TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





J'ai testé pour vous... une balade à motoneige en Laponie finlandaise

Une activité proposée par Lapland Safaris


Rédigé par Pierre Coronas le Mercredi 23 Décembre 2015

L'excursion à motoneige est l'une des 5 activités comprises dans le prix d'un séjour de 8 jours et 7 nuits au Club Jet tours Ylläs Saaga. Une sortie de deux heures et demi, en forêt et agrémentée d'une petite partie de pêche blanche sur un lac gelé.



Le parcours de la balade à motoneige prévoit plusieurs pauses pour admirer le paysage - Photo : P.C.
Le parcours de la balade à motoneige prévoit plusieurs pauses pour admirer le paysage - Photo : P.C.
Avant toute activité extérieure en Laponie, il est indispensable de revêtir une large combinaison spéciale grand froid.

En complément de plusieurs couches de vêtements d'hiver, elle permet de résister à des températures largement négatives.

Elle est fournie par Lapland Safaris, tout comme des moufles fourrées, des bottes, une écharpe et un bonnet.

Une fois ce prélude accompli, nous nous dirigeons vers le magasin pour s'équiper de cagoules et de casques. C'est également le moment de signer une décharge.

Celle-ci permet aux clients d'affirmer sur l'honneur qu'ils sont bien titulaires du permis de conduire et sobres. Il faut savoir qu'en Finlande, seul un taux absolument nul d'alcool est autorisé pour conduire une motoneige. Et les contrôles de police y sont très fréquents.

Après ces quelques formalités, place à la découverte des engins. Les motoneiges sont prévues pour transporter deux personnes. Le conducteur doit être majeur et le passager âgé d'au moins 14 ans. Il est possible d'accrocher un traîneau pour les plus jeunes.

Les guides prodiguent quelques conseils de base pour la prise en main des machines et les codes gestuels pour communiquer.

Car, avec le bruit des moteurs, les cagoules et les casques sur les oreilles, il est impossible de se parler sur les motoneiges.

Un système de signes a ainsi été mis au point. Le guide qui mène le groupe en est l'émetteur. Ces signaux pour annoncer le départ, un ralentissement ou un arrêt se font avec le bras gauche. Ils sont ensuite reproduits et transmis par les membres du groupe qui le suivent.

La balade s'effectue en procession. Les motoneiges suivent toutes la même trajectoire, à la file. Le groupe est encadré par deux guides.

Découverte de la pêche blanche sur un lac gelé

Au bout d'une heure, nous nous réchauffons près d'une ancienne maison de bûcheron - Photo : P.C.
Au bout d'une heure, nous nous réchauffons près d'une ancienne maison de bûcheron - Photo : P.C.
Les premiers mètres sont hésitants.

La motoneige est un engin lourd, tracté par une chenille et dont la direction est assurée par deux petites spatules semblables à des skis situées à l'avant.

Pour accélérer, il faut actionner une gâchette sur la poignée droite, celle de gauche étant occupée par le frein. Un système d'arrêt d'urgence est également prévu en cas de panique.

Après quelques minutes, la conduite devient plus fluide et les pilotes novices parviennent rapidement à suivre, plus ou moins, les aventuriers plus expérimentés ou plus habiles pour le pilotage sur neige.

La première partie de la sortie dure une petite heure. Nous évoluons au milieu de la forêt déserte et enneigée. Il est 10h30, le soleil se lève à peine.

Il nous faut en profiter car il disparaîtra seulement 4 heures plus tard environ. En chemin, nous croisons un renne, certainement à la recherche de champignons pour son déjeuner.

Passés un pont et plusieurs croisements avec d'autres pistes réservées aux motoneiges, nous arrivons sur un immense lac gelé. C'est là que nous faisons une pause. Elle est consacrée à la découverte de la pêche blanche.

Mais avant cela, le guide nous invite à venir nous réchauffer autour d'un feu à proximité d'une ancienne maison de bûcheron.

Il nous apprend notamment que l'habitation, en bois, peut être utilisée pour organiser des repas de groupes. Elle peut accueillir jusqu'à 50 personnes.

Après avoir bu un thé ou un café, nous déambulons sur l’étendue d'eau glacée. A quelques dizaines de mètres de la rive, il faut creuser entre 30 et 40 centimètres pour pouvoir pêcher.

Une opération qui prend environ 5 minutes. Au mois de mars, il faudra prendre un peu plus de temps ; la couche de glace y est plus importante et peut atteindre jusqu'à 70 centimètres.

Les motoneiges avancent jusqu'à 90 km/h

Les eaux des lacs lapons accueillent généralement des truites saumonées et des saumons arc-en-ciel. Et il n'est pas rare de parvenir à en pêcher !

Si un client sort un poisson, le guide découpe immédiatement des filets, les fait cuire au barbecue et propose une dégustation au groupe.

Sans nous dévoiler plus de détails, l'un des responsables de Lapland Safaris nous confie qu'il "existe un système qui permet d'avoir plus de poissons aux endroits où nous emmenons les clients pêcher." Un peu pressés par le temps, nous n'aurons malheureusement pas cette chance.

C'est déjà l'heure de rentrer au bercail. Au retour, la conduite des motoneiges est beaucoup plus assurée et nous pouvons accélérer un peu. Nous atteignons 35 à 40 km/h.

Mais sur l'engin, la sensation de vitesse est bien plus importante que la vitesse réelle. Pourtant, nous sommes encore très loin de battre des records de vitesse... Les engins peuvent monter jusqu'à plus de 90 km/h à pleine puissance.

Il faut veiller à ne pas surestimer ses talents de pilotes des neiges pour ne pas perdre le contrôle. Un client responsable d'un accident et causant des dégâts à sa motoneige peut avoir à régler jusqu'à 960 € pour la réparation. Mais, rassurez-vous, cela n'arrive que très rarement !

L'intégralité de notre groupe arrive à destination en un seul morceau. Le temps d'enlever les casques et de les rendre, il est déjà l'heure de partir pour l'activité suivante : promenade en traîneaux tirés par rênes.

En Laponie, le journées sont courtes, alors il ne faut pas perdre de temps !

Lu 2524 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com