TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Jet tours : Laurence Berman-Clément, sacrée femme chef d'entreprise du tourisme

selon une étude de l’APS sur ses adhérentes


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 9 Mars 2006

A l’occasion de la « Journée de la Femme », l’APS a réalisé une étude sur ses adhérentes, chefs d’entreprises. Cette étude inédite qui donne le profil des femmes responsables au sein de la profession des agents de voyages a été réalisée à partir de 190 questionnaires reçus en janvier et février 2006.



Laurence Berman Clément, la plus représentative
Laurence Berman Clément, la plus représentative
Cette année deux femmes ont été élues au Conseil d’Administration de l’APS et une à la présidence des régions du SNAV. Dans les instances syndicales et associatives du tourisme, la parité n’est pas encore à l’ordre du jour mais les choses bougent.

Les femmes accèdent de plus en plus à des postes de responsabilité. Elles sont, à ce titre, acceptées au même titre sinon mieux que les hommes par rapport aux autres professions.

Laurence Berman Clément, la plus représentative

Ce sont les femmes qui l’ont décidé : celle qui incarne le mieux ce statut de chef d’entreprise dans le tourisme est Laurence Berman Clément, directeur général de Jet Tours. Du Bac avec mention aux diplômes obtenus en France (Essec) et aux Etats-Unis (MBA de l’Université de Chicago) elle était, au départ de sa carrière, dotée d’un solide bagage.

Avant d’être à la direction générale de Jet Tours, elle avait été, notamment, vice-président stratégie chez Euro Disney.

Marie Christine Chaubet (Fram), Martine Granier (Selectour), Adriana Minchella (Cediv) et Janie Bousquet (Grand Large Voyages à Cagnes-sur-Mer) sont les autre femmes citées qui incarnent le mieux, selon les réponses reçues, les femmes chefs d’entreprise dans le tourisme.

Un BTS Tourisme peut suffire

Elles ont entre 40 et 45 ans, elles ont deux enfants. Elles n’ont pas obligatoirement fait des études supérieures. 11 % d’entre elles possèdent un simple BTS Tourisme.

Elles sont nombreuses à arriver des secteurs hôteliers (54 %). 26 % d’entre elles ont déjà travaillé dans le tourisme. Les autres arrivent de secteurs aussi divers que la comptabilité, l’enseignement, la communication, les relations commerciales, la finance.

La moitié des femmes interrogées ont créé leur entreprise au cours des dix dernières années. Ce sont pour la plupart de petites et même de très petites entreprises. Elles ne sont que 8 % à avoir plus de 12 salariés.

Marie Christine Chaubet (Fram), Janie Bousquet (Grand Large Voyages), Martine Granier (Selectour) et Adriana Minchella (Cediv), sont les autre femmes citées qui incarnent le mieux, selon les réponses reçues, les femmes chefs d’entreprise dans le tour
Marie Christine Chaubet (Fram), Janie Bousquet (Grand Large Voyages), Martine Granier (Selectour) et Adriana Minchella (Cediv), sont les autre femmes citées qui incarnent le mieux, selon les réponses reçues, les femmes chefs d’entreprise dans le tour
Les femmes chefs d’entreprises dans le tourisme s’engagent dans des activités complémentaires. Elles participent de façon active à la vie associative, politique, syndicale, sportive ou humanitaire. On peut s’en réjouir, l’engagement politique arrive en tête avec 32,5 % des réponses.

Les banquiers, les plus machos

Pour réussir elles estiment qu’il faut, avant tout, être un bon gestionnaire, avoir de la rigueur, du dynamisme, de l’audace, de la volonté, de la motivation. Le métier leur demande aussi une grande faculté d’adaptation et de disponibilité. Elles ont des difficultés spécifiques dans leur travail quotidien que les hommes ne connaissent pas.

Leurs relations avec les clients et les fournisseurs ainsi que la gestion de leur temps, partagé entre le travail et la famille sont plus difficiles. Elles reconnaissent d’ailleurs que les charges familiales ajoutées aux charges professionnelles les pénalisent au niveau des vacances et des voyages d’études. Elles déplorent enfin les difficultés rencontrées avec les banquiers.

A la question « quelles difficultés spécifiques en tant que femmes avez-vous eu pour créer votre entreprise ? » 50 % ont répondu « aucune » mais pour près de 27 % la réponse fut « la confiance des banquiers et une crédibilité moins forte que les hommes ».

Les hommes manquent de modestie

Au chapitre des salaires, elles estiment pour une grande majorité (76 %), que les écarts de rémunérations entre les deux sexes ont tendance à diminuer.

L’enquête de l’APS fait ressortir que les hommes ne sont pas des exemples sans faille loin de là. Ils seraient moins tenaces, manqueraient de rigueur (22 %) et ne seraient pas suffisamment à l’écoute de leurs collaborateurs. En outre, ils ne feraient pas d’effort pour se rendre facilement disponibles.

Enfin et ce n’est pas le moindre : 13 % des chefs d’entreprises interrogées ont répondu que parmi les qualités spécifiques des femmes et qui faisaient défaut à la gent masculine, il y avait le calme et la modestie.

Messieurs, vous voilà habillés pour l’hiver…

Lu 3432 fois
Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com