TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L'Equateur veut définir des zones protégées touristiques

20 000 Français en 2011


Rédigé par Aline PONTAILLER le Jeudi 20 Septembre 2012

Fleurs, amour et chocolat, tels sont les arguments du stand Equateur à Top Résa. Et le discours des officiels accompagne la distribution de douceurs. Respect de la Paix, transformation de soi, développement maîtrisé d’un tourisme intelligent, expériences de vie sont au programme. Et voilà pourquoi le marché français est concerné : nous sommes des touristes éduqués !



Roberto Hidalgo, assesseur du ministre du Tourisme en Equateur - Photo A.P
Roberto Hidalgo, assesseur du ministre du Tourisme en Equateur - Photo A.P
L’Equateur est présent à l'IFTM Top Résa par intermittence.

"L’année touristique 2011 a été un vrai succès. Sur le million de visiteurs reçus, nous avons recensé 20 000 Français sans avoir fait de promotion particulière. Nous avons donc décidé d’accentuer notre présence sur le marché."

Ce sera la seule phrase mentionnant des chiffres que nous obtiendrons de Roberto Hidalgo, représentant du ministre.

Car la philosophie de Freddy Ehlers, ancien journaliste devenu ministre du Tourisme il y a un peu plus de deux ans en Equateur, est résolument novatrice.

"Nous proposons une révolution culturelle. Nous avons défini une cinquantaine de lieux propices à notre stratégie, et nous allons commencer dès cette année avec trois d’entre eux."

Définir des zones protégées touristiques

L’idée est de définir des zones protégées touristiques comme il existe déjà des zones naturelles.

Un quart du pays est dans ce cas. "Nous travaillerons en participation avec les habitants, sinon ça ne marche pas. Et tout le monde sera concerné, en transversalité, pas seulement les acteurs touristiques."

Les zones test seront donc dans un premier temps le village de Zaruma pour son architecture coloniale jalousement préservée par ses habitants ; le lac San Paulo qui possède tout le potentiel attractif pour des séjours en montagne ; et la plage de Puerto Lopez. En parallèle de ces choix culturels, sont déjà bannis les casinos et leurs cortèges de nuisances.

Les projets seront réalisés calmement, en fonction de l’accueil que leur réservera la population.

"Nous construirons ce que nous pourrons construire. Nous voulons surtout provoquer des expériences de vie qui touchent l’âme.

C’est pourquoi nous sommes intéressés par les voyageurs français. Ils connaissent la valeur de ces choses.
"

L'Equateur possède un peu de tout ce qu’ont ses voisins

Si Rafael Correa, président de l’Equateur, est réélu, comme il semble qu’il ait des chances de l’être, ces projets de développement dans la durée pourraient finalement voir le jour.

Ce qui ferait de ce petit pays au 13 millions d’habitants, un fleuron du développement touristique intelligent et participatif.

"L’Amérique latine est le mélange du pire et du meilleur. C’est ce qui fait sa richesse. L’Equateur est au cœur de cette richesse. Il possède un peu de tout ce qu’ont ses voisins, c’est un concentré des beautés du continent", reconnaît fièrement Roberto Hidalgo en nous offrant la rose de l’amitié.

Lu 786 fois

Tags : équateur
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com