TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L'Australie fait les yeux doux au marché français


Rédigé par Jean BEVERAGGI à Sydney le Mercredi 6 Avril 2011

Dans l' interview accordé à TourMaG.com , Andrew Mac Evoy, le « Boss » de Tourism Australia confirme que le marché français fait bien parti des priorités définies dans le plan ambitieux de développement pour 2020



L'Australie fait les yeux doux au marché français
L'Australian Tourism Exchange, grand rendez vous traditionnel de l'industrie touristique du pays, a posé cette année ses valises à Sydney.

La manifestation, qui est la plus importante du genre dans tout l'hémisphère sud, permet à 700 opérateurs de présenter durant une semaine la diversité de leur offre à autant de producteurs étrangers invités. Elle n'avait plus été organisée ici depuis 2000, l'année où la ville a accueilli les Jeux Olympiques.

Aussi les organisateurs n'ont-ils pas lésiné sur les moyens pour faire de cet ATE 2011 un événement à la hauteur des ambitions de Sydney et du New South Wales. Si plusieurs milliers de rencontres sont effectivement programmées au fil des allées du Convention et Exhibition Centre niché à Darling Harbour, de grandes soirées plus festives et conviviales sont prévues pour conclure les rudes journées des visiteurs venus de 40 pays.

Une année record avec 5,9 millions de touristes

Il faut dire que le secteur touristique australien est -malgré de récents déboires liés aux catastrophes météorologiques- plongé dans une douce euphorie.

Après plusieurs années difficiles, c'est en effet une année record en terme de fréquentation que viennent d'enregistrer en 2010 les australiens, avec 5,9 millions de visiteurs.

Nommé il y a un peu plus d'un an au poste de Managing Director de Tourism Australia, Andrew Mac Evoy n'a pu que se féliciter de ces bons résultats. D'autant que ceux des premiers mois de 2011 semblent venir confirmer la tendance.

La Nouvelle Zélande, avec prés de 20% à elle seule, demeure et de loin en tête du classement par pays d'origine. Les USA, la Chine et le Japon pointent derrière, le marché américain étant le seul à ne pas progresser.

Du côté de l'Europe, le Royaume uni garde le leader ship avec prés de 650 000 touristes venus découvrir l'Australie en 2010. C'est loin devant l'Allemagne (160 100) et … la France avec 97 300 visiteurs tout de même.

France : 18 000 Working Holiday Visa délivrés en 2010

Mais contrairement aux marchés anglais et allemands qui sont eux à la baisse, le marché français connait lui, et pour la quatrième année de suite, une hausse significative que Mac Evoy se plait à rappeler.

« C'est 4% de plus qu'en 2009, année qui avait elle même enregistré une hausse de 9% ! ».

D'aucuns prétendent que ce chiffre intéressant est à relativiser car il prend en compte les 18 000 Working Holiday Visa délivrés en 2010 et pour un an aux jeunes français âgés de 18 à 30 ans. Cette formule rencontre de fait un succès sans comparaison en France.

Au point d'être citée en exemple par les responsables australiens. « Car nous considérons que si cette niche ne dispose pas de gros moyens financiers, elle entraîne la venue de proches, parents et amis profitant de l'occasion pour venir en Australie ».

Un plan ambitieux de développement

La tenue de l'ATE aura été marquée par la présentation d'un plan de développement de l'industrie touristique australienne, plan initié par le ministère et tous les acteurs du secteur dés novembre dernier à Camberra. Il ne s'agit rien de moins, nous a confirmé Mac Evoy, que de multiplier par deux d'ici 2020 les ressources financières liées aux dépenses des touristes étrangers.

Le « Tourism Industry Potential » fixe donc un objectif compris entre 115 et 140 Milliards de $ Australiens, contre 70 à l'heure actuelle. Pour y parvenir, la mobilisation est générale et inclut outre le secteur professionnel, tous les niveaux du gouvernement et des territoires.

On retiendra, et Andrew Mac Evoy nous l'a confirmé, que parmi les 15 marchés clés identifiés et sur lesquels vont se concentrer désormais tous les efforts marketing, se trouve le marché français.

Ce qui n'a pu que satisfaire Jérôme Mariot, responsable de Tourism Australia à Paris, ainsi que les membres de l'importante délégation de TO français présents à Sydney. (1)

France : un budget de promotion en hausse de 40%

Le budget alloué pour la promotion à Paris et en France de la destination a été augmenté de 40% a tenu à souligner M. Mac Evoy. Et l'effort sera poursuivi, particulièrement sur le segment de 20/35 ans.

En contre partie, la progression du nombre de français se rendant en Australie devra encore s'accélérer.

Toutefois, on notera que les Australiens, contrairement à ce qui se fait dans beaucoup de pays, ne font pas de projections en nombre de touristes.

Habitués aux affaires et au business, ils préfèrent des objectifs portant sur les résultats financiers. Une façon aussi de faire comprendre en filigrane que l'on peut privilégier le qualitatif au quantitatif.

Un vœux en forme de défi pour que les rentrées induites par le marché français passent de 561 millions de $ Australien à 1,2 Milliards en 2020 !

(1) Asia Voyages, Australie Tours, Australie Autrement, Australie à la Carte, Monde Authentique, Voyageurs en Australie (VDM), Planet Veo/Australiaveo, et Nouvelles Frontières

Lu 2817 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com