TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Immatriculation agences : en attendant… Godot-Pinel !

l'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 8 Janvier 2013

Merci à Samuel Beckett qui m'offre un titre libre de droits… Sylvia Pinel, notre ministre plein emploi à nous qu'on a, est surchargée par un agenda bien rempli… Et c'est pas des blagues. Rien que des déjeuners super importants ou des inaugurations indispensables. Par exemple, aujourd'hui, mercredi, Sylvia va faire les soldes au centre commercial So Ouest à Levallois Perret. A 8h30 du matin, ça, c'est de l'abnégation… En attendant, il ne se passe rien du côté du Ministère, et pourtant…



Chez Atout France, on attend aussi le réveil du ministère de tutelle. En attendant, tous ceux qui veulent exercer (et qui le font) sans immatriculation, sont hors la loi…  - Crédit Photo Patrick Vedrune
Chez Atout France, on attend aussi le réveil du ministère de tutelle. En attendant, tous ceux qui veulent exercer (et qui le font) sans immatriculation, sont hors la loi… - Crédit Photo Patrick Vedrune
Je reviendrai dès demain sur la Convention Collective, dont la négociation n'a toujours pas abouti.

Une affaire sur laquelle le Ministère devrait quand même jeter un œil, mais ce n'est pas le sujet du jour...

Non, le vrai sujet tient toujours au changement entre les licences d'agent de voyages et les immatriculés. Je ne vais pas refaire l'histoire, mais souvenez-vous.

Plus de licences délivrées par les préfectures, mais des "immatriculations" délivrées par une Commission Indépendante, sous l'égide de la DCGIS et dont les membres sont agréés (euphémisme ?) par le Ministre du Tourisme... et nommés par décret.

La Commission "ad hoc" vient de voir son mandat s'achever au bout d'un mandat de trois ans...

Et, théoriquement (et en pratique aussi), ses membres sont donc "en vacation". Conséquence : plus d'immatriculations pour les prestataires de voyages depuis quelques semaines déjà.

Pourquoi ? Parce que le dossier traîne au ministère depuis maintenant deux mois et que personne ne fait rien.

Pourtant, cette même Commission se manifeste depuis maintenant plus de deux mois, afin d'assurer la "continuité"... même si certains membres ne sont plus tout à fait dans les petits papiers du pouvoir.

O tempora, o mores, comme disait un vieux copain !

Michèle Hourt, la présidente, a bien prévenu le Ministère et même mis sa "démission" dans la balance pour tenter de susciter une réaction.

Côté Ministère, que dalle...

J'ai quand même eu l'outrecuidance (c'est toujours bizarre ce mot, du verbe outre-cuider je présume) de demander quelques explications à Bercy, chez ma chère Béc... pardon, Madame la Ministre (ça, c'est pour faire plaisir à une amie du sud-ouest).

"Quel est le problème ?", m'a répondu la directrice en chef de la com de Sylvia (d'acc c'est pas la Star'Ac, mais j'aime bien les prénoms, c'est moins formel).

"Il y a eu une réunion le 18 décembre dernier et la commission sera constituée bientôt".

Traduction: incessamment, sous peu. Ouais, sauf qu'il faut quand même un décret et que ça prend, à la louche, entre deux et trois mois...

Pendant ce temps, on fait quoi ? Si j'en crois les textes, toute demande d'immatriculation formulée, sans réponse de la commission, est considérée comme acquise.

Quant aux organismes ayant cessé leur activité, si la Commission n'entérine pas leur départ, ils seront toujours considérés comme actifs. Et vogue donc la galère... dans la plus joyeuse gabegie!

D'accord, si j'en crois mon excellent confrère Marianne, une dizaine de ministres de notre gouvernement à nous, sont jugés "inutiles". Je n'invente rien. Désolé pour mon vieux Rick, mais c'est hélas la vraie vérité. Et pour les autres, ce ne sont pas que des rumeurs non plus...

Atout France, l'organisme chargé d'entériner les décisions de la Commission d'Immatriculation, fait comme Charles: il attend ! Bref, tout le monde attend.

Mais comme Madame Pinel a un agenda tellement chargé (j'ai consulté depuis sa nomination, c'est édifiant), eh bien on va attendre.

Pour faire rire, j'ai joint quelques membres de la Commission d'Immatriculation dont les mandats sont arrivés à expiration. Ils attendent ! En attendant, tous ceux qui veulent exercer (et qui le font) sans immatriculation, sont hors la loi…

Mais bon, on rêvait d'un vrai ministre (promis par le candidat), on récolte un ministre… inutile. Rial avait raison, finalement, pas besoin de ministre du Tourisme !
Immatriculation agences : en attendant… Godot-Pinel !

Lu 3950 fois

Notez


1.Posté par Denis le 09/01/2013 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le problème ne se limite à la question des agences de voyages. Il est malheureusement plus global, semble-t-il. Mme Pinel est effectivement débordée... mais la France, sans doute, peut attendre.
Cet état de fait est certainement la preuve que tout va bien. Laissons donc les mauvaises langues critiquer !

2.Posté par Franck SYLVESTRE le 09/01/2013 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attendre le décret, ce n'est qu'un début car il faut aussi qu'il paraisse au JO... et on rajoute une louche de délai !
Cela dit, c'est pareil dans d'autres ministères, j'en ai eu l'écho hier...

3.Posté par faou le 09/01/2013 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si je comprends bien cet article, le retard dans l application et le respect de la loi vient du Ministere . Si je regrette ce retard, il faut se reveiller . Le travail de votre comission devrait etre fait au mois de Juillet 2013 et le gouvernement est arrive en Mai .
Alors ceux qui attendent aujourd hui et qui sont davantage dans un jeu politique, qu ont -ils fait pour que les centre d appels qui ne respectent pas la loi ne puissent plus exercer ?
Qu a fait le SNAV, tres bien represente dans cette commission ?
Pour les deux questions, une seule reponse : Rien .
Je me souviens etre intervenu aupres du Snav dans une reunion a Bordeaux, Colson a esquive notament car lui meme a des interets avec ces Centre d appels ...
Cela s appelle du Paracommercialiseme et tout le monde connait le probleme .
S il vous plait regardez le probleme de face et acceptez que NOVELLI a fini d enterrer les agences avec sa Loi de m.....
A Bon entendeur salut .
Beckett doit se retourner dans sa tombe en voyant sa si belle piece citee pour un article aussi minable ...

4.Posté par Dominique Gobert le 09/01/2013 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je reste un peu perplexe devant ce commentaire. D'abord, ce n'est pas "ma" commission", mais une institution totalement indépendante mise en place par le Ministère du Tourisme. Ca, c'est pour le début.
Juillet 2013, dites-vous? Non, 2012, peut-être. Quant au gouvernement, il est bien arrivé en Mai 2012, mais la Commission a fait son boulot jusqu'à expiration de son mandat. Ne restait de la part des nouveaux dirigeants qu'à renommer une équipe, de façon à assurer la continuité.
Et je ne crois pas que le Snav soit représenté dans cette commission, neutre et indépendante. Faut pas confondre.
Le sujet du paracommercialisme préoccupe beaucoup le syndicat, mais je ne crois pas que le ministère lui prête une oreille particulièrement attentive. En ce qui concerne Novelli, il a eu le mérite au moins de garder un contact régulier avec les représentants de la profession, ce qui est loin d'être le cas de Sylvia ¨Pinel.
Enfin, après avoir longuement conversé avec Beckett, qui a eu l'obligeance de se retourner, le terme de "minable" va peut-être m'inciter à aller voir du côté de chez Poutine. C'est tendance en ce moment!

5.Posté par faou le 11/01/2013 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mille excuses pour les erreurs dans le precedant mail .
Vous avez raison de me reprendre, le travail de la Comission aurait du se terminer en Juillet 2012 .
Le regret que l on peut avoir est que le nouveau gouvernement n ait pas nomme un Ministre a part entiere pour un secteur qui pese autant economiquement .
Je ne cautionne aucunement l action ou plutot l inaction de la personne completement anonyme qui occupe le poste aujourd hui .
Par contre je le repete, si la profession souffre c est bien a cause de la loi Novelli qui a tout fait pour liberaliser la distribution quand il aurait du la proteger .
Sans entrer dans un systeme etatique et en respectant le jeu liberal, il est possible pour l Etat d agir, nos banques s en souviennent ...
Tous ces centres d appels non immatricules se gavent comme des cochons grace a Novelli . La difference de convention collective entre Syntec et celle des agences a deplace la distribution vers ces centres .
Le sujet du paracommercialisme preoccupe le SNAV ? Vous plaisantez je pense . Le SNAV se tape de ce sujet pour une raison simple, les personnes sont juges et partis . Idem pour votre comission dite independante . Ne prenez pas les agents de voyages pour des anes svp, Colson est le president du Syndicat des AGENCES DE VOYAGES en etant a la tete D UN TO . Y a pas un petit probleme sur cette simple lecture ?
La verite est que les lobbys des call centers ont demande a Novelli de liberaliser la distribution et en bon executant ultraliberal, il a obei .
Enfin, croire quelqu un qui pretend pouvoir converser avec un mort me semble impossible .
Le mot "minable" est un synonyme de pitoyable, il n a rien d insultant .
Pour info, il n est pas apparu dans le dictionnaire avec l histoire de Depardieu .
Allez voir du cote de Poutine si vous le souhaitez mais n oubliez pas qu il a une petite tendance a executer les journalistes qui ne vont pas dans son sens ...


Bonne journee,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com