocampe, qui, en 1995, se place en tête des réseaux indépendants avec 390 points de ventes.



En 1995, Selectour compte près de 400 points de ventes - DR : Selectour
En 1995, Selectour compte près de 400 points de ventes - DR : Selectour
En 1995, pour son 25ème anniversaire et à l’occasion de son 21ème congrès, organisé à l’île Maurice, Selectour se place en tête des réseaux indépendants, avec 390 points de ventes.

Il est classé 41ème des 200 premières entreprises françaises de services (Palmarès « les 1000 » de l’Expansion).

De cette époque, Philippe Demonchy garde un peu de nostalgie.

En ce temps-là, on faisait encore « tope-là ».

« Aujourd'hui, les groupes financiers ont pris la maîtrise des entreprises et des métiers. Ce sont des gens bien, mais on ne peut plus faire « tope-là ».

Avec certains fournisseurs, je pense à Michel Visbecq, notre assureur aujourd'hui disparu, il n'y avait jamais eu de papier signé entre nous.

Pourtant, ensemble, en lançant par exemple, Selectourisque, nous avons fait faire des pas de géant aux assurances et assistances voyages
».

Les 40 ans de présidence de Philippe Demonchy se sont faits sous le triple signe de l’innovation, du rassemblement et de l’autorité.

Il assume : « Je n'ai jamais cherché à cacher mon caractère autoritaire. Cette autorité me servait à animer un vrai projet, à faire passer des idées.

Mon métier était aussi de rassembler. Dans ma vie professionnelle, j'ai toujours été un rassembleur.
»

Arrivé en 2005 à la limite d’âge, 65 ans, qu’il avait lui-même instaurée, le fondateur de Selectour quitte la présidence. Réélu administrateur, il siègera encore 3 ans au conseil d’administration.

La fin d’un PDG aux pleins pouvoirs

Au 25ème congrès du réseau, à l'Île Maurice - DR : Selectour
Au 25ème congrès du réseau, à l'Île Maurice - DR : Selectour
Le président fondateur a préparé son départ en proposant deux types de management : un président directeur général comme lui aux quasi pleins pouvoirs ou un président du Conseil d’Administration au rôle politique, assisté d’un directeur général opérationnel venu de l’extérieur et choisi par le Conseil.

La deuxième formule est retenue. L’administrateur, Gérard Letailleur, prend la présidence et Martine Granier, qui a fait carrière dans le secteur des croisières, est engagée comme directrice générale. Ils prennent pour deux ans les rênes du réseau.

En mai 2007, François-Xavier de Boüard est élu à la présidence de Selectour.

Chef d’entreprise, il dirige un mini-réseau situé essentiellement dans le grand Ouest.

Administrateur du réseau Selectour depuis 1998, il préside depuis 2004 la commission Tourisme en charge, notamment, de la négociation des contrats avec les tour-opérateurs.

Le nouveau président reconnaît qu’il doit beaucoup à son réseau : « En 1988, Selectour a repris les 90% que détenait ma famille dans un mini-réseau de 6 agences de voyages, employant 25 personnes.

Alors que nous allions signer la cession des agences de Boüard au réseau Via Voyages, Philippe Demonchy nous a convaincus de signer avec lui par le biais de Selectour Investissement.

Il était alors dans une phase de conquête. L'objectif de cette nouvelle filiale était de développer le réseau par acquisition, plutôt que de voir des agences fermer ou aller à la concurrence. Je suis alors passé de directeur commercial à directeur général salarié
».

Cette politique de filiales Selectour est aujourd’hui révolue.

Une quinzaine d’années plus tard, François-Xavier de Boüard rachètera les parts détenues par Selectour. « La transmission d'entreprises est un sujet qu'il faut savoir aborder. J’avais toujours émis le désir de voir revenir l’entreprise dans notre famille ».

Patron et actionnaire unique du réseau Préférence Voyages, composé de 15 points de ventes et de 9 plateaux d’affaires, qui emploient 105 salariés, il mène de front la gouvernance d’une PME et la présidence d’un réseau volontaire.

A venir demain : III. Selectour : une fusion avec AFAT contestée

Retrouvez l'intégralité de la Saga Selectour en cliquant ici.


Lu 1685 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com