TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





II - Vous avez dit solidaire ou responsable ? Convictions et surf sur une vague porteuse

Dossier « Etat des lieux et perspectives du tourisme éthique »


Rédigé par Aline Pontailler - redaction@tourmag.com le Lundi 22 Janvier 2007

Dans la famille éparpillée du tourisme solidaire, il y a deux grands frères, un peu fâchés, mais tous deux motivés par de vraies convictions plutôt complémentaires. Et il y a aussi de nombreux cousins et nièces qui ont flairé l’air du temps et aimeraient bien profiter de la tendance du marché. Bouteille à l’encre pour le client et le conseiller en voyages. Essayons de trier un peu.



II - Vous avez dit solidaire ou responsable ? Convictions et surf sur une vague porteuse
D’abord, il y a les associations « équitables et solidaires »

Dans la foulée du sommet de Johannesburg, le secrétariat d’État au Tourisme et le ministère des Affaires étrangères demandent en 1998 à l’Union des Associations de Tourisme, l’UNAT, de regrouper ses membres œuvrant dans une perspective « solidaire ».

Un premier comité de pilotage travaille alors sur une grille d’identification de ce type de voyages.
En 2004, une vingtaine d’associations se réclament de cette grille au sein de l’UNAT. Une première brochure est éditée l’année suivante.

En 2006, après le 2e Forum International du Tourisme Solidaire, l’UNAT confie à FLO (organisme qui certifie en particulier Max Havelaar) une étude sur la certification des voyages équitables. En mai, naît l’ATES, Association pour le Tourisme Équitable et Solidaire.

L’ATES met en avant deux points forts : l’ouverture aux non associatifs, producteurs, ONG ou personnes physiques dont l’action soutient la promotion du secteur, et l’engagement de la Plate-forme du Commerce équitable, le tourisme prenant une part active au commerce international. Depuis sa création en mai dernier, l’ATES a reçu plusieurs demandes de certification en plus des 16 membres de départ. Mais la grille de critères est encore loin d’être validée.

II - Vous avez dit solidaire ou responsable ? Convictions et surf sur une vague porteuse
Les caractéristiques de l’ATES

La structure regroupe en priorité des acteurs de longue date de l’aide internationale. Les productions sont limitées, parfois à une seule destination. Quelques associations sont des antennes-relais d’un projet unique, sans vente directe. Chaque membre est motivé par un coup de cœur au départ et utilise le tourisme comme passerelle de développement ou de promotion pour la thématique ou la destination qui lui tient à cœur.

Tous incluent dans leurs tarifs, et annoncent clairement dans le détail de leur prix, une participation à un projet de développement local défini.

Mais le cœur de métier n’est pas forcément, au départ, le tourisme, et certains pèchent encore par manque de réactivité et de communication. Le gros point fort reste la proximité et la conviction. Chaque voyageur est en contact direct avec le producteur et l’information avant départ est incomparable.

Un site internet plus vendeur en mars 2007, une vitrine grand public à Paris avant la fin de l’année, devraient faire prendre de l’ampleur à tous ces projets.

Puis sont venus les petits TO « responsables »

Pendant ce temps, des voyagistes classiques mais à tendance écotouristique, tenaient des réunions informelles, soutenus par le ministère de l’Écologie et l’AFIT, pour définir une plate-forme d’action commune. Elle aboutit en mars 2004 à la création de l’association Agir pour un Tourisme Responsable, l’ATR. La charte et la grille de critères sont « presque » prêts (consultables sur le site de l’ATR), et le contrôle sera ici confié à l’AFNOR.
Là encore, des TO non fondateurs de la démarche commencent à demander leur labellisation.

Les missions d’ATR

Les membres de l’association s’engagent à respecter le terme de « responsable » dans l’ensemble de leurs prestations, depuis la gestion de leurs équipes nationales jusqu’aux relations transparentes avec leur partenaires internationaux, et dans l’adéquation des promesses faites au client avec la réalité du produit.

L’information préalable au voyageur et sa sensibilisation au tourisme responsable pendant le voyage font partie des critères. Cela implique des choix de prestataires respectueux de l’environnement et des cultures locales, en même temps qu’une politique de gestion par ces derniers de leurs ressources locales.

À moyen terme, ATR pense choisir un projet commun que tous les membres s’engageront à financer ensemble, pour ne pas éparpiller les participations financières de chacun. La réflexion est en cours.

Aujourd’hui les gros communiquent sur le créneau

Depuis peu, portés ou poussés par l’évolution des mentalités des consommateurs, les gros entrepreneurs touristiques, souvent montrés du doigt pour leur puissance de pollution, sont amenés à épicer leur menu d’un peu de solidarité et d’écologie.

VDM, naguère discret sur ses dons conséquents aux ONG, vient d’annoncer une compensation financière des émissions de CO2 dues à ses déplacements aériens, et son PDG affirme que communiquer sur ce thème devient une nécessité.

De nouveaux resorts haut de gamme, de Bora Bora aux Maldives, communiquent sur leur autonomie énergétique renouvelable. Une station du Valais met en avant ses WhitePod, igloos de luxe entièrement écologiques...

Accor vient de publier sa propre charte d’engagements environnementaux, Air France et le Club Med mettent en avant leurs fondations auparavant silencieuses. Voyages-sncf.com lance les Trophées du Tourisme Responsable (voir article TM du 19/1).

Banyan Tree, avec son programme Green Imperative, s’engage à doubler toute somme offerte par ses clients pour réaliser des projets choisis et gérés par ses équipes locales.
Vous n’aurez pas de mal à trouver d’autres exemples, il s’en publie tous les jours et le voyageur intéressé doit avoir le tournis.

Comment aller à la pêche aux bons produits ?

On peut être convaincu et volontaire pour participer au développement des territoires d’accueil et au rééquilibrage des économies planétaires, on peut vouloir préserver le patrimoine naturel de la planète, rencontrer les modes de vie menacés de populations ayant du mal à se faire entendre, et pour toutes ces raisons consacrer son budget vacances à un voyage solidaire. Mais à qui confier cette responsabilité ? Où trouver les informations nécessaires avant la décision de partir ?

Deux labels qui tardent à se mettre en scène clairement, des annonces médiatiques sans contenu vérifiable, le client voyageur devra de plus en plus, comme dans bien d’autres domaines, devenir « consom’acteur ».

ATR : www.tourisme-responsable.org
UNAT-ATES : www.unat.asso.fr

Demain III - : l’interview de Sandrine Bot, chargée de mission tourisme solidaire à l’UNAT

VOYAGISTES MEMBRES DE L’ASSOCIATION «AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE»

ATR - Tél. : 06 22 79 55 06
contact@tourisme-responsable.org
www.tourisme-responsable.org

ALLIBERT
38530 Chapareillan
Tél. : 04 76 45 50 79
Jf.tripard@allibert-voyages.com
www.allibert-trekking.com

ATALANTE & TERRA INCOGNITA
CP 701. 36/37 quai Arloing - 69256 Lyon Cedex 09
Tél. : 04 72 53 24 80
www.atalante.fr

CHAMINA SYLVA
5, av. d’Italie - 63058 Clermond-Ferrand Cedex
Tél. : 04 73 90 05 00
contact@carnet-de-route.fr
www.chamina-sylva.com

CLUB AVENTURE
Le Néréis - Av. André Roussin - Saumaty - Séon
13016 Marseille
Tél. : 04 95 06 12 22
www.clubaventure.fr

DÉSERTS
75 rue de Richelieu - 75002 Paris
Tél. : 01 53 10 21 58
deserts@deserts.fr

INTERMÈDES
60 rue La Boétie - 75008 Paris
Tél. : 01 45 61 90 90
www.intermedes.com

LA BALAGUÈRE
Tél. : 05 62 97 46 48
info@cheminssolidaires.fr
www.cheminssolidaires.fr

SAÏGA
4 rue Fleuriau - BP 1291 - 17086 La Rochelle Cedex 2
Tél. : 05 46 41 34 42 / Fax : 05 46 41 34 92
mainate@saiga-voyage-nature.fr
www.saiga-voyage-nature.fr

TERRA INCOGNITA
36 Quai Arloing - 69256 Lyon cedex 09
Tél. : 04 72 53 24 90
ti@terra-incognita.fr - www.terra-incognita.fr

TERRES D'AVENTURE
2 rue des Chantiers - 75005 Paris
Tél. : 01 53 73 76 76
www.terdav.com

TERRE VOYAGES
17 rue de la Bûcherie - 75005 Paris
Tél. : 01 44 32 12 80
www.terre-voyages.com

TIRAWA
Alpespace
170, voie Albert Einstein
73801 Montmélian Cedex
Tél. : 04 79 33 76 33
www.tirawa.com

ASSOCIATIONS - VOYAGISTES MEMBRES DE L’«ASSOCIATION POUR LE TOURISME EQUITABLE ET SOLIDAIRE» ATES

UNAT (Union nationale des associations de tourisme)
8 rue César Franck - 75015 Paris
Tél. : 01 47 83 48 27
infos@unat.asso.fr - www.unat.asso.fr

ADEN
Association Djibouti Espace Nomade : Antenne d’informations sur des campements à Djibouti. Travaille notamment avec Voyages Développement Solidarité
aden@club-internet.fr

ARVEL VOYAGES
Roumanie, Jordanie, Chili, Argentine, Inde du Sud, Vietnam, Mauritanie, Népal, Madagascar, Sénégal, Pérou, Indonésie, Sri Lanka, Maroc
Privilégie les ressources et acteurs locaux et chaque voyage est associé à une ONG locale à qui ARVEL reverse 15 euros par voyageur
31 cours Emile Zola - BP 2080 - 69616 Villeurbanne cedex
Tél. : 04 72 44 95 50
contact@arvel-voyages.com - www.arvel-voyages.com

COULEURS SENSATIONS
Mauritanie, Maroc, Brésil, Sénégal, Pérou
Accueil chez l’habitant et sensibilisation aux problèmes économiques et sociaux du pays visité
20 rue Abbé de la Salle - 38000 Grenoble
Tél. : 04 76 46 17 05
contact@couleurs-sensations.com - www.couleurs sensations.com sensations.com

CROQ’NATURE
Algérie, Lybie, Maroc, Mauritanie, Mali, Niger
Séjours en osais et campements et randonnées à pied dans le Sahara et l’Atlas. Participe aux projets de l’association Amitié Franco Touareg
9 rue du Maréchal Foch - 65200 Bagnères de Bigorre
Tél. : 05 62 97 01 00
croqnature@wanadoo.fr - www.croqnature.com

D.E.P.A.R.T.S.
Népal, Cambodge, Maroc, Pérou, Venezuela, Brésil, République dominicaine
Circuits à pied ou en transports locaux en partenariat avec des structures locales ayant des projets d’éducation ou de protection de l’enfance et des femmes
BP 20 008 - 13350 Charleval
Tél. : 04 42 28 40 38
departs@mouvement-rural.org
www.departs.org

ECOTOURS
Mexique, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Costa Rica, Panama, Cuba, Venezuela, Pérou
Privilégie les rencontres avec les acteurs locaux et le logement chez l’habitant. S’implique dans la construction de gîtes traditionnels en terre et la formation des habitants à l’accueil
33 rue Etienne Chevalier - 95100 Argenteuil
Tél. : 01 39 61 23 00
contact@ecotours.com.fr
www.ecotours.com.fr

LA CASE D’ALIDOU
Village de Gon-oussougou au Burkina Faso
Séjour chez les habitants du village
3 av. Moulin les Metz - 69630 Chaponost
Tél. : 04 78 05 07 34
info@case-alidou.com www.case-alidou.com

LA ROUTE DES SENS
Panama, Maroc, Laos, Madagascar
Voyages itinérants à la rencontre des communautés locales qui sont à l’origine du projet
BP 35 - 34150 Aniane
Tél./Fax : 04 67 57 37 59
contact@rtedsens.org - www.rtedsens.org

LES AMIS DU SHEKHAWATI
Rajasthan
Antenne d’information pour deux projets de tourisme solidaire indiens
Chez Catherine Ripou - 84400 Castellet
Tél. : 04 90 75 16 13
amis_shekhawati@gmail.com - www.apanidhani.com

MASS EDUCATION
Inde
Séjours à la carte organsiés à la demande par une ONG indienne qui travaille pour les femmes et les enfants en difficulté du Bengale occidental
42 Bd de la Corniche - 74200 Thonon-les-Bains
Tél. : 04 50 36 14 12

MIGRATIONS ET DEVELOPPEMENT
Maroc
Séjours et randonnées en Atlas, qui privilégient l’aide aux productions agricoles locales
42 Bd d’Annam - 13016 Marseille
Tél. : 04 95 06 80 20
md.france@migdev.org - www.migdev.org

PASSAGE VOYAGES
Brésil, Maroc, Burkina Faso
Séjours rencontres avec les femmes des villages et participation financière à leurs initiatives locales
7 chemin de la Berlandière - 79000 Niort
Tél./Fax : 05 57 95 66 18
passages-voyage@passages-voyages.com - www.passages-voyage.com

RENCONTRES AU BOUT DU MONDE
Zanskar, Inde, Kirghizie
Randonnées pédestres ou équestres, séjours multi activités avec les villageois et participation à leurs projets
1013 Chem. Mouret - 13100 Aix-en-Provence
Tél./Fax : 04 42 96 42 89
rencontresbm@wanadoo.fr - www.boutdumonde.ws

TOURISME ET DEVELOPPEMENT SOLIDAIRE
Burkina Faso, Bénin, Mali
Séjours, circuits et combinés autour de communautés regroupées sous le label Villages d’accueil créé par une ONG internationale
22 rue du Maine - 49106 Angers
Tél. : 02 41 25 23 66
contact@tourisme-dev-solidaires.org - www.tourisme-dev-solidaires.org

VOYAGES DEVELOPPEMENT SOLIDARITE
Bulgarie, Bénin, Madagascar, Brésil, Djibouti
Partenaire du Secours Catholique, aide à l’organisation des voyages CARITAS
106 rue du Bac - 75341 paris cedex 07
Tél. : 01 45 49 74 47
vdsvoyage@yahoo.fr - www.vds.asso.fr

VISION DU MONDE
Maroc, Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Arménie, Bulgarie, Serbie, Pérou, Bolivie, Brésil, Laos, Cambodge
Randonnées et séjours en partenariat avec des communautés locales créatrices de leurs projets
3 Rte de Chambéry - 38300 Bourgoin-Jallieu
Tél./Fax : 04 74 43 91 82
contact@visiondumonde.org - www.visiondumonde.org

Lu 13808 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par Michel MARX le 23/01/2007 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'anime depuis deux ans un site d'information consacré au Tourisme Solidaire, au commerce équitable et à l'humanitaire : http://tourisme-solidaire.uniterre.com
Le Tourisme Solidaire est en effet, comme le transcrit cet article pertinent, un terme à lui seul sujet à débat. Un débat qui est ouvert sur le site de Tourisme Solidaire qui essaie de définir les termes employés le plus souvent, d'informer sur l'actualité autour de ce thème, de donner la parole aux acteurs du solidaire, de conseiller des ouvrages aux visiteurs du site pour qu'ils puissent approfondir leurs recherches. N'hésitez pas à le consulter, il propose, avec une mise à jour très régulière, de très nombreux liens avec cet univers qui est issu de grandes interrogations sur le développement du "marché" de tourisme, et soulève à son tour d'autres questions, ce qui est la base même de toute réflexion éthique digne de ce nom.
http://tourisme-solidaire.uniterre.com

2.Posté par Guillaume Cromer le 23/01/2007 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois qu'il est important de différencier les deux termes... En effet, pour ma part, je considère le tourisme dit solidaire comme un produit touristique où la rencontre est au coeur du voyage. Encore marché de niche, cette clientèle doit avoir une certaine expérience du voyage et donc être moins sensible à l'altérité dans les pays du Sud. Les voyages proposés par les membres de l'UNAT le montrent bien. Ces voyages mettent en avant des valeurs de rencontres, de partage et de solidarité. Les touristes ne désirent pas tous ce genre de "vacances"...
Le tourisme responsable, quant à lui, est plus un concept qui peut-être mis en place par les opérateurs ou les touristes, c'est une simple notion de respect. C'est par exemple pour un opérateur qui crée un hôtel ou un nouveau circuit dans un pays de travailler en collaboration avec les populations locales, acheter de la nourriture locale, réaliser une étude d'impact pour ne pas que les impacts sur l'environnement et la culture locale ne soit irréversible, etc... Pour le touriste, c'est de s'informer correctement sur le pays, ses moeurs, ses us et coutumes, sa religion, son environnement mais également sur l'opérateur avec lequel il va partir. Est-ce responsable de partir avec un voyagiste discount qui n'offre aucune garantie de ce type sur le terrain? C'est également une simple notion de respect une fois sur place: ne pas gaspiller, prendre en considération l'eau (elle n'est pas aussi abondante...), ramener ses déchets ingérables pour les locaux (shampoing, bouteilles, etc.), ne pas se balader en mini short dans les rues de Tunis ou d'Istanbul... Et au retour du voyage, le touriste responsable va également échanger de son expérience (bonne ou mauvaise) pour encourager les bonnes pratiques ou mettre des points noirs sur les mauvais opérateurs touristiques...
Quelques idées à débattre sur le site de Sentiers pour l'Enfance (www.sentierspourlenfance.com)
Guillaume
PS: une pensée pour l'Abbé Pierre qui avait, lui, compris le vrai sens du mot "Solidarité"...

3.Posté par Labyssin le 23/01/2007 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Contrairement aux idées reçues, en France, on doit aussi le commerce équitable à l' abbé Pierre!

4.Posté par Association TAMADI le 31/01/2007 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me permets de compléter votre liste puisque l'association Tamadi est depuis le 1er janvier membre d'ATES. Tamadi propose des séjours au Mali où les voyageurs sont accueillis et hébergés par petits groupes de 4 à 7 personnes par les paysans maliens membres de l'AOPP, principale fédération d'associations de paysans, et partenaire de Tamadi.
Tamadi pense proposer dès cet été des séjours en Roumanie.
Nos coordonnées:
02 99 90 31 74
infos@tamadi.org
www.tamadi.org

5.Posté par E.DOREAU le 15/10/2007 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici l'article sur le tourisme durable et équitable. La fin de l'article liste les associations engagées sur le créneau. Structures démarchables pour l'enquête. Attention tout de même, l'aspect mercatique n'est pas leur priorité, leur "éthique". Il faut présenter cela de manière subtile.
E.Doreau

6.Posté par hayette le 05/04/2008 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour! j'aimerai faire un combiné Costa Rica/Panama en voyage equitable,mais je ne sais pas vers qui me tourner, et surtout à qui faire confiance! ce qui m'a donné cette envie de faire ce genre de voyage, c'est mon voyage au Mexique. en effet,j'ai effectué 2 sejours dans la peninsule du yucatan à Akumal au Gran Bahia Principe,un splendide hotel , mais j'ai sus il y a peu de temps que l'hotel appartient à l'Espagne,que tout est reversé à ce pays,que le personel est payé à coup de lance pierres,mais surtout que c'est un désastre écologique. si vous pouvez donc m'aider à trouver la bonne agence à Lyon pour confectionner mon voyage,ce serai bien sympa!

7.Posté par ELGOYHEN le 09/06/2008 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la question nest pas dese crepr le chognon sur des mots, ou de ki cela vient, les enjeu planetaire, et lhistoire du tourisme nous prouve , que ledevleoppment durable est a linitiaitive, avec l homme, sesenvironnments divers ,les differences, les cultures, le mainiteins des savoirs, comme moteurs du tourisme, car un mur est un mur, une boutiele de cocoa une bouteille de caca,bien silest ne tue pas le reste du monde, a lheure ou les individu ne se renconrtre plus, voir perdent des usage
en ville et ne sont que consammateur, le tourisme apporte un rehumanisation,
une diversite flore, paysagen personne savoir, un ressourcement a des personne
prisonniere d'un modele economique,et sujet de fait, lexperience ,lobervation sur le temps, nous conduis a une intervnetion necessaire dereequilibrage par les profssion du tourisme pas le contraire, car la seul donne qui compte pour les pays est que cela rapporte, et cest le cas., sue le long temre , tant pour les populations les etats, et lestouriste,et pour la nature : pas un seul fromage des fromage ex responsable secteur agence solazur .


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com