TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L’Allemagne n’a jamais été aussi populaire


Rédigé par Hervé Tusseau le Jeudi 12 Juillet 2007

Avec la coupe du monde 2006, l’Allemagne est devenue « un pays joyeux » aux yeux de la planète. Cette nouvelle image est au cœur du développement touristique de la destination qui structure de mieux en mieux son offre.



Certes, la coupe du monde a tenu ses promesses avec des retombées économiques générées par les touristes étrangers évaluées à 2,6 milliards d’euros en 2006, en augmentation de 11 % par rapport à 2005. Mais au-delà de l’effet d’aubaine, l’Allemagne a gagné une bataille de l’image.

« Avec la coupe du monde , nous sommes devenus un pays joyeux et nous avons fait une fête sans égal », constate Ernst Hinsken, délégué du gouvernement fédéral au tourisme.

Selon les enquêtes de satisfaction menées lors du mondial 2006, 90 % des étrangers venus pour la première fois en Allemagne, à l’occasion de cet événement, ont manifesté le désir de revenir visiter le pays. « En janvier et février dernier, les nuitées des touristes étrangers en Allemagne ont connu des taux de croissance supérieur à 7 % ». Dans une économie allemande en plein renouveau, ce sont actuellement les secteurs du tourisme et de la culture qui affichent les croissances les plus rapides.

Berlin ou Hambourg connaissent de véritables effets de mode

Patra Hedorfer et Béatrix Haun
Patra Hedorfer et Béatrix Haun
Moteur principal de cette évolution, les villes comme Berlin ou Hambourg connaissent de véritables effets de mode avec des progressions proches de 20 % par an, qui se poursuivent sur les premiers mois de 2007. La capitale établit en 2006 ses records de fréquentation et frôle désormais la barre des 6 millions de nuitées « étrangères ».

Elle se hisse dans le « Top 3 » européen, derrière Londres et Paris. Avec un avantage majeur : le prix. En moyenne, une chambre est vendue 140 euros à Berlin, 298 à Paris et 314 à Londres. « Depuis deux ou trois ans, on sent un vrai changement qui ouvre la ville», explique Christian Tänzler, responsable media de Berlin Tourismus.

« L’image techno, trash et hyperbranchée construite autour des bars illégaux des années 90 ou de la Love parade s’est estompée. Aujourd’hui, les gens perçoivent le formidable renouvellement urbain de Berlin qui a la réputation de changer si vite qu’il est impossible de la reconnaître, seulement cinq ans après l’avoir visitée ».

Berlin, hérissée de grues, fourmille de projets architecturaux, de créativité et offre une palette d’ambiances probablement unique en Europe : des vestiges de la guerre froide aux espaces verts, on s’y ballade entre les petites rues où se pressent les designers, galeries, petits restos gastros et les avenues peuplées de grands monuments. La culture y est reine et on y accède en toute simplicité grâce à un accueil affable et bon enfant.

Amélioration de notre offre de transport : élément clé de notre stratégie

Berlin, Munich, Hambourg, Dresde et Stuttgart sont les villes les plus attractives du moment et les mieux placées pour confirmer un gros développement. C’est ce qui est ressorti du « German Travel Market 2007 » qui réunissait plus de 1 000 professionnels du tourisme, venus d’une cinquantaine de pays pour découvrir les contours de l’offre touristique allemande.

« L’Allemagne a fait un bon en avant. Elle occupe derrière l’Angleterre et devant l’Italie le deuxième rang dans le monde des pays les plus admirés au plan international » (source : Anholt GMI Nation brad Index), s’est réjoui Petra Hedorfer.

« L’amélioration de notre offre de transport est un élément clé de notre stratégie pour l’attractivité de la destination, notamment pour développer le marché des mini breaks », explique la patronne du tourisme allemand dont l’objectif est l’augmentation de 20 % du nombre de nuitées de visiteurs étrangers d’ici 2015.

L’Allemagne, qui annonce 51 millions de nuitées en 2006, devrait donc en réaliser 61 millions en 2015. Une ambition qui s’appuie d’abord sur une meilleure intégration des transports (air, rail, route).

L’Allemagne n’a jamais été aussi populaire
La France devrait devenir l’un de nos plus gros marché potentiel

Pour la France, la complète compatibilité des systèmes ferroviaires à grande vitesse permettra de relier Paris à Stuttgart en 3h40 (contre 5h55) d’ici en décembre 2007, date de mise en service du Paris-Munich. Francfort-Paris sera prochainement desservi en 3h50, au lieu de 6h00 aujourd’hui.

La France, septième marché émetteur avec 2,2 millions de nuitées (16 millions tout hébergement confondu) en 2006, a réussi une progression de près de 9 %, confirmée par les premiers mois de 2007 (+7 %).

« La France, sur le segment des plus de 55 ans, devrait devenir l’un de nos plus gros marché potentiel », estime Petra Hedorfer. Les seniors, de plus en plus nombreux en Europe, sont au centre du positionnement marketing de l’Allemagne.

Les trois millions d’événements culturels par an placent l’Allemagne comme une destination culturelle majeure au cœur du vieux continent. Le second axe stratégique sur cette cible consiste à fortement développer des produits bien-être et santé. Ce ne sont pas moins de 4,1 millions de nouveaux visiteurs français âgés de plus de 55 ans qui sont attendus en Allemagne d’ici 2020.

Lu 1991 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com