TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





II - Réforme du métier : des agents de voyages plutôt satisfaits des acquis

La fin de l'exclusivité, une réelle opportunité ?


Rédigé par Michèle SANI le Mercredi 12 Novembre 2008

Préparé au pas de course le projet de loi sur « les Activités et professions du tourisme » qui est prêt, timing respecté. Il reprend le maximum de ce que les professionnels du voyages pouvaient légitimement espérer : garantie financière, responsabilité civile et aptitude professionnelle. Ils ont été entendus. TourMaG.com a demandé aux patrons de réseaux ce qu'ils en pensaient.



« La version définitive de ce projet de loi est la traduction d'une collaboration intelligente entre le SNAV et l'APS et le fruit d'un travail obstiné, appliqué et méthodique.  »
« La version définitive de ce projet de loi est la traduction d'une collaboration intelligente entre le SNAV et l'APS et le fruit d'un travail obstiné, appliqué et méthodique. »

Jean-Pierre Mas, AFAT : « Pas de transferts des comptes clients aux producteurs ! »

II - Réforme du métier : des agents de voyages plutôt satisfaits des acquis
« La version définitive de ce projet de loi est la traduction d'une collaboration intelligente entre le SNAV et l'APS et le fruit d'un travail obstiné, appliqué et méthodique.

J'ai toutefois un point de regret, que le mot licence disparaisse. Mais l'important est bien le contenu de ce texte. La responsabilité du distributeur est maintenue et la possibilité d'un transfert des comptes clients aux producteurs, une demande du CETO, écartée.

Une responsabilité qui reste dans la limites des conventions concernant les transporteurs est une avancée puisque nous n'avions aucune limite.

La compétence professionnelle, la garantie financières, la protection du consommateur tout cela représente de belles victoires, pour certaines d'ailleurs acquises par le SNAV, aux forceps, en dernière minute !

Il fallait être cadre pour accéder à la profession. Je me réjouis de voir les conditions d'accès à la profession simplifiées. Cela empêche certaines dérives.

La fin de l'exclusivité va permettre à d'autres secteurs d'entrer dans notre métier et nous donner l'opportunité de nous diversifier. Un point important est la dé spécialisation des baux commerciaux liés à la perte de l'exclusivité.

Nos agences qui ne seront plus limitées à la seule activité d'agent de voyages verront leur fond de commerce valorisé. Une autre point très important a été retenu à propos du champ d'application des activités.

Tout organisme qui bénéficie d'un soutien de l'Etat ou des Collectivités aura son champ d'activité limité. C'est aussi une très belle avancée... »

Franck Voragen, Conseil des Distributeurs Indépendants : « Nous pourrions devenir des interlocuteurs multi-services »

II - Réforme du métier : des agents de voyages plutôt satisfaits des acquis
« Le projet de loi répond à l'essentiel de nos demandes. Les points que nous avions évoquées sont repris. Nous voyons là le résultat d'un travail collectif au sein du SNAV avec les élus représentant les trois métiers et les permanents. Il n'y a pas eu de « couac ».

Limiter nos responsabilités à celles des conventions internationales est une avancée mais j'aurais souhaité que la mention « de plein droit » soit supprimée.

La fin de l'exclusivité de l'activité et la fin des baux « agents de voyages » sont un thème intéressant sur lesquels je réfléchis depuis longtemps. Des ouvertures vont se créer et nous permettre d'élargir notre champ d'activité et notre chiffre d'affaires.

Nous, agents de voyages, avons établi des liens de proximité et de confiance avec nos clients. Ces liens peuvent nous permettre d'être des interlocuteurs « multi-services ».

Animer un atelier sur ce thème lors de la prochaine convention de Biarritz me tient à coeur. L'abandon de l'exclusivité peut transformer ce qu'on croyait un pépin en... pépite !

Le délai de trois ans pour une mise en conformité automatique, l'écoulement de nos stocks et la distribution de nos brochures, était l'une des demandes du SNAV. Et je me réjouis de cette décision. »

Richard Vainopoulos, Tourcom : « Inclure une obligation de formation à la gestion »

II - Réforme du métier : des agents de voyages plutôt satisfaits des acquis
« Georges Colson a fait un gros boulot. La fin de l'exclusivité nous permettra de développer d'autres services et d'autre produits.

Bénéficier d'un bail commercial et pas seulement professionnel est un acquis très positif. Par ailleurs il est intéressant de voir que le texte stipule bien que les associations caritatives ou subventionnées seront limitées dans leurs actions ce qui est très positif aussi.

Certains producteurs voulaient engager leur responsabilité comme cela se passe en Europe du Nord. Nous ne pouvons pas comparer la France à ces marchés où les TO travaille en osmose avec les agences, ne vendent jamais en direct mais toujours par le biais de leurs agences affiliées.

Nous restons responsables de l'argent déposé par nos clients et de la bonne exécution du contrat et je m'en réjouis. Il faudrait inclure dans l'aptitude professionnelle des futurs responsables d'agences de voyages une obligation de formation à la gestion. »

Jean Korcia, Manor : « Davantage de précisions sur la formation professionnelle »

II - Réforme du métier : des agents de voyages plutôt satisfaits des acquis
« Le fait de ne plus avoir de licence mais un numéro d'immatriculation ne me pose pas de problème. Les trois conditions qui pour nous étaient essentielles, la garantie, la RCP et l'aptitude professionnelle sont là.

J'aimerais avoir davantage de précisions sur la reconnaissance de l'aptitude professionnelle.

Je n'ai pas encore réfléchi sur les nouvelles possibilités que nous donnent la fin de l'exclusivité mais c'est intéressant.

Avec de bons professionnels ayant une aptitude professionnelle à la vente, nous pouvons envisager en effet d'autres secteurs d'activités. Je reconnais que le SNAV a défendu notre profession de façon constructive C'est pas mal dans une période difficile.
Nous avons limité les dégâts... »


Lu 3452 fois

Notez


1.Posté par Blisss le 14/11/2008 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au passage, se serait pas un Luxe, la Revalorisation des Salaires des métiers du Tourisme...

Pas normal qu'encore à ce jour, personne n'aie voulu pointer son nez la dedans !!!

Un Soulèvement Général, je pense ne nous ferait pas de mal...

2.Posté par BHL le 14/11/2008 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au sujet du futur nouveau baïl tous commerces des agents de voyages ! ! !

A priori, tout le monde s'en satisfait et ne trouve pas à y redire...
C'est vrai que cela paraît alléchant de devenir un commerçant "multi-services". Mais cela n'est-il pas une arme à double tranchant ?

A l'heure où, pour s'en sortir, l'agent de voyages distributeur doit faire valoir sa véritable spécificité, sa technicité et son conseil, donc faire apparaître son activité comme un vrai métier à part entière, voilà qu'il va se mettra à vendre, non seulement du voyage, mais aussi tout et n'importe quoi...

On peut donc craindre que certains agents de voyages deviennent de véritables "épiciers" et donc que le client se détourne de ces nouvelles officines où justement la spécialité qu'ils espéraient y trouver en y entrant ne soit plus au rendez-vous ! !
Et, finalement, les acteurs de la vente on line seront de moins en moins démarqués par rapport à cette qualité de service tant attendue.




3.Posté par JMH le 14/11/2008 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En fait rien ne change, beaucoup de bla bla pour pas grand chose et les agences du Tourisme d'affaires, agences de com, les organisateurs de congrès ou d'événementiels !!!!!! Quid ? encore une fois tout le monde dans le même sac

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com