TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L'ANAÉ joue la carte de la valeur ajouté en lançant un label Qualité

Un marché du MICE tendu


Rédigé par Bertrand Figuier le Jeudi 3 Octobre 2013

Dans un marché tendu, l'ANAÉ veut mettre l'accent sur la valeur ajoutée de ses adhérents et lance un label qualité qui devrait tirer le marché vers le haut.



Parmi les critères labellisant, certains comme la qualité client, les processus organisationnels, la sécurité des opérations, la relation prestataires ou le développement durable, montrent assez clairement que ce nouveau Label devra tirer le marché vers le haut en ne laissant rien au hasard. - DR
Parmi les critères labellisant, certains comme la qualité client, les processus organisationnels, la sécurité des opérations, la relation prestataires ou le développement durable, montrent assez clairement que ce nouveau Label devra tirer le marché vers le haut en ne laissant rien au hasard. - DR
Comme le disait sur Top Résa, un responsable de Concur, lors de la présentation de l’étude du Cabinet Raffour sur la perception des clients par les agences de voyages, « les tensions qui touchent le tourisme affectent également le voyage d’affaires ».

Et bien on peut en dire autant sur le marché de l’événementiel.

55% des agences estiment que le délai entre l’appel d’offres et la réalisation de l’événement a tendance à raccourcir.

Cela produit un effet VDM qui génère naturellement des surcoûts pour l’agence et pour le client.

Les marges baissent encore

Plus clairement encore, le climat dans lequel les négociations se déroulent continue à se durcir.

Début septembre 2013, sur une échelle de 1 à 10, allant du pire vers le meilleur, l’indice établi par les agences ne dépassait plus les 3,2 alors qu’il était de 3,3 en avril 2013 et de 3,4 en octobre 2012.

Là, ce sont les clients qui demandent une valeur ajoutée de plus en plus forte aux agences, réduisant sans cesse leurs marges.

D’autant plus que cette exigence pousserait 31% des agences à embaucher dans l’espoir de trouver les nouveaux talents qui leur permettront de proposer toujours plus de services originaux.

Quant aux tendances de la demande client, elles dépendent avant tout du segment concerné.

Dans la communication interne, les agences sont assez optimistes : début septembre, elles établissaient leur indice à 5,5, soit 0,7 point de plus qu’en octobre 2012.

Presque stable dans l’événementiel ponctuel, les soirées par exemple, l’indice a légèrement baissé de 0,1 point entre 2012 et septembre 2013.

À 5,1, il reste tout de même au-dessus de la moyenne, ce qui est déjà un encouragement.

Les villes devraient dépenser plus

Sur le voyage événementiel, la donne est bien plus morose mais l’indice remonte quand même de 3,3 en octobre 2012 à 3,9 en septembre 2013 : 0,6 point de mieux, ça n’a rien de négligeable.

En revanche, les villes et autres institutionnels du genre, apporteront sans doute une belle bouffée d’air aux professionnels du MICE.

La confiance des agences dans ce marché a quasi doublé en quelque mois, avec un indice à 4,5 en septembre 2013 contre 2 en octobre 2012.

Quand on connaît les difficultés budgétaires dans lesquelles se débattent l’État et les collectivités locales, ça peut paraître surprenant.

La multiplication des animations festives un peu partout en France, quelle que soit la taille de la ville ou de l’institution, accrédite pourtant l’intuition de ces agences.

Plus généralement, ce qui les rassure plutôt, c’est que la communication est désormais cruciale pour les entreprises.

Or celles-ci ont serré les cordons de leur bourse depuis 1 ou 2 ans, elles ne devraient donc pas tarder à changer d’attitude.

L’ ANAÉ lance un label qualité

Dans ce contexte relativement encourageant, l’ANAÉ a mis au point un label officiel de qualité.

Avec 40 critères, auxquels il faut satisfaire, justificatifs administratifs à l’appui, l’association professionnelle entend réaffirmer vigoureusement la valeur ajoutée des agences événementielles

Parmi les critères labellisant, certains comme la qualité client, les processus organisationnels, la sécurité des opérations, la relation prestataires ou le développement durable, montrent assez clairement que ce nouveau Label devra tirer le marché vers le haut en ne laissant rien au hasard.

Après un an de travail et de concertation autour de cette question, l’ANAÉ n’a pas envie de traîner.

Dès le mois de janvier prochain, les agences pourront donc entamer leurs démarches de labellisation.

Lu 2025 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com