TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Jean-Pierre Mas : « ADP dépasse ses compétences avec son site de vente… »

Aéroports de Paris ouvre son site B2C aux ventes de voyages


Rédigé par Michèle SANI - rédaction@tourmag.com le Mercredi 6 Décembre 2006

Aéroports de Paris lance un service de réservation de voyages en ligne sur le site internet www.aeroportsdeparis.fr, en partenariat avec Expedia Private Label. Avec cette activité, Aéroports de Paris sort de son rôle de service public et se met en concurrence frontale avec l’ensemble de ses clients agents de voyages et voyages.sncf.com, qui commercialise elle aussi Expedia en marque blanche.



Deuxième site de la catégorie « Airlines » avec 800 000 visites par mois en moyenne (derrière Air France et devant EasyJet), ADP avait lancé en juillet dernier ses premiers services en ligne payants (alertes SMS).

Aujourd’hui il lance un véritable portail d’e-services en y intégrant la réservation de voyages en ligne.

Avec cette nouvelle offre de voyages, ADP et Expedia PL veulent « atteindre conjointement un nouveau segment de marché ».
Plus précisément l’un et l’autre veulent créer « le » portail incontournable pour l’organisation de voyages.

Créer « le » portail incontournable pour l’organisation de voyages

L’agence en ligne ADP commercialise avec Expedia PL l’ensemble des produits leader du marché : accès à 100 % des vols et des destinations GDS dans le monde ainsi que 23 000 hôtels dans le monde, 45 000 hôtels supplémentaires accessibles par GDS, les plus grands loueurs de voitures présents dans une quarantaine de pays. A destination, il propose des transferts au spectacles, des excursions aux restaurants, une large éventail de prestations.

Campagne de lancement en ligne Paris Orly et CDG


Aeroportsdeparis.fr met en place, sur internet, un dispositif commercial puissant avec achat de liens sponsorisés (Yahoo + Google), ainsi qu’une newsletter dédiée au voyage. Une grande campagne d’affichage 4X3 et Kakemonos ainsi que la diffusion de clips sur les 300 écrans de la chaine TV AEO d’Aéroports de Paris est par ailleurs déployée dans les terminaux de Paris-Orly et CDG, qui reçoivent quelque 78 millions de passagers par an.

Pour son lancement ADP lance par ailleurs une offre couplant le voyage en ligne aux boutiques Aéroport de Paris : 30 € offerts à partir de 150 euros d’achats sur vol ou séjour (du 15/12/06 au 15/01/07) ; 12 € offerts à partir de 100 € d’achats sur les parfums et cosmétiques (du15/12 au 31/12/06) pour tout voyage se déroulant du 15/12 au 30/05.

ADP n’a pas communiqué le montant des investissements de la mise en place et de la campagne de promotion de son nouveau site marchand.

Quid de la protection du consommateur ?

En ajoutant la vente des voyages à la gamme de ses services, ADP sort du cadre juridique « classique » des agences de voyages. La fiche client lui restera acquise puisqu’il est l’organisateur du voyage mais l’opérateur en sera WWTE. Quant à la rémunération, elle serait partagée…

L’entrée sur le marché des voyagistes en ligne de www.aeroportsdeparis.fr suscite quelques commentaires et réactions. Ainsi le SNAV devrait adresser dès demain un courrier à Aéroports de Paris, en rappelant la stricte réglementation du métier d’agent de voyages et en faisant ressortir dans cette affaire le manque de clarté en matière de responsabilité.

Jean-Pierre Mas : Aéroports de Paris sort de ses compétences

Le président du réseau AFAT, partenaire d’Expedia sur son site BtoC, que nous avons joint hier soir, estime qu’en lançant ce site de réservations et de ventes de voyages Aéroports de Paris sort de ses compétences.

« ADP en lançant un site de réservations et de ventes de voyages dépasse ses compétences et sort de sa mission de service public de gestionnaire aéroports où, le moins qu’on puisse dire il a beaucoup à faire.

Il se met en concurrence directe avec ses clients agents de voyages pourvoyeurs de passagers qui contribuent aussi au financement des taxes d’aéroport. Il serait plus judicieux qu’il porte attention à la qualité des prestations qu’il fournit aux passagers et aux compagnies aériennes, plutôt que de vendre des vacances. »


A bon entendeur...

Conditions générales de ventes et d’utilisation (extrait)

Agissant au nom et pour le compte de différents partenaires - prestataires hôteliers et/ou de transport, tour opérateurs et agents de voyages - des services de voyage, en particulier des forfaits touristiques, des billets d'avion, la réservation de prestations d'hébergement, la location de voiture et les assurances voyages vous sont proposés sur ce site (ci-après le « Site ») par la société HRN France (ci-après dénommée WWTE), une Société par Actions Simplifiée au capital de 38.200 Euros dont le siège social est situé 60, rue de Prony – 75017 Paris, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le n° B 432 951 374. Licence d'agent de voyages n° LI 075 05 00 63. Garantie financière auprès de l’APS (15, avenue Carnot, 75017 Paris). Assurance Responsabilité professionnelle des agences de voyages auprès de GAN EUROCOURTAGE IARD (article 6 du décret n° 94490 du 15 juin 1994) : 86 358 137.

Jean-Pierre Mas : « ADP dépasse ses compétences avec son site de vente… »

Lu 6022 fois

Tags : amadeus
Notez


1.Posté par J.P. Simeon le 07/12/2006 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis en plein accord avec J.P. Mas.
Le trafic du site ADP est généré par les ventes de toutes les agences de voyage, toutes les compagnies aériennes et tous les TO, en ligne ou non.
Il est anormal que ce trafic soit détourné de sa mission d'information pour générer une concurrence vis à vis de ceux qui l'ont généré et qui n'ont pas d'autre alternative.
Les intéressés sauront ils se mobiliser ?
Monsieur Mas a la représentativité et la légitimité qui permettrait de fédérer une action commune.
L'approche de la légitimité basée sur la détention de la licence est mauvaise.
Ce n'est pas ADP qui vendra en direct, mais se contente de fournir la visibilité, A NOS FRAIS A TOUS

2.Posté par fmt le 07/12/2006 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Complètement anormal que les aéroports se mettent à vendre du voyage !
D'autres aéroports de province souhaitent dans les prochains mois se mettre à la vente en ligne via leurs sites qui sont très visités. Ils ne s'en cachent pas .
Adp n'a pas besoin de ces revenus vu le cours de son action. + 20 %
A nous de nous mobiliser pour dire notre mécontentement, nous sommes les clients des aéroports et avons notre mot à dire.
Les 5000 points de vente de France doivent se mobiliser pour ne pas voir une partie de notre clientèle nous échapper à nouveau.
A chacun son métier ! Les aéroports font décoller leurs aéronefs et nous, nous vendons nos voyages.

3.Posté par RASIM GUVENDI le 07/12/2006 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
se mobiliser ? CAMPAGNE DE SIGNATURES ...POUR CONTRER ...
Mais tout de suite , pas dans un an.

QUI DIRIGERA L'OPERATION ? SNAV ? APS ? ou UN DES NOTRES QUI S'y connaît
dans ce genre de campagne.
MALHEUREUSEMENT IL N Y A PAS D'AUTRES LIEUX POUR FAIRE DECOLLER LES
AVIONS QUE ADP...

4.Posté par Yves GUILLERMIN le 07/12/2006 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'approuve et soutiens JP MAS dans ses propos.
je trouve choquant que dans les conditions générales de vente de ADP plus précisément HRN FRANCE ils se permettent d'affirmer que je site :
"Agissant au nom et pour le compte de différents partenaires - prestataires hoteliers et ou .....tours opérateurrs et agents de voyages...."
ont-ils demandé l'accord du SNAV-CEDIV...? pour se permettre de reprendre et de nous citer.
Au comptoir, nos agents de voyages se démellent tant bien que mal avec les clients pour justifier d'un tarif prohibif et arbitraire des taxes aéroports...
Je souhaite vivement que nos instances professionnelles fédèrent une action rapide.
Yves GUILLERMIN

5.Posté par ponsetp le 07/12/2006 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si on fasait petit flash back, il est probable qu'on pourrait faire un copier-coller des réactions provoquées par le lancement de voyages-sncf.com
L'histoire est un éternel recommencement

6.Posté par Claire de Montpellier le 07/12/2006 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
entièrement d'accord avec JP.MAS

7.Posté par Valérie le 07/12/2006 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tu vois il est impératif que IHG certifie Expedia !!!

8.Posté par Gravier Jonathan le 07/12/2006 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec JP Mas car lorsque je met un lien sur mes sites internet pour que l'internaute puisse consulter les horaires en cours d'un vol, je n'ai pas envie qu'il aille acheter des séjours, vols secs ou autres chez lui.
Rappelons que www.aeroportsdeparis.fr a eu des liens hypertexte gratuit avec des Offices de Tourisme, des CDT, des hôtels, des villes et agglomération de communes, collectivitées, agence de voyage ect ...

9.Posté par Boehm Marc le 07/12/2006 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A-D-P (Attendez vous à Des Problèmes).ce site en ligne représente tout à fait le n'importe quoi qu'est devenu notre métier en quelques années. Remarquons tout de meme q'ADP ne va pas jusqu'a offrir les taxes aéroports et de sécurité pour tout achat d'un voyage.....
enfin pour l'instant.
Cela relance également le débat sur notre role de percepteur de taxes en tous genres. Tout a fait d'accord avec JP simeon et l'article de JP MAS. Quand à Georges Colson c'est peut etre une dernière branche à laquelle se raccrocher (laissons lui cette journée du 7/12 déja bien remplie) avant que les plus modérés d'entre nous ne perdent patience.
Marc. ALTITUDE AFAT VOYAGES.

10.Posté par vista le 07/12/2006 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beaucoup de sites internet réputés ont des vitrines voyages. Le prêt de licence contre rémunération est devenu monnaie courante.
Mais soyez sérieux au moins ici
et gardez un minimum d'impartialité en re-dirigeant NOS CLIENTS vers NOUS.

11.Posté par Cyril DARBIER le 07/12/2006 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le beurre, l'argent du beurre et la crémière.
Il faut saisir la répression des fraudes, la position incontournable d'ADP et son partenariat exclusif avec l'agence WWTE ajouté aux remises en boutique et aux facilités de paiements probables et incontrolables des taxes => limite de concurrence déloyale. A Chacun sa place et son métier. Quant on mord la main qui nous nourris attention aux conséquences... Prévoir des démarches de recherche de responsabilité d'ADP dans tout les cas de litige client et ainsi vérifier si ADP fait d'abord correctement son travail avant de vouloir usurper les voyageurs à ses propre client. ADP à le droit de se tirer une balle dans le pied mais pas de prendre en otage nos clients. Quid de la confidentialité des informations de nos clients qu'ADP a toute liberté d'accès. Les grandes surface ont apportés de nouveaux clients, ADP ne fera que détourner un marché existant. Que le SNAV, le SNET, APS, les TO, les Agences, les Compagnies aériennes se pose la question: Souhaitons nous voir un fournisseur en position de monopole se payer une campagne de pub massive, rémunerer un staff pour passer son temps à inciter nos clients à gonfler les volumes de négociation d'un mastodont de vente en ligne, entretenir un site de vente concurrent sans bouger?
Est il normal qu'un représentant du service publique quasi étatique largement subventionné par l'Etat directement et indirectement puisse faire du dumping sur un marché déjà archi concurrentiel?
Est il normal que l'organisation des pistes puisse être dégrader pour les prestations standards et privilégié pour des affretements aériens ciblés?
Si ADP s'ennuie et s'amuse à détériorer un marché plus qu'instable occupons ADP à gérer nos litiges clients juste un peu plus systématiquement jusqu'au retrait du portail de vente en page d'accueil de son site.
L'instinct animal face à une agression à trois choix, l'agression en retour, la fuite ou l'inaction en se laissant faire.
L'Homme en tant qu'animal évolué est doué de raison. Sachons réfléchir et réagir pour ne pas mettre en péril la pérénité de nos entreprises. Qu'ADP soit contraint à mettre un lien vers chaque site de vente en ligne de chaque agence.

12.Posté par illona le 07/12/2006 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui est curieux c est lorsque c est Paris qui est touché , tout le monde monte
au créneau , en provinceMarseille et nice avec son site plaisir de partir pratique cette concurrence déloyale aux agences depuis dejà 2 bonnes années et personne ne dit rien ni nos instances ni nos institutionnels , on attend
quoi pour se mobiliser contre cela? ; quand les coroporations d'avocats
de pharmaciens , d'agriculteurs sont touchés , il y a des greves generales
et les activités s arrêtent le temps que les negociations aboutissent
nous rien ... le désert de GOBI

13.Posté par Emmanuel GABAS le 07/12/2006 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En réponse à Illona, je tiens à préciser, en tant que Dirigeant des Voyages Seemore et représentant de la Chambre Syndicale Côte d'Azur du SNAV, le site Plaisir de Partir (PDP) est un site qui a pour objectif de faire la promotion des produits touristiques au départ de Nice. Les internautes intéressés sont redirigés ves les agences partenaires du site (env. 100 agences SNAV) ou peuvent acheter en ligne selon la technologie du TO.
D'autre part, la CCI et la CSR Côte d'Azur, sommes actuellement entrain de formaliser l'accord de principe, pour une durée de 5 ans, de l'exclusivité pour les agences partenaires de PDP, afin que le site PDP reste B2B2C et ne se transforme pas en B2C. A titre d'information, notre CSR participe financièrement à l'abonnement des Agences Partenaires et ce, pour une année supplémentaire, jusqu'en Avril 2008.
Les gestionnaires d'aéroports n'ont pas eu tous la même démarche et les mêmes intentions. Mais je peux me tromper...
Vous voyez en Province nous essayons de sauvegarder les intérêts de nos adhérents.
Bonne journée
E. GABAS

14.Posté par tmt le 07/12/2006 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sommes nous défendus par le SNAV ?

15.Posté par Andres le 07/12/2006 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plusieurs sites d'aéroport proposent des bannières publicitaires de compagnies aériennes (Francfort, Heatrow pour ne citer que les plus grands), mais ce ne sont pas eux directement qui vendent le voyage en ligne, ils redirigent vers des opérateurs.
Non contents d'avoir des taxes parmi les plus élevées d'Europe, de détenir un monopole (car l'autre aéroport "parisien", Beauvais", est quand même loin), sans compter que la vente de voyages à forfait est plus faible en France que dans d'autres pays, maintenant ils concurrencent les agences qui fournissent les passagers...

16.Posté par DHAOUADI Mohamed le 07/12/2006 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Décidément cette pauvre Communauté d'Agents de Voyages est de partout assiégée ! Après les compagnies aériennes avec leur OPODO et ORBITZ, voila que les aéroports s'en melent ! S'il est vrai qu'il appartient en priorité au SVAV de dénoncer le mercantilisme d'opérateurs qui feraient mieux de se concentrer sur les problèmes aéroportuaires, entre autres congestions, retards et sécurité, il serait plus réaliste d'aller vers la Communauté Européenne, car il s'agit bien d'un dossier Européen.Puisque nous sommes à ce stade si lamentable de la Distribution en Europe, il reste aux Compagnies de Catering et aux fournisseurs de carburant de suivre l'exemple d'ADP...! MD - Consultant OInternational T.A & Questions Aéropolitiques


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com