TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Jean-Pierre Mas : "Les accords avec la SNCF sont reconduits en 2015 à l'identique !"

l'interview du président du Syndicat des Agences de voyages


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 8 Septembre 2014

Il est venu, ils ont voté et Jean-Pierre Mas est devenu, au suffrage (quasi) universel, Président du Syndicat Nationale des Agents de Voyages. Avant l'ouverture du Salon Professionnel incontournable, IFTM Top Résa, il a accepté d'ouvrir pour TourMaG.com les grands dossiers de la Rentrée mais ses craintes et ses espoirs pour la profession.



"Les accords Snav/SNCF sont renouvelés pour l'année 2015. Sans aucun changement et c'est une très bonne chose. Nous sommes également en discussion avec Air France, avec qui nos accords arrivent à échéance, et les choses avancent plutôt bien." /photo dr
"Les accords Snav/SNCF sont renouvelés pour l'année 2015. Sans aucun changement et c'est une très bonne chose. Nous sommes également en discussion avec Air France, avec qui nos accords arrivent à échéance, et les choses avancent plutôt bien." /photo dr
TourMaG.com - Président depuis quatre mois, comment avez-vous trouvé le Snav ?

Jean-Pierre Mas: ]b "Le Syndicat est présent sur le territoire national. Au niveau du siège, il y a une équipe dynamique, prête à travailler et qui a envie de bouger les lignes, si nécessaire.

Je suis plutôt satisfait d cette attitude et pour le moment tout se passe bien.

Il y a des choses à modifier, telles les systèmes informatiques.

Nous avons également beaucoup de retard sur nos systèmes d'informations. Il y a quelques changements à faire qui vont de nos réseaux internes jusqu'au site internet du Snav."

TourMaG.com - A propos de changement, vous aviez évoqué la possibilité d'un changement de nom du Syndicat ?

Jean-Pierre Mas:
"Non, pas forcément. Faire du changement de nom un objectif, ce serait une erreur...

Modifier, réorganiser le Snav, en faire un syndicat plus ouvert, plus dynamique, plus collectif et, éventuellement ensuite, en changer le nom, oui.

En fait vous me parlez de changer la carrosserie de la voiture avant d'en changer le moteur... En fait, il faut d'abord changer l'intérieur. Après, nous verrons si le nom est adapté ou pas.

En bref, ce n'est pas une fin en soi. Je n'ai pas envie de me cristalliser là- dessus et de provoquer des crispations sur l'éventualité d'un changement de nom. C'est un faux débat !"

TourMag.com - Vous évoquez un "changement de moteur". Faut-il changer l'ensemble du moteur?

Jean-Pierre Mas:
"Non, bien sûr, un moteur c'est fait pour faire avancer la voiture. Il faut savoir ce qu'attendent de nous nos adhérents.

De quoi a besoin la profession, de façon générale d'ailleurs, tant nos adhérents que de l'ensemble de la profession.

Aujourd'hui, je crois qu'ils attendent en priorité je crois, c'est un accompagnement en matière de gain de compétitivité. Ils ont besoin que nous accompagnions leurs entreprises pour les mutations technologiques et économiques.

Le Snav ne fera pas le boulot à la place des entrepreneurs mais doit leur donner les outils et les accompagner. Ça, c'est déjà en route.
Ensuite, il y a le grand sujet de l'omni-canal, c’est-à-dire la transition du passage du on-line à off-line, où, là aussi il y a un besoin d'accompagnement de l'ensemble des adhérents.

J'ai presqu'envie de dire, sans aucune prétention, aussi bien pour les adhérents qui viennent de l'économie comme des adhérents qui viennent de l'économie numérique.

Ces derniers d'ailleurs se posent encore plus cruellement la problématique de la présence physique, dans la rue, à proximité des clients pour avoir une marque ré-rassurante.

L'analyse que fait le patron de Ventes Privées sur ce point est partagée par tout le monde."

TourMaG.com - Est-ce que cela signifie que vos adhérents, dans leur majorité, sont en retard sur leur époque ?

Jean-Pierre Mas:
D'un point de vue technologique, je ne peux pas dire qu'ils sont en retard. Ils sont à des niveaux différents de maturité.

En fait, le périmètre des adhérents est tellement vaste et mon rôle est d'amener ceux qui sont le moins mature à plus de maturité. Notamment dans l'appréhension du numérique. Mais c'est très inégal. On ne peut pas comparer l'agence de Carpentras (c'est un exemple) avec Bourse des Voyages !

C'est là la difficulté de cette fonction que je découvre : il faut adopter un seul discours, sans énoncer des paroles contradictoires, mais en même temps, je ne peux pas parler de la même façon à Lastminute et à la petite agence de voyages qui a des difficultés à boucler ses fins de mois. "

Lu 1758 fois
Notez


1.Posté par dantes le 08/09/2014 07:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non les pires épidémies viennent pas du nord ; étonnant de faire un clivage pareil, pour un président du SNAV qui s ennuie...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com