TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





J’ai testé pour vous... le vol Vienne-New York avec Austrian Airlines

En classe Eco et en Business


Rédigé par Saliha Hadj-Djilani le Dimanche 29 Novembre 2015

Pour traverser l’Atlantique jusqu’à la Big Apple, ce n’est pas forcément à Austrian Airlines que l’on pense en premier. Pourtant, la compagnie autrichienne, membre du groupe Lufthansa et de Star Alliance, propose 5 vols hebdomadaires vers New York/Newark et un vol quotidien vers New York/JFK depuis Paris, avec escale à Vienne. Or, la possibilité de visiter Vienne à l’aller et la présence, toute nouvelle, d’un chef en business sur les longs-courriers nous a donné envie de tester un de ces vols. Et c’est plutôt une très bonne surprise !



Me voilà installée à bord de l’avion, un Boeing 777 pour Vienne-New York - © Austrian Airlines Group - Claudio Farkasch
Me voilà installée à bord de l’avion, un Boeing 777 pour Vienne-New York - © Austrian Airlines Group - Claudio Farkasch
Je décolle pour Vienne à 17h de Paris Charles de Gaulle, terminal 2D. Il faut 2 heures de vol pour arriver dans la capitale autrichienne.

J’ai donc choisi de passer la soirée dans le centre de Vienne et de m’envoler seulement le lendemain à 10h15 pour New York. C’est a priori totalement faisable, l’aéroport de Vienne n’étant qu’à 30 minutes du centre.

Le vol Paris - Vienne, assuré par Austrian Airlines, est assez confortable, grâce au mode relaxation des sièges qui permet de bien étendre ses jambes et un pitch de 75 cm.

On nous sert une petite boisson accompagnée d’un snack.

A l’arrivée, nous récupérons les bagages étonnamment vite et je regagne mon hôtel dans le centre de Vienne en seulement une trentaine de minutes.

J’arrive à 20h avec largement le temps de découvrir Vienne by night. Pari gagné !

Une cabine étonnamment spacieuse en classe éco

Le lendemain matin, retour à l’aéroport de Vienne et enregistrement pour Newark.

Mais oups ! Après les contrôles de sécurité, en allant vers la salle d’embarquement, je découvre qu’il y a une pesée systématique du bagage cabine, ce que peu de compagnies font normalement.

Or, ma mini valise fait 3 kilos de plus. Impossible de négocier, il faut glisser ces 3 kilos dans mon sac à main… Un peu fastidieux. Mais pas le choix !

Une heure plus tard, me voilà installée à bord de l’avion, un Boeing 777 pour Vienne-New York.

La cabine est étonnamment spacieuse pour une classe éco, avec 260 sièges repartis en 2x3x2 et un pitch de 80 cm, donc assez de place pour bien étendre ses jambes.

Les écrans plats tactiles orientables de 23 cm sont très faciles d’utilisation, relativement grands pour une classe éco avec plus de 300 heures de programmes.

Les plus : la plupart des films ont une version française et l’écran est équipé d’une prise USB très pratique pour recharger son portable.

Pendant le vol, on nous sert un apéritif et deux repas d’une qualité supérieure aux plats servis par nombre de compagnies aériennes.

Austrian s’est en effet associé à DO&CO, un spécialiste reconnu de la restauration haut de gamme, et cela se ressent dans l’assiette.

En business, gastronomie et grand confort au rendez-vous

L’écran tactile est très grand (38 cm), une sorte de mini home cinéma en vol - © Austrian Airlines Group
L’écran tactile est très grand (38 cm), une sorte de mini home cinéma en vol - © Austrian Airlines Group
Au retour, je suis en business pour le Newark-Vienne dans un Boeing 777. C’est un vol de nuit avec un départ à 17h55.

La cabine Affaires est beaucoup plus spacieuse qu’en éco avec 48 sièges répartis en 1x2x1 et un pitch de 150 cm.

Un « flying Chef », un vrai chef cuisinier, toque sur la tête, vient rapidement se présenter et me soumet une carte avec un large choix de plats gastronomiques, de fromages, de vins et de desserts.

Il suffit de cocher ses choix, y compris pour le petit déjeuner (où on a même droit à de véritables œufs au plat). Exactement comme dans un restaurant.

Le repas est au final un délice, clos par un vrai café viennois, et le service aux petits soins.

Le siège est tout simplement un bonheur car, en plus de ses modes ergonomique et relaxation, dispose d'un mode massage.

Vraiment l’idéal pour se détendre la nuque et le dos pendant un long vol.

L’écran tactile est très grand (38 cm), une sorte de mini home cinéma en vol.

Enfin, pour dormir, on peut transformer son siège en véritable lit de 2m de long en l’inclinant à la position horizontale. La couverture et l’oreiller fournis sont doux et on dort au final comme un bébé !

Le matin, j’arrive donc toute fraîche à Vienne et je regagne en seulement 20 minutes la bonne porte d’embarquement pour mon vol Paris.

Le terminal Austrian Star Alliance de Vienne étant sur 3 niveaux, sous un même toit, il est en effet très pratique pour les correspondances qui sont donc les plus courtes d’Europe (25 minutes maximum).

Lu 2580 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 16:00 Air Berlin veut être vendue au plus vite


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com