TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Kuoni France : J.F. Rial (Voyageurs) pourrait monter jusqu'à 10% du capital

quid du futur business model de Thomas Cook ?


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 3 Avril 2013

Kuoni Suisse a su trancher dans le vif et abandonner le tour operating dans ses filiales où l'activité était à la peine. En revanche, Thomas Cook semble toujours pédaler dans la choucroute. De son côté, J.-F. Rial qui détient 3% du capital croit au modèle de Kuoni France où il pourrait monter jusqu'à 10% du capital.



Si Jean-François Rial laisse à Emmanuel Foiry le soin de définir sa strétégie, il se dit prêt à partager avec lui  l'expérience de Voyageurs, notamment sur la distribution internet."Il faut que Kuoni acquiert très vite un savoir-faire sur le canal internet".
Si Jean-François Rial laisse à Emmanuel Foiry le soin de définir sa strétégie, il se dit prêt à partager avec lui l'expérience de Voyageurs, notamment sur la distribution internet."Il faut que Kuoni acquiert très vite un savoir-faire sur le canal internet".
Alors, faute de n'avoir pas pu sortir Jet tours de ses activités françaises par une transaction suffisamment attrayante, Thomas Cook capitaliserait maintenant sur cette même marque, ainsi que l'affirme l'AFP ?

Mais alors quid d'Aquatour, la marque régionale qui compte ses afficionados depuis plus de trente ans ?

Et que deviendra le beau monsieur Cook sur lequel le groupe investit en télé, radio et affiche 4X4 depuis plusieurs mois?

Pendant que le groupe Thomas Cook semble se complaire à dessein dans l'embrouillamini créé par les égarements des managements précédents, Kuoni Suisse a su trancher dans le vif et abandonner le tour operating dans ses filiales où l'activité était à la peine.

Mieux encore, dans chaque pays, le groupe a trouvé des amateurs prêts à relever le manche pour faire vivre ces filiales, prouvant ainsi qu'il y avait encore des professionnels à croire à ce métier tant décrié.

En France, Jean-François Rial, président du groupe Voyageurs et grand apôtre du B to C, croit au business model de Kuoni.

A tel point qu'il y a pris une participation, même si elle est symbolique.

"Je soutiens les entrepreneurs qui osent prendre des risques et j'ai toute confiance dans l'équipe des managers en place. Par ailleurs, même si je prêche pour la vente directe,

Kuoni a une production qui est adaptée à la distribution en agences de voyages."

Le patron de Voyageurs met d'ailleurs en parallèle la stratégie intelligente de Kuoni Suisse et les "âneries" des décisions successives qui ont mené Thomas Cook au bord du gouffre.

Le nouveau Kuoni France devrait regagner en agilité

Mais d'un côté comme de l'autre, les contraintes des grands groupes ont entravé l'esprit d'initiative.

Le nouveau Kuoni France, libéré de ces lourdeurs, devrait regagner en agilité.

Mieux encore, le rapprochement entre les deux entreprises indépendantes françaises pourraient aboutir à une stratégie d'achats en commun sur les allottements aériens et sur les établissements de l'Océan indien.

Idem pour les outils informatiques. Si Jean-François Rial laisse à Emmanuel Foiry le soin de définir sa strétégie, il se dit prêt à partager avec lui l'expérience de Voyageurs, notamment sur la distribution internet.

"Il faut que Kuoni acquiert très vite un savoir-faire sur le canal internet".

Et de rappeler que chez Voyageurs les demandes des clients via l'internet progressent de 22% tandis que les demandes en agences sont actuellement en baisse de 12% .

"C'est une évolution profonde et durable dont tout tour opérateur doit tenir compte!"

Si Voyageurs n'a pas vocation à sauver tous les tour-opérateurs aussi indépendants soient-ils, sa participation dans Kuoni France pourrait monter encore. "Nous avons 3% et nous pourrions monter, éventuellement jusqu'à 10%. Mais il n'est pas question pour nous de racheter Kuoni à moyen terme".

Il faudrait néanmoins ne pas attendre trop longtemps si, comme l'envisage Jean-François Rial, Kuoni France sera à nouveau dans le vert dès 2014 et évidemment plus cher à l'achat par la suite ...

Pendant ce temps, que sera devenuThomas Cook France en 2014 ?

Verra-t-on une très ou trop lente remontée vers l'équilibre comme chez les tour-opérateurs/distributeurs de TUI France ?

Et quid, si cette stratégie était retenue, du futur repositionnement avec une marque (Jet tours) qui, par nature, télescoperait avec sa production moyen haut de gamme un secteur déjà bien pourvu ?

La nature ayant horreur du vide, il y a des retards difficilement rattrapables...

Lu 4710 fois

Notez


1.Posté par Rial le 04/04/2013 02:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Geneviève,

Je vous ai dit que nous n avions pas l intention de monter au capital, et que sauf événements particuliers et improbables, nous ne monterions pas, et si oui au Max à 10% peut etre un jour dans 17,5 ans...
Cette possibilité peu probable et qui était une anecdote de notre discussion est devenu un titre racoleur...avec des considérations sur le prix d acquisition future complètement grotesques....
Je n ai pas aime du tout et je n apprécie pas, voilà ce que j en pense
Votre article par ailleurs n a ni queue ni tête, on se demande de quoi on parle, une bouillabaisse indigeste, ou on passe de Kuoni a Thomas Cook(??) pour revenir a Kuoni ou l inverse....
Alors STOP
A l avenir, je ne suis pas bien certain que je répondrai toujours aux interviews de Tourmag, qui visent plus a faire du Buzz que a indormer.Et qui me font perdre du temps.
Jean tu aimes les titres racoleurs, moi j aime les débats et l information.
On n est pas du tout en phase.
Je vais me prendre un scud mais ça suffit vos âneries c est termine pour moi
Concentrez sur la guerre des réseaux et les jérémiades de notre métier, en la matière vous excellez
Adieu
Bien a vous

JF Rial

2.Posté par INTERVIEW le 04/04/2013 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mais c'est qu'il serait susceptible le grand JFR.
Pourtant, tout le monde (du moins ceux qui ont eu affaire à eux) sait très bien que les journalistes, ils te font dire parfois l'inverse de ce que tu leur as dit.
Pourtant accroc des médias et adepte lui aussi du buzz médiatique, JFR devrait le savoir......
A moins que.... mais oui, bon sang mais c'est bien sur ! Ah là là, il est impayable ce JFR, voilà qu'il nous crée de toute pièce un nouveau buzz sur VdM.... Trop fort le gars !

3.Posté par Rial le 04/04/2013 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher " Interview",

Ça aurait pu être pas mal ta critique.
Sauf que elle résiste maĺ a l'analyse

1) le Buzz pour Voyageurs est intéressant dans la presse grand public.Presse pro non pour nous, il n ans du t échapper que nous ne vendions rien aux âgv et ca ne changera jamais tant que je serai là.
Donc sauf le Buzz dans le microcosme qui a peu d intérêt pour nous...

2) il n y a pas de " grand JFR", tous les êtres humains sont égaux.Simplement j aime le débat citoyen et ma position me le permet....Et peut être aussi mes idées discriminantes et peu aseptisées.

3) La prochaine fois identifie toi ça sera plus élégant.
Et plus intéressant

4) Geneviève m a appelé pour parler des synergies potentielles entre Voyageurs et Kuoni. ok tu as raison j ai l habitude des médias et des risques.Mais là entre le sujet de mon interview et l angle initial du papier c est grandiose...plus le titre, mais c est Jean, il a le sens de la comm l animal, bien plus que moi....

5) Susceptible non.Precis et colérique voire soupe au lait oui!C est comme ça.Au moins on fait du Buzz hein??

4.Posté par INTERVIEW le 05/04/2013 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Bah, je ne suis qu'un tout petit agent de voyages n'offrant que peu d'intérêt à vos yeux.....
l'anonymat sur internet est fort exécrable, j'en conviens parfaitement surtout quand c'est pour dire des saloperies.
J'ose espérer que mon post vous aura arracher au moins un petit sourire....
Cordialement.
Envoyez moi votre adresse mail à cette adresse anonyme et je vous enverrai mes coordonnées :
rv64@outlook.com

5.Posté par gilbert baladi le 05/04/2013 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De Roscoff et en pleine thalassothérapie sous la neige ...je souhaite que Mr Rial ne change pas et qu'il reste comme il est :
Soupe au lait ( sur le feu)
Imprécateur
Mais sincère et loyal.
Et surtout pas de lange de bois mais toujours acérée.
Ca fait du bien dans cette océan de "bonnes manières"
signé
Un homme de gauche un peu désemparé
mais Baladi quand même

6.Posté par gilbert baladi le 05/04/2013 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pardonnez ces fautes de frappes ( petites) dues à la relaxation de la boue d'algues de Roscoff

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com