TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





J'ai testé pour vous un hôtel écologique et économique à Guérande

Dormir pas cher dans un hôtel écologique, c'est possible...


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Vendredi 1 Juillet 2011

Allier hôtellerie économique et construction écologique, tel est le pari réussi du nouvel Econuit de Guérande. Un concept totalement original qui va certainement faire des émules.



J'ai testé pour vous un hôtel écologique et économique à Guérande
Dormir à petits prix dans un hôtel écologique, c'est désormais possible avec l'Econuit de Guérande.

Deux larges bâtiments beiges, percés de petites fenêtres ont été construits au beau milieu de la nouvelle ZAC de Bréhadour.

A coté du vaste parking, quelques pelleteuses semblent abandonnées, attendant leur prochain chantier.

L'herbe n'a visiblement pas encore eu le temps de pousser, sans doute grillée par les premiers soleils de l'été.

De prime abord, ce nouvel établissement ressemble à tous les Formule 1 et autres hôtels économiques sans charme, installés à la périphérie des villes.

Une adresse nécessaire

Mais une fois à l'intérieur, l'ambiance est totalement différente. Tout d'abord, et malgré la construction récente, aucune odeur de solvant ne vient incommoder nos narines.

« Nous avons utilisé des peintures naturelles minérales » explique Gaëlle Jacques, la directrice associée.

En effet, Econuit a intégré toutes les dernières innovations écologiques en matière de construction : des panneaux photovoltaïques, un récupérateur d'eau de pluie, une structure en béton cellulaire, ainsi qu'un éclairage aux leds.

Le surcoût s'élève à 17% du montant total de l'investissement évalué à 3,2 millions d'euros. Il sera amorti au bout de 7 ans.

Un projet à long terme, finement mené par Gaëlle Jacques et Grégory Portner. Le couple possède déjà le Best Western de la Plage à Saint-Marc-sur-Mer et celui de la cité à Guérande.

« Nous travaillons depuis cinq sur cette idée d'hôtel économique  » poursuit Gaëlle Jacques. « Mais comme aucune enseigne ne nous correspondait, nous avons décidé de lancer notre propre marque ».

Une initiative qui ravit Virginie Rubat, la directrice de l'office de tourisme. « L'offre en deux étoiles était assez limitée à Guérande. J'avais beaucoup de mal à orienter les demandes des groupes et autocaristes ».

Des ruches sur le toit

Poursuivons la visite avec le lobby, très simple, aux couleurs claires et naturelles, doté d'une réception ouverte de 7 heures à 21h30. Une borne est installée à l'extérieur pour les arrivées tardives.

L'hôtel dispose de 70 chambres ; 57 doubles et 13 familiales. Dans ces dernières, les lits superposés sont installés dans l'entrée, séparés de la partie parentale par une porte et un petit couloir pour plus d'intimité.

Les chambres, d'une superficie de 14 à 18 m², sont fonctionnelles, aux teintes naturelles, mais sans aucune décoration pour des raisons de budget. On note toutefois la présence d'un tableau qui récapitule les éléments écologiques, comme la couette et les produits d'entretien bio, l'éclairage et la TV à leds, le chauffage électrique radiant ou le mousseurs au robinet.

Toutes les chambres sont équipées d'une salle de bain contemporaine en carrelage, avec une poubelle où l'on peut trier ses déchets et un distributeur de savon bio qui remplace les échantillons.

Coté technologie, le wifi gratuit est disponible et l'écran plat diffuse Canal Plus. Une petite tablette dotée d'une prise électrique fait office de bureau et saura satisfaire la clientèle d'affaires.

Le matin, un petit déjeuner buffet est vendu à 5,90 euros. De la baguette au thé, en passant par les gâteaux et pains aux chocolats, tout les produits sont bio. Un véritable exploit pour un tarif aussi bas. Et pour aller jusqu'au bout de sa démarche, l'hôtel va prochainement installer des ruches sur le toit et servir son propre miel.

Econuit prouve ainsi qu'il est possible d'allier hébergement respectueux de la nature et tarifs modérés. Les chambres sont affichées à partir de 39€ jusqu'à 69€.

Un concept réussi qui va rapidement faire des émules. « Nous avons déjà été contactés par cinq propriétaires indépendants » confirme Gaëlle Jacques. Mais pour le moment, pas de franchise en prévision. Le couple se concentre sur les deux ouvertures prévues à Saint-Brévin les pins et Nantes.

Lu 4942 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com