TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading






Irlande du Nord : Balade en Ulster, pour changer d’Eire

De Belfast à la Chaussée des Géants


Rédigé par Jean-Paul COMBE le Mercredi 10 Juin 2015

Au nord de la République d’Irlande (Eire), mais aussi au sud du nord-ouest de cette même République, se trouve l’Irlande du Nord. Elle représente seulement un sixième du territoire irlandais. On va facilement d’un site à un autre. C’est une terre idéale pour les courts séjours en groupe.



Des conflits des décennies 60 et 70, Belfast garde seulement les fresques murales qui racontent l’histoire du pays et même au-delà - DR : J-P.C.
Des conflits des décennies 60 et 70, Belfast garde seulement les fresques murales qui racontent l’histoire du pays et même au-delà - DR : J-P.C.
Sur les trente-deux comtés que comporte l’Irlande, six demeurent liés à la Grande-Bretagne (Antrim, Armagh, Down, Fermanagh, Londonderry et Tyrone).

Beaucoup moins connue que l’Eire, cette terre ne manque pourtant pas de charme et de centre d’intérêts : villes au riche passé (Derry, Belfast, Armagh), des paysages et des sites superbes (Chaussée des géants, montagnes de Mourne), des côtes déchiquetées par les falaises, de vastes plages, de superbes vallées (les Glens of Antrim), les lacs du Fermanagh…

Ici commence le voyage

Familles, groupes, CE font souvent le voyage en ferries, en traversée de nuit (au départ de Roscoff, par exemple avec Brittany Ferries).

C’est là que commence le voyage, avec le dépaysement et le cocooning à bord.

Arrivé à Cork, il faut compter quatre heures jusqu’à la « frontière » ; mais la route est si belle qu’elle semble se dérouler toute seule …

Juchée tout en haut du pays, l’Ulster ressemble comme une sœur à l’île verte. Seuls les marquages au sol, les boites à lettres (rouges ici et non pas vertes) et les cabs (taxis noirs londoniens) font la différence.

Considérée longtemps comme l’espace clos d’une guerre de religions d’un autre âge, l’Ulster a longtemps inquiété.

D’autant que l’on ne parlait d’elle qu’au moment des attentats et des marches contestataires.

Tout ceci est à ranger dans les archives de l’histoire, depuis que le « cessez-le-feu » est devenu définitif, en 1998.

Dans la réalité, il y a surtout l’Ulster de l’avenir, d’une nouvelle économie, celui qui accueille des industries et des touristes en nombre.

Verte campagne

Hors Belfast et Derry, le pays est une vaste campagne - DR : J-P.C.
Hors Belfast et Derry, le pays est une vaste campagne - DR : J-P.C.
Passage obligé, les deux grandes métropoles de l’Ulster sont de paisibles cités au charme discret et attachant.

Belfast, la capitale du nord, offre aujourd’hui, le visage d’une cité sereine avec des parterres couverts de magnolias en fleurs, des façades victoriennes, des théâtres, et de superbes pubs à l’ambiance unique.

Des conflits des décennies 60 et 70, elle garde les fresques murales qui racontent l’histoire du pays et même au-delà.

Aujourd’hui, Belfast est une métropole moderne qui n’oublie pas son passé de ville industrielle. C’est dans ses chantiers navals que fut construit le Titanic.

Un remarquable musée a été ouvert en 2012, pour rappeler sa tragique histoire (TourMaG.com consacrera, d’ailleurs, un article dédié au musée prochainement).

Même sentiment de quiétude à Derry, un gros bourg qui vit sur les bords de la rivière Foyle, au milieu de ses puissants remparts.

C’est dans une des tours que la ville a installé son musée pour raconter son histoire - une visite conseillée.

Hors de ces villes, le pays est une vaste campagne. C’est une abondance de lacs de petites montagnes, de rivières, de bourgs pittoresques, le tout sur fond vert. Une couleur qui a fait la réputation de cette terre peuplée de gens chaleureux et accueillants.

Ils aiment faire découvrir leur terroir : des parcours de golf par dizaines, des plages immenses, des châteaux et jardins…

Et le soir, faire partager la douceur des hôtels de charme, des cottages « B&B » ou simplement savourer la chaleur des pubs.

Chaussée des géants : le must

La Chaussée des Géants est le site le plus visité d’Irlande. C’est beau à couper le souffle - DR : J-P.C.
La Chaussée des Géants est le site le plus visité d’Irlande. C’est beau à couper le souffle - DR : J-P.C.
Mais on ne quitte pas l’Irlande du Nord sans passer par la chaussée des géants (Giant’s causeway).

Regroupées sur quelques hectares et sortant d’un des plus beaux paysages côtiers de toute l’île, des centaines de colonnes basaltiques parfaitement découpées s’imbriquent comme dans un jeu de Lego, formant tantôt une voie pavée, tantôt une espèce de colossal jeu d’orgue, atteignant parfois trente mètres de hauteur.

Une légende rapporte que le géant Fin Mc Cool aurait construit ce chemin pour rejoindre sa promise sur une île au large de l’Ecosse.

Une belle histoire, mais elle ne contente pas les géologues, qui expliquent ce phénomène par une éruption volcanique survenue il y a des millions d’années.

C’est le site le plus visité d’Irlande. C’est beau à couper le souffle.

Pour vous remonter, à quelques encablures de là, la plus vieille distillerie du monde (1608) propose de siroter son whisky.

Une dégustation qui peut aller bien au-delà dans un des pubs voisins… Jusqu’au bout de la nuit si le cœur vous en dit.

Informations pratiques

- Transport : vols direct avec Easyjet au départ de Roissy CDG

- Guides : Routard, Bleu, Gallimard, Lonely Planet, Petit Futé

- Renseignements : office de tourisme Irlandais - www.irlande-agences.com et au tel : 01 53 43 12 23.

Les groupes représentent un tiers des passagers de Brittany Ferries

DR : Brittany Ferries
DR : Brittany Ferries
Brittany Ferries consacre plusieurs formules à l’Irlande du Nord : de simples traversées, un circuit organisé en autocar, des circuits voitures en liberté et des hébergements à la carte (B&B, hôtel, demeure de caractère).

La clientèle de groupes (à partir de 10 personnes) représente un tiers des passagers.

La compagnie traite avec toutes sortes de groupes : scolaires (séjours linguistiques), adultes, associations, clubs sportifs, comités de jumelage, autocaristes, sur-mesure avec des automobilistes.

Les remises sont de 10% minimum.

Les séjours sont de durée variable selon le choix, le temps moyen étant d’une semaine.

Le départ se fait chaque semaine au départ de Roscoff, tous les vendredis soir de mars à fin octobre à bord du Pont- Aven, le fleuron de la flotte.

La traversée se fait de nuit (14h, avec une arrivée le samedi matin à Cork), retour le samedi de Cork, arrivée le dimanche matin à Roscoff.

Infos pratiques Brittany Ferries

Tarifs :

- A partir de 78€ (A/R) par adulte pour la traversée en piéton, mais il faut ajouter 17€ pour un siège en salon ou 65€ par traversée en cabine pour deux personnes.

- A partir de 258€ pour deux adultes et une voiture. Là aussi, il faut ajouter le prix d’un siège salon ou d’une cabine.

Circuit guidé en autocar : 10 jours en pension complète, traversée comprise, pour un circuit en Irlande du Nord avec un guide français, en autocar grand tourisme. Départ jusqu’au 11 septembre 2015 (1 219€).

Informations sur www.brittanyferries.fr et au tel 0 825 828 828.

Brittany Ferries en chiffres pour 2014, c'est 9 navires, un trafic de 2 378 119 passagers (+1,2%) et un effectif moyen de 2451 emplois. Mais aussi 700 000 milles parcourus (35 tours du monde) et... 34 000 chiens transportés.

Lu 1893 fois

Tags : eire, irlande, ulster
Notez


1.Posté par Barry Murphy le 10/06/2015 11:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L''Ulster n''égale pas l''Irlande du Nord. La province d''Ulster compte neuf comtés, dont trois dans la République.

2.Posté par André Coppens le 10/06/2015 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les années 60-70, c'est fini ? Je ne conseille à personne d'allumer une allumette car la poudre n'est pas loin. Cela s'est vu tout récemment avec les élections législatives du Royaume-Uni. Une ville aux mains des Républicains est passée aux Unionistes, qui l'on fait savoir "bruyamment" à toute la population (pas que de la ville). J'étais en Irlande durant cette période. Il y a encore un bon nombre d'endroits où l'on a intérêt à regarder où l'on met les pieds.
Pour le reste, c'est une région formidable.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92








Dernière heure










 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com