TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Informations pratiques sur les Seychelles



Informations pratiques sur les Seychelles

Quand partir aux Seychelles ?

L'archipel jouit d'un climat agréable toute l'année, avec une température moyenne de 29° et une eau qui frôle les 27°. Situé à l'extérieur de la zone cyclonique, il n'y a pas de risque qu'une tempête vienne gâcher le séjour.

Les vents, appelés les alizés, vont tout de même avoir un impact sur le climat en adoucissant les températures ou non et définir ainsi des saisons.
D’octobre à mars, les vents soufflent du nord-ouest. La mer est calme avec un climat tropical chaud.

De décembre à janvier, les mois sont un peu plus chauds et humides, avec des précipitations éparses.

Enfin de mai à septembre, les vents soufflent du sud-est (appelé vents de « suet »). Le temps est généralement plus sec, un peu plus frais, et la mer est un peu plus agitée. C’est à cette période que le phénomène d’algues est présent en fonction des marées et se fait principalement ressentir sur la côte de Grande Anse à Praslin.

Combien d'heures de vol ?

Il suffit d'une nuit pour atteindre le paradis. Les Seychelles se trouvent à une dizaine d’heures de vol au départ de Paris, Nice ou prochainement Lyon.
Les Seychelles se trouvant en avance de 4 heures sur le fuseau GMT, il y a donc un très faible décalage horaire de + 2 heures en été ou +3 heures en hiver.

Quels sont les documents nécessaires ?

Il suffit de vous munir d'un passeport en cours de validité (c’est-à-dire valide à la date d’entrée et à la date de sortie du territoire, et non valable 6 mois après la date de retour). De plus, aucun visa n'est nécessaire et ce, toutes nationalités confondues.
Pensez également à vous munir de votre billet de retour ainsi qu'une preuve d'hébergement des 3 premières nuits avec les contacts inhérents à votre arrivée. La présentation de tous ces documents permettra la délivrance d’un permis de 30 jours. Vous devrez également être en possession de fonds suffisants pour la durée de votre séjour.

Quelles sont les langues communément parlées sur place ?

Parce que le peuple seychellois a des racines multi-ethniques de par son passé, son histoire, il existe trois langues officielles aux Seychelles qui sont le Créole, l’Anglais et le Français.

Comment se rendre d’une île à une autre ?

Pour se déplacer entre les îles, plusieurs solutions s'offrent aux voyageurs. La plus rapide, c'est la voie des airs. Air Seychelles propose notamment un service aérien domestique entre Mahé et Praslin avec un vol régulier et d’autres vols vers les îles de Denis et Bird Island (les réservations et horaires étant gérés par les îles-hôtels directement).
Il est également possible de prendre des ferries ou goélettes qui font les traversées inter îles. Le Cat Cocos intervient deux à trois fois par jour entre Mahé et Praslin pour un trajet de 45 minutes à 1 heure à bord d'un catamaran à moteur. Inter Island Ferry Services opère entre Praslin et La Digue. Le trajet dure 15 minutes en catamaran à moteur appelé Cat Roses ou 30 minutes à bord d’une goélette qui porte le nom de La Curieuse. D’autres îles hôtels proposent des transferts à bord de leurs propres bateaux, mais ces derniers sont à réserver directement auprès des hôtels.
Zil Air est la compagnie de charters, spécialisées dans les transferts d’îles et les survols touristiques en hélicoptères privés. Le prix varie entre 345 euros pour un survol de 15minutes et 2000 euros pour des vols spécifiques au-dessus de sites spectaculaires tels que Anse Georgette, Anse Source d’Argent, l’île Coco et bien d’autres.

Comment se déplacer sur les îles ?

Sur les deux îles principales de Mahé et de Praslin, il existe un réseau de bus ‘Tata’ bien développé qui fonctionne de 6h00 à 19h00 sur les routes principales. Des taxis indépendants sont également disponibles sur ces deux îles, ainsi qu'à La Digue (quoique plus rare). Vous pouvez les héler dans la rue, les rencontrer sur les jetées maritimes ou dès votre arrivée à l'aéroport. Des voitures, de petits et plus grand gabarits, peuvent être louées sur Mahé et Praslin. Il suffit d’être détenteur d’un permis de conduire international depuis au moins 3 ans (le permis européen suffit) et d’être âgé d’au moins 23 ans. Attention, la conduite s’effectue à gauche.
Les plus sportifs pourront louer des bicyclettes sur Praslin et La Digue.
Sur cette dernière, île où le temps s’est arrêté et où il fait bon vivre, les moyens de transports les plus communs sont en plus du vélo sont les déplacements à bord de chars à bœufs, populaires et très folkloriques. Comptez entre 300 RS pour une excursion d’une demi-journée et 600 RS pour une excursion d’une journée. Les chars à bœufs peuvent également être customisés de fleurs et de décorations romantiques pour les célébrations de mariage !

Comment régler vos achats ?

La monnaie locale est la Roupie Seychelloise (SCR). Vous pourrez régler vos achats et vos consommations dans la monnaie de votre choix, et ce puis novembre 2008 où toutes les devises majeures sont échangeables aux taux du marché international. Le taux de change moyen est de 1€uro = 16,46 RS.
Les banques sont généralement ouvertes du lundi au vendredi de 0800hrs à 1400hrs et le samedi de 08h à 11h. Toutes les banques traitent les chèques de voyage et les transactions de change. Les passeports sont exigés pour toutes transactions bancaires et des commissions sont à payer. Les distributeurs automatiques existent dans les grandes banques sur Mahé, Praslin et La Digue et à l'aéroport de Mahé et Praslin. Cependant, ceux-ci fournissent l'argent en monnaie locale. Les cartes de crédit sont acceptées quasiment partout dans le pays.

le Lundi 7 Octobre 2013
Lu 54958 fois







Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle