TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Inauguration de Paris-Plage, prise d'assaut sous un soleil estival

3,9 millions de visiteurs l'an dernier.


Rédigé par La Rédaction (HD) - redaction@tourmag.com le Lundi 25 Juillet 2005

Soleil ardent, brise légère, foule compacte : la quatrième édition de Paris-Plage s'est ouverte dans la bonne humeur jeudi sur les berges de la Seine, avec d'emblée une ruée sur les hamacs et chaises longues.



Imitée de Dijon à Tokyo, Paris-Plage a attiré l'an dernier 3,9 millions de visiteurs.
Imitée de Dijon à Tokyo, Paris-Plage a attiré l'an dernier 3,9 millions de visiteurs.
Placée sous le signe du Brésil, aux couleurs de ce pays, avec oriflammes jaunes et vertes et cours de capoeira, la manifestation a été inaugurée par le maire PS Bertrand Delanoë, aux côtés de l'ambassadeur du Brésil en France Sergio Amaral.

Ils étaient suivis par une nuée de journalistes et par une batucada endiablée: percussions puissantes et jolies danseuses aux maillots minimalistes.

Comme chaque année, les 3,9 km de berges historiques, classées au patrimoine mondial de l'humanité et fermées pour un mois aux automobiles, ont été prises d'assaut par piétons, joggers, patineurs et - plus rares, car se frayant un chemin avec difficulté - cyclistes.

Dès 7H00 du matin, des fidèles des éditions précédentes s'étaient présentés devant les rampes d'accès, ornées de charmilles et de pergolas.

Mais Paris-Plage, qui ne cesse de prendre de l'ampleur et dont le budget tourne autour de 2 millions d'euros, n'était pas prête: une noria de camionnettes apportait encore le ravitaillement des cinq bistrots, des trois glaciers et du restaurant sur l'eau, des ouvriers vissaient d'ultimes câbles.

Pas de quoi décourager Josette, 45 ans, venue de la Place d'Italie avec sa fillette de 11 ans et son caddie garni du nécessaire pour la journée: sans emploi et sans beaucoup de ressources, c'est là qu'elle passera ses vacances.

Au fil des éditions, elle a repéré la place parfaite: sous les arbres, sur la plage de sable, à côté de la douche. Dès que les grilles se sont ouvertes à 10H00, elle s'est précipitée, en surveillant ses arrières. Bien lui en a pris : peu après, tous les sièges étaient occupés.

Blancs, de cheveux comme de chemisettes et de pantalons griffés, Malcolm et Sarah, couple raffiné d'Américains de Philadelphie passant chaque année un mois à Paris, ont préféré la plage de bois. Mais eux aussi ont pique-nique, journal, casquette et resteront jusqu'au soir.

Non loin de là, face à la Conciergerie, des enfants découvraient une discipline méconnue, le speed-ball: mât court, balle retenue par un fil et pouvant, sous la raquette d'un champion, atteindre 160 km/h, terrain sableux. Abdel, promoteur de ce sport où l'on progresse vite, se réjouissait d'en faire profiter les "Paris-plagistes". "Je ne pouvais pas rêver d'une meilleure vitrine", dit-il.

Autre innovation d'une manifestation qui avait commencé modestement par trois plages en bord de Seine et a désormais son bassin de baignade, ses allées de brumisateurs, son millier de transats-hamacs-chaises : un ponton et sept bateaux pour pratiquer l'aviron, interdit de Seine depuis 1895.

Imitée de Dijon à Tokyo, Paris-Plage a attiré l'an dernier 3,9 millions de visiteurs.

Son principal problème est désormais son succès : dès 2006 elle devrait s'étendre, en conquérant une partie de la rive gauche où s'ouvrira une piscine permanente sur la Seine.


Lu 1471 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com