TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Internet ne se résume pas à des ventes de dernière minute

les nouvelles tendances du e-tourisme


Rédigé par Vincent de Monicault le Mercredi 20 Juin 2007

La conférence annuelle organisée par Guy Raffour a passé en revue les nouvelles tendances de consommation dans le secteur du voyage, du tourisme responsable à l’internet comme source toujours croissante d’information.



Certaines idées reçues sur internet sont régulièrement battues en brèche, comme l’ont rappelé de nouveau plusieurs intervenants de la conférence annuelle "Nouvelles tendances de consommation touristique et e-tourisme BtoB et BtoC", organisée mardi à Paris par le Cabinet d'études marketing et de conseil en stratégie interactive Raffour Interactif.

Entre autres remarques : Internet est loin de se résumer à des ventes de dernière minute, pas plus qu’il ne concentre des voyages à bas prix (en témoigne le succès de Directours).

A noter aussi, selon les observateurs du secteur, que l’internaute est de plus en plus mature et responsable. Les problématiques environnementales notamment le sensibilisent davantage. Si 27% des Français ont entendu parlé de tourisme responsable, 87% d’entre eux souhaitent être mieux informés sur cette forme d’engagement, d’après des statistiques de Voyages-sncf.com.

Georges Azouze, Pdg de Costa Crociere France, a insisté aussi sur ces questions d’environnement, soulignant le défi d’une compagnie de croisière comme la sienne d’adapter sans cesse les paquebots aux exigences de la clientèle d’aujourd’hui. Guy Raffour a insisté pour sa part sur l’impact de la diffusion de l’information sur internet en terme d’économie de brochures papier.

La conciliation de la découverte et du développement durable mène à d’autres initiatives, telle la création d’Huttopia, fondé sur le concept de camping-nature, loin des campings traditionnels qui tendent à se rapprocher des villages de vacances et se font d’ailleurs appeler aujourd’hui hôtel de plein air.

Taux d'utilisation de la carte de crédit : de 40 à 60% en 5 ans

Une partie de la conférence a porté aussi sur internet comme source d’information. Juliette Leygues, productrice de Latitude Gallimard, a insisté sur la qualité rédactionnelle et iconographique de cette nouvelle collection sur le web dédiée aux courts séjours en France.

Les participants se sont en revanche montrés réservés sur le web 2.0 participatif, dont ils reconnaissent toutefois qu’il est davantage qu’un effet de mode et donne plus de pouvoir au client.

Les avis des internautes deviennent un enjeu marchand. Le taux de conversion serait en effet deux fois supérieurs lorsqu’il y aurait des avis sur un hôtel. Résultat : la plupart des entreprises ont des projets de web 2.0.

D’où la crainte de voir à terme ces contributions entachées par la manipulation et l’«hypercommercialisme». Certains vont même jusqu’à s’inquiéter d’une rémunération des avis. Plus globalement, un début de réflexion porte sur l’autoproduction d’information.

Reste une autre évolution ayant rapproché le voyageur de l’internet, sa confiance désormais (presque) totale dans le paiement en ligne. Le taux d’utilisation de la carte de crédit est passé de 40 à 60% en cinq ans, a rappelé Patrick Flamant d’Ogone. Cette société facilite les paiements en ligne. Ses références sont nombreuses dans le secteur, des compagnies aériennes aux voyagistes en passant par les agences de voyages et les hôtels.

Lu 4805 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par Christine LECOMTE le 20/06/2007 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, je suis persuadé que le Web2.0 n'est pas un phénomène de mode.

Le clcient internaute aspire à communiquer davantage avec les acteurs du tourisme : échange direct, comunciation participative
.D'où l'intérêt vital pour les tour-opérateurs et agences de voyages d'ouvrir unblog corporate.

Lors de l'entretien que ChristianBodier et moi-même avons eu récemment avec Georges Azouze, nous avons été agréablement surpris de découvrir que Costa crosières était la première flotte " verte" , accréditée apr le label Green Star.

Oui les acteurs du tourisme positonnent et engagnet leurs sociétés en entreprises responsables et citoyennes dans le cadre du Tourisme Durable et plus paprticluièrement au niveau de la sauvegarde de l'Environnement, enjeu majeur de notre société.

2.Posté par Mireille Bueno le 20/06/2007 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour. Fort dommage : suite à un problème technique, la vidéo de présentation Latitude Gallimard n'a pas pu être diffusée lors de la conférence, retrouvez là sur : http://www.latitude-gallimard.com/journalistes.php.


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com