TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





IV. Selectour : fin de la lune de miel pour les co-présidents d'AS Voyages

La saga Selectour


Rédigé par Michèle SANI le Vendredi 12 Février 2016

Selectour Afat traverse une passe délicate. L'occasion pour TourMaG.com de revenir sur la genèse, la grandeur (et la décadence ?) du 1er réseau français, tout au long de cette semaine. Voici le 4ème volet de l'histoire de la marque à l'hippocampe, qui, en 2010, doit faire face à la crise économique et au début du Printemps Arabe. Une situation qui va mettre à rude épreuve la co-présidence d'AS Voyages.



Le Congrès de Valmorel sera le dernier congrès du réseau présidé par deux présidents François-Xavier de Bouärd et Jean-Pierre Mas - Photo CE
Le Congrès de Valmorel sera le dernier congrès du réseau présidé par deux présidents François-Xavier de Bouärd et Jean-Pierre Mas - Photo CE
Le groupement AS Voyages est constitué (A pour Afat et S pour Selectour).

Il est organisé autour de la coopérative AS Voyages, regroupant l’ensemble des adhérents des 2 réseaux et une société de services, la Société par Actions Simplifiée, AS Voyages Entreprise.

A Paris, la première prend en charge la stratégie et la politique du groupement.

A Toulouse, la seconde héberge l’ensemble des services.

Afin de faciliter cette intégration, les deux réseaux ont décidé de fonctionner pendant trois ans en binôme.

Le lancement effectif de la fusion sur un plan opérationnel aura lieu le 1er janvier 2010. Les premières forces de ventes communes seront alors mises en place.

2 co-présidents, 9 représentants Afat et autant de Selectour siègeront au conseil d'administration.

Il en sera de même pour les délégués régionaux, un même nombre pour chacun des réseaux.

Cette union représente le 1er réseau en puissance d’achats avec 2,9 milliards d’euros de chiffres d’affaires.

Personne ne peut prévoir le Printemps arabe...

En 2010, la crise financière semble apaisée et personne ne peut prévoir le Printemps arabe et ses effets dévastateurs sur le tourisme.

La Tunisie et l’Egypte atteignent alors des records touristiques. AS Voyages multiplie les brochures labellisées dans une belle communauté d’actions.

Les co-présidents soulignent, d’une même voix, l’utilité de l’agence physique de proximité. Ils font valoir leur process multicanal mis au service des clients et des agences adhérentes et ce, disent-ils, avec une longueur d’avance sur leurs concurrents.

Fichiers CRM, partenariat avec Lastminute, etc. Les effets d’annonces se succèdent.

Les Selectour adoptent le principe du « Top 14 » comme un clin d’œil au Toulousain Jean-Pierre Mas, qui cultive une relation de partenariat à haut niveau avec le monde du rugby.

Le « Top 14 » regroupe les fournisseurs privilégiés en contrepartie d’un point de commission supplémentaire.

En décembre 2011, AS Voyages organise son congrès annuel à Monastir, en signe de solidarité avec la Tunisie qui vit une révolution à l’impact bien négatif sur le tourisme.

Le marché est en crise. La co-présidence se crispe. Les co-présidents font toujours bonne figure.

En 2012, fin de la lune de miel des co-présidents

Un an plus tard, en décembre 2012, AS est en congrès au Club Med de Valmorel.

L’épineuse question d’une marque unique est soulevée. Afat ou Selectour ? Sélectour ou Afat ?

Les Selectour, très attachés à leur marque, s’inquiètent. Ils veulent garder leur hippocampe, une image « attachante et sympathique » qui a toute sa raison d’être selon des enquêtes consommateurs.

La marque unique sera finalement la réunion des deux : « Selectour-Afat ». Tout ça pour ça… diront bien des observateurs.

Valmorel marque la fin de la période transitoire et du fonctionnement paritaire. C’est aussi la fin de lune de miel des co-présidents. Le système montre ses limites.

Lors de son discours d’ouverture, François-Xavier de Bouärd annonce sa candidature à la future présidence du réseau.

Autre style : Jean-Pierre Mas, qui clôture le congrès, choisit de ne pas officialiser sa candidature. Son discours en forme de programme électoral laisse pourtant peu de place au doute.

« Rififi chez AS Voyages », titre TourMaG.com, le 23 janvier 2013.

Après Philippe de Saint-Victor, démis de ses fonctions - à sa demande - par le Conseil d’administration, c’est au tour de François-Xavier de Boüard de claquer la porte.

Toujours administrateur du réseau, il adresse un courrier à l’ensemble des adhérents. Il déclare ne pas vouloir cautionner des manquements évidents proposés au Conseil. Il dit vouloir reprendre sa liberté de parole.

Jean-Pierre Mas, qui se sent concerné, alimente la polémique par voie de presse professionnelle.

En 3 ans, la co-présidence a montré ses limites. Quant à la fusion, elle n’a, semble-t-il, pas apporté davantage de richesse au adhérents.

Il n’en demeure pas moins que le réseau Selectour Afat représente une vraie force avec ses 546 adhérents coopérateurs électeurs, représentant quelque 1 200 points de ventes et 4 000 vendeurs experts.

A venir lundi : V. Selectour Afat : quel avenir pour le réseau ?

Retrouvez l'intégralité de la Saga Selectour en cliquant ici.


Lu 2193 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com