TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





J-P. Mas : « Assurer ses clients contre la hausse du carburant est irréaliste ! »

Le Pt d'Afat dubitatif sur les initiatives d'autres TO et réseaux


Rédigé par Vincent de MONICAULT le Mardi 26 Août 2008

Jean-Pierre Mas dresse un premier bilan des deux chevaux de bataille enfourchés en juin dernier : le président du réseau Afat Voyages était alors monté au créneau pour dénoncer le principe même de l’existence de la surcharge carburant, et l’absence de répercussion de la baisse du dollar par les fournisseurs. Il se montre également mesuré aujourd’hui à propos de récentes initiatives estivales de réseaux et TO face à la hausse du carburant, proposant à leurs clients des assurances ou garantissant des prix fixes.



''On ne peut pas assurer un risque certain, du moins à plus long terme, ce qui est le cas de la hausse du carburant. Ce n’est pas la solution...''
''On ne peut pas assurer un risque certain, du moins à plus long terme, ce qui est le cas de la hausse du carburant. Ce n’est pas la solution...''
TourMaG.com - Quel bilan dressez-vous de votre initiative du mois de juin visant à imposer à vos fournisseurs qu’ils répercutent sur le prix de leurs forfaits la baisse du prix du dollar ?

Jean-Pierre Mas : Beaucoup d’entre eux ont joué le jeu. Il a parfois fallu leur mettre la pression et rappeler que les règles étaient valables à la hausse comme à la baisse. Il n’y a pas eu de conflits significatifs. Je ne souhaite d’ailleurs pas que nous soyons en permanence dans un rapport de force avec nos fournisseurs.

En revanche je n’ai pas d’outils permettant de mesurer l’impact de cette initiative sur nos ventes, d’autant qu’elle concernait davantage les clients inscrits que ceux à inscrire. Par contre, l’impact en terme de communication a été bien réel. C’était aussi notre objectif, de rappeler que nous nous préoccupons des intérêts de nos clients. Nous sommes aussi rémunéré en tant qu’intermédiaire pour mieux les défendre.

T.M.com – Des initiatives ont été prises récemment par des TO et réseaux, face à la hausse du carburant, visant à garantir les prix, qu’en pensez-vous ?

J-P.M : La hausse du carburant a été au printemps un vrai problème pour les TO, les agences de voyages et leurs clients. Payer une assurance pour garantir un prix malgré une hausse du carburant est toutefois, d’après moi, une solution irréaliste. Cela ne correspond pas au principe de l’assurance, qui vise à payer peu pour un risque car la probabilité qu’il survienne est faible et le coût mutualisé.

Drôle d’idée que d’assurer contre une situation qui fait courir un risque probable à tous les assurés. On ne peut pas assurer un risque certain, du moins à plus long terme, ce qui est le cas de la hausse du carburant. Ce n’est pas la solution.

De plus aujourd’hui, avec le pétrole orienté à la baisse, on peut se demander si l’on est aussi assuré contre une diminution du prix ! Va-t-on s’assurer et bénéficier d’une baisse dont on aurait profité de toute façon ? Nous avons regardé avec attention l’offre des assureurs, sans donner suite.

T.M.com – Entre le dollar qui remonte et le pétrole qui baisse, la situation a singulièrement changé en deux mois…

J-P.M : On se retrouve aujourd’hui dans une situation inverse par rapport à celle de juin. Si le dollar remonte après l’édition des brochures d’hiver, les TO appliqueront les hausses comme ils l’ont fait dans le passé, sans qu’il y a d’ailleurs de raisons pour qu’ils ne le fassent pas. En revanche, j’attends de mesurer leur réactivité si la baisse du carburant se confirme.

T.M.com – Votre réseau a-t-il conseillé à ses adhérents de recommander à leurs clients de payer la totalité du billet à la réservation pour éviter d’avoir à régler ensuite de probables hausses de la surcharge carburant ?

J-P.M : Nous l’avons fait ponctuellement. Mais nous n’entendons nullement généraliser une telle mesure. L’équilibre économique de notre métier de distributeur est également fondé sur la trésorerie des clients que nous détenons jusqu’au moment du départ ou après celui-ci.

Il serait en outre dangereux de s’en dessaisir au profit d’un fournisseur qui peut s’avérer être peu fiable, comme on a pu le voir par le passé avec Camino. Par ailleurs, quand on voit aujourd’hui le retournement des cours du pétrole, il peut être délicat de conseiller à un client de régler la totalité du billet à la réservation.

Sur ce paiement prématuré, il faut être réaliste : quand un client insiste et demande à être assuré contre la hausse du carburant et veut payer la totalité de son billet d’avion à la réservation, pourquoi pas ? Mais il faut sur ces questions faire preuve de pragmatisme.

Lu 3333 fois
Notez


1.Posté par A.S.C. HABITAT 35 le 11/09/2008 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons organisé par l'intermédiaire de SYLTOUR, un circuit au MEXIQUE pour 36 personnes, départ le 14 octobre 2008. Le prix annoncé en décembre 2007, vient d'être augmenté de 361 € par personne, soit un total de 12 996 €. Bien sûr aucun recours. Nous avons réglé un acompte de 12 000 € - perdu, si nous annulons ce voyage, Alors avons-nous le choix ? Annuler le voyage et perdre 12 000 € ou partir et perdre 12 996 €.
Ce que nous trouvons inadmissible, c'est que l'agence ne nous a jamais contacté au sujet de l'augmentation, sauf là, un peu plus d'un mois avant le départ.
Malhonnêté de la part de l'agence de voyages.

2.Posté par M.P; le 26/02/2009 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous c'étaient 3 voyages d'une quarantaine de personnes par l'intermédiaire d'un C.E le prix a été revu a la baisse 150 par personne, mais nous n'avons pas été satisfaits du voyage.... les trois voyages ont été très médiocres et le spécialiste du mexique n'a pas donné suite a nos réclamations....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com