TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





J.-P. Mas : "Il faudra repenser l’ensemble de nos relations avec les producteurs..."

Le co-président d'AS revient sur les sujets brûlants de la rentrée


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 27 Août 2012

Les résultats semestriels des compagnies aériennes dans le rouge, une facture conséquente d’impayés au BSP, une trésorerie temporairement asséchée chez STI, un mois de juillet décevant pour les TO : autant de signes qui annoncent une rentrée compliquée et l’obligation pour tous les acteurs de faire preuve d’ingéniosité pour traverser la crise. Jean-Pierre Mas, le co-président d'AS Voyages nous livre quelques pistes de réflexion.



"Il faudra arriver à repenser l’ensemble de nos relations avec les producteurs. Ca doit se faire en concertation avec eux.  Le spectre de la bipolarisation s’est éloigné : je ne crois pas à une bipolarisation entre un grabataire et un convalescent" - DR : Thierry Samuel
"Il faudra arriver à repenser l’ensemble de nos relations avec les producteurs. Ca doit se faire en concertation avec eux. Le spectre de la bipolarisation s’est éloigné : je ne crois pas à une bipolarisation entre un grabataire et un convalescent" - DR : Thierry Samuel
TourMaG.com - Vous attendez-vous à ce que le BSP prévoit de durcir encore les conditions d'agrément des agences au vu du montant important d'impayés au premier semestre?

Jean-Pierre Mas
: "IATA travaille à des critères bilanciels qui seraient les mêmes « worldwide ». Il y a aujourd’hui plus de 100 réglementations différentes dans le monde en matière de critères financiers.

C’est assez compliqué à élaborer puis à mettre en œuvre et le marché français est lié par un accord qui va jusqu’en 2014.

Le montant des impayés représente au premier semestre moins de 2 pour mille du montant des émissions.

Ca demeure acceptable et c’est à coup sur très inférieur à la part des fraudes aux paiements en ligne sur les sites des compagnies.

La volonté légitime des transporteurs est de sécuriser les recettes issues des émissions par les agences de voyages.

On a les mêmes préoccupations, toutes aussi légitimes, à leur égard : sécuriser le remboursement des billets payés à la compagnie lorsqu’elle est défaillante… Mais IATA n’est pas intéressée par nos préoccupations."

TourMaG.com - La commission Air du SNAV réfléchit-elle à une modification des relations compagnies/agences puisque les compagnies, elles aussi, défaillent... Quel est votre point de vue de président de la commission Air sur ce sujet ?

Jean-Pierre Mas :
"Les relations compagnies - agences sont pour l’instant gravées dans le marbre de IATA par les compagnies qui considèrent les agences comme un mal nécessaire.

La garantie des compagnies défaillantes est complexe.

Je ne souhaite pas un fonds de garantie des compagnies : les grosses riches en bonne santé payeraient pour les petites pauvres qui leurs piquent des parts de marché avec une politique de pricing déraisonnable.

Je préfèrerais un système qui garantisse le remboursement des passagers en cas de défaillance de la compagnie uniquement lorsque le billet est émis par une agence de voyages (les billets émis directement par les compagnies ne seraient pas garantis).

Cette garantie ne peut être mise en œuvre que dans un cadre professionnel. Au titre de la commission Air du SNAV, je travaille en liaison avec l’APST sur plusieurs pistes (ce n’est pas simple et ça demandera du temps)."

TourMaG.com - Les soucis financiers de STI relancent la question des relations entre distributeurs et petits/moyens TO... Voyez-vous des modifications à apporter dans la relation des réseaux avec les producteurs de taille moyenne et/ou les spécialistes pour éviter le spectre d‘une bipolarisation, à l‘image du marché belge?

Jean-Pierre Mas :
"Nos contrats garantissent les agences du réseau AS Voyages au cas de défaillance d’un fournisseur référencé.

Le contexte actuel fragilise la production et en particulier les producteurs qui subissent en même temps la crise et les contrecoups géopolitiques.

La commission tourisme d’AS Voyages travaille sur l’évolution des relations production/distribution. Il n’est pas facile de faire bouger les lignes en raison des impacts économiques de chaque mouvement.

Mais il est certain qu’il faudra arriver à repenser l’ensemble de nos relations avec les producteurs. Ca doit se faire en concertation avec eux.

Le spectre de la bipolarisation s’est éloigné : je ne crois pas à une bipolarisation entre un grabataire et un convalescent.

Notre intérêt est d’avoir des producteurs solides, réactifs, créatifs, qui s’adaptent à l’évolution de la demande."

TourMaG.com - Est-ce que, maintenant, en vous rasant le matin, vous pensez au futur poste de président d'AS Voyages ?

Jean-Pierre Mas :
"Je ne me rase pas, donc je ne pense pas..

Je crois qu’il y a des sujets beaucoup plus importants à traiter que celui là. Nos agences attendent à la fois des réponses aux enjeux de leur quotidien et une vision prospective de l’évolution de nos métiers.

Je m’attache à apporter ma contribution à ces réponses et à cette projection."

Lu 838 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:28 Autocars : TourCom référence Eurolines et isilines


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com