TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





IV - M. de Grandmaison : « rétablir la confiance et rassurer les acteurs du tourisme »

Pdt du Cté Martiniquais du Tourisme, vice-pdt du Conseil Régional


Rédigé par Michèle SANI le Mercredi 26 Août 2009

Madeleine de Grandmaison, présidente du Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) et vice-pdt du Conseil Régional veut rétablir la confiance et rassurer l'ensemble des acteurs du tourisme et leur redonner l'envie de proposer la Martinique.



IV - M. de Grandmaison : « rétablir la confiance et rassurer les acteurs du tourisme »
TourMaG.com - Les grèves de février 2009 ont paralysé la Martinique et interrompu tout flux touristique. L'île est-elle aujourd'hui prête à recevoir des touristes ?

Madeleine de Grandmaison :
Comme vous pouvez le constater, la situation est totalement rétablie. Tous les hôtels sont ouverts.

Actuellement nous sommes en période de vacances scolaires estivales ce qui correspond à notre basse saison avec une clientèle majoritairement antillaise.

Notre objectif est de retrouver notre trafic touristique de haute saison qui débute en octobre/novembre.

Il nous faut, pour cela, rétablir la confiance et rassurer l'ensemble des acteurs du tourisme, agents de voyages et tour-opérateurs, leur redonner l'envie de proposer la Martinique.

Il faut aussi stopper les commentaires négatifs de certains sites et blogs spécialisés dans les voyages. On y incite les visiteurs potentiels à ne pas se rendre en Martinique ! C'est parfaitement injustifié !


T.M.com - Quels étaient les chiffres du tourisme martiniquais pour l'année 2008 et quelles sont vos pronostics pour 2009 ?

M.d.G.
: En dépit de la crise financière mondiale qui a particulièrement touché l'industrie du tourisme dès septembre 2008 les chiffres sont restés stables avec 608 652 visiteurs soit + 0,2 % par rapport à 2007.

L'évolution enregistrée était essentiellement imputable à la progression des clientèles maritimes avec une augmentation de + 21,5 % de fréquentation des excursionnistes de croisière et de + 21,6 % des plaisanciers par rapport à 2007.

En revanche avec un trafic de 479 933 personnes, la clientèle de séjour a poursuivi la baisse entamée en 2007 avec une diminution de - 4,3 %.

En raison de notre propre crise qui s'est ajoutée à la crise mondiale l'année 2009 sera la plus difficile à surmonter de l'histoire du tourisme martiniquais. Nous devons maintenant répondre à l'inquiétude des différents publics. Notre plan de relance s'y emploie.


T.M.com - Votre avis sur une relance de la destination par les prix à la baisse ?

M.d.G. :
La relance par les prix est un argument qui répond à la crise. Elle donne à un public qui n'y aurait sans doute pas pensé l'opportunité de découvrir notre destination.

C'est ce que nous souhaitons. Nous avons aussi une nécessité de résultats commerciaux rapides qui se traduit par une politique incitative de prix et de qualité créant l'urgence du voyage.

T.M.com - Quels sont vos arguments face à la concurrence des îles voisines ?

M.d.G.
Nous devons développer des facteurs de différentiation par rapport aux destinations concurrentes. C'est pourquoi nous développons un tourisme thématique lié à notre terroir, à notre histoire, à notre artisanat, à nos traditions, à notre savoir-faire en matière d'écotourisme, de tourisme vert, de nautisme...

Notre communication pour les trois ans à venir va développer une image plus réaliste et authentique de la Martinique afin de compléter le message « carte postale » que nous avions.


T.M.com - Quels sont vos marchés émetteurs après la Métropole ?

M.d.G.
La France métropolitaine représente près de 80 % de notre trafic touristique. Notre objectif est de sortir d'un « mono-marché » et de développer le marché européen.

En cela nous sommes pénalisés par Orly, l'aéroport utilisé par les trois compagnies qui nous desservent c'est à dire Air France, Corsairfly et Air Caraïbes alors que l'essentiel des lignes européennes arrivent à Roissy. De plus, les lignes qui desservent les destinations concurrentes aux Antilles françaises partent de Roissy !

Nous tablons aussi sur le marché canadien avec l'ouverture hebdomadaire d'un vol Air Canada entre Montréal et Fort-de-France. Ouvert au cours de l'été (jusqu'au 29 août) il reprendra à compter du 5 décembre 2009.


T.M.com - On dit que les Antillais sont réfractaires aux métiers de services que sont la restauration et l'hôtellerie en les assimilant à la notion de « servitude ». Est-ce une idée reçue que ce rappel à l'esclavagisme très présent ici ?

M.d.G.
Cette observation est aujourd'hui dépassée. Cela a sans doute existé mais la nouvelle génération des professionnels du tourisme et de l'hôtellerie, - notamment les jeunes qui sortent de notre école hôtelière - , n'a pas du tout cet état d'esprit. Il reste que les hôteliers devraient intégrer davantage leurs employés dans des systèmes de formation et de promotion.

Les hôtels de chaînes internationales, que je souhaite plus nombreuses en Martinique, devraient organiser une forme de circulation du personnel à travers les différents pays où ils sont implantés. Le Martiniquais est spontanément accueillant. Il a en lui le sens de l'hospitalité.

Cela se ressent sans doute davantage quand il sert pour son propre compte, dans sa maison d'hôte ou dans son gîte. De plus en plus d'Antillais investissent d'ailleurs dans le tourisme.


A suivre : la Guadeloupe, "partir quand même !"

Plan de relance du CMT auprès des agences de voyages :

Il prévoit une douzaine d'actions. En voici le résumé :

- Rétablir la confiance auprès des agents de voyages, vendeurs et tour-opérateurs et redonner l'envie de proposer la Martinique
- Courrier personnalisé signé par la présidente du CMT adressée aux professionnels informant que la situation en Martinique est totalement rétablie ; que la Martinique est prête à accueillir les touristes ; que la Martinique a créé une « Charte des Vacances réussies »
- Newsletter adressée à plus de 8 000 agents de voyages
- Organisation d'éductours. 200 agents de voyages ont été invités en juin 2009 (largement diffusé sur Tourmag.com). Le deuxième est prévu en octobre prochain.

Si vous ne venez pas à la Martinique, la Martinique viendra à vous».

- Road shows (octobre 2009) : visites aux agents de voyages dans une demi-douzaine de grandes villes avec des partenaires professionnels du tourisme de la Martinique
- Accompagnement des tour-opérateurs dans leurs tournées
- Tournée exclusive Martinique du type « Caravane de la Martinique »

Coût prévisionnel : 3 M€, un chiffre qui pourrait être revu à la baisse et réduit à 1,5 M€, puisqu'il dépend de l'aide de l'Etat.

Conseillère régionale régulièrement réélue depuis 1983, Madeleine de Grandmaison, présidente du Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) est une femme engagée dans les domaines de la protection de l'environnement et de l'utilisation de l'eau.

Sa formation en Sciences de la Terre l'a naturellement amenée à intervenir et agir sur le terrain du tourisme durable. Son travail de sensibilisation semble porter ses fruits à l'exemple du concours des maisons les plus fleuries de l'île. C'est un franc succès.

Lu 1357 fois

Notez


1.Posté par Victor le 29/08/2009 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que veut dire Mme de Grandmaison par "il faut stopper les commentaires négatifs sur les blogs et les sites de voyage" ?? J'espère que ce n'est pas en mettant la pression sur ces sites. La liberté d'expression existe, et difficile d'empécher les touristes ou les journalistes décus par la Martinique de témoigner de leurs expériences sur le web. J'espère plutôt quelle entend par là mettre fin aux raisons même de ces critiques (amélioration de l'accueil, mise à niveau des hôtels, développement des activités de loisirs ...).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com