TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L'abus de gaz à effet de serre nuit gravement à la santé mentale !

L’hume(o)ur de T. RUBLION


Rédigé par T. RUBLION le Lundi 22 Octobre 2007

Vendredi matin, alors que l’élection d’une femme à la vice-présidence du SNAV semblait le seul sujet digne d’intérêt dans une actualité aussi morne que la plaine de Waterloo, tel le soleil trouant le brouillard d’Austerlitz, Pierre J. Jeanniot déchira le voile de l’anonymat médiatique (le Canard dirait le « mur du çon ») derrière lequel il était resté injustement caché pendant de trop longues années !



L'abus de gaz à effet de serre nuit gravement à la santé mentale !
Dieu soit loué, Sainte Rita (sainte patronne des causes perdues) a exhaussé nos prières ! Mais qu’à donc fait le président du World Air Transport Forum pour susciter autant d’intérêt ?

Et bien Pierre Jeanniot a tout bonnement proposé l’instauration d’une énième taxe aérienne de 8 euros (LIRE). Il n’y aurait pas de quoi fouetter un chat si cette taxe n’était pas destinée à reboiser le Sahel !

Au delà de la difficulté à faire accepter une taxe supplémentaire à la vache à lait que constitue le passager aérien (tâche d’autant plus ardue que le dit passager est généralement automobiliste, contribuable et parfois fumeur…) on ne peut qu’être interpellé par cette proposition aussi saugrenue qu’inattendue.

Mais quelle mouche a donc piqué ce respectable et respecté ex-Directeur Général d’IATA et d’Air Canada ? Abus d’ozone, overdose de biocarburant, consommation inconsidérée de poutine (1) avariée ?

A l’heure où nous écrivons ces lignes, aucune hypothèse ne peut être écartée…

« Pierre J. Jeanniot envisage la création d'une forêt d'environ 10 kilomètres de largeur le long du Sahel. Un puits de carbone de l'envergure de cinq millions d'hectares absorberait deux milliards de tonnes de CO2 par an ».

Une « taxe pour refroidir la banquise » ? chiche !

On voit d’ici la tête que vont faire les ONG, qui se battent depuis des années pour creuser au Sahel des puits…d’eau, quand on va leur dire que cette eau si précieuse va servir à arroser une forêt de 5 millions d’hectares !

« Eh m’sieur Jeanniot s’il reste vous un peu d’eau, je pourrai arroser mes légumes pour pas que mes gosses y crèvent de faim… ? »

Voilà donc le reboisement du Sahel en passe d’être promu au rang de grande cause internationale… Mais pourquoi diable en limiter le financement aux seuls usagers du transport aérien ?

Quand nous étions enfants (enfin ceux de ma génération) nous allions quêter de porte en porte en vendant des cannes blanches pour les aveugles (logique) ou des timbres pour les tuberculeux (sans doute pour qu’ils écrivent à leur famille depuis le sanatorium…), alors pourquoi ne pas relancer cette tradition et appeler nos vaillants rejetons à la rescousse ?

On imagine sans peine le dialogue :

- « Pardon m’sieur vous voulez pas m’acheter un pins, ça coûte 8 euros et c’est pour planter des arbres dans le Sahel »
- « Espèce de p’tit c…, je vais t’apprendre à te foutre de moi ! »


Bon d’accord, c’est facile de se moquer, mais il fallait y penser ! D’autant que l’idée n’est pas mauvaise, et le choix du Sahel des plus judicieux : les risques de déforestation sauvage y sont limités si on considère que les besoins en bois de chauffage y sont proches de zéro et qu’en plus le football y est beaucoup moins pratiqué qu’en Amazonie.

Et puis, on pourrait étendre la taxe à d’autres noblecozécologik : un lecteur de TourMag.Com suggérait une « taxe pour refroidir la banquise », chiche !

(1) mets québécois constitué de frites et de fromage généreusement arrosés d’une sauce à la composition et au goût indéfinissables

Lu 7980 fois

Notez


1.Posté par LECOTUILISATEUR le 23/10/2007 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CE P JEANNIOT UTILISE T IL SON VELO POUR SE RENDRE A SON TRAVAIL? A T IL UNE VOITURE NON POLLUANTE SA PROPIETE EST ELLE ECOLOGIQUE? ECONOMISEUR D ENERGIE? ENERGIE SOLAIRE UTILISATION DE PRODUITS NON SOLVANTS ISOLATION..... ETC FAITES CE QUE JE DIS MAIS PAS CE QUE JE FAIS

2.Posté par Patrice Weiss le 23/10/2007 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A propos du commentaire de LECOTUILISATEUR, rappelons que les énergies dites propres ne le sont pas toujours autant qu'on le dit ! Par exemple, la très écologique énergie solaire passe par des batteries très polluantes à la fabrication et plus encore au recyclage... Pareil pour les éoliennes qui par ailleurs tuent le paysage et restent très bruyantes, mettez vous sous le vent et vous verrez. Bien sûr le commentaire ci dessus est humoristique et cette réflexion ne le concerne pas c'est seulement qu'il me fait penser à toutes les belles âmes des "y'a qu'à" et "faut qu'on" que l'on serait tenté d'écrire différemment parfois... (Encore une fois, LOCOTUILISATEUR n'est aucunement en cause, il a juste suscité cette réflexion et je l'en remercie.)
Amicalement,
Bonne journée

3.Posté par Milly le 23/10/2007 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
R I D I C U L E !!!!!! il fait quoi ce monsieur dans la vie ?

4.Posté par ponset le 23/10/2007 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non pas ridicule, seulement très irréaliste et qui dénote une méconnaissance de la réalité sur le terrain
Il faut savoir qu'il existe déjà des opérations de reboisement au Sahel mais elles sont menées à l'échelle locale (village) et n'ont d'autre ambition que de permettre à la population locale de survivre face à la désertification (ce qui est déjà énorme !). Certaines ONG assitées par des instituts de recherche agronomique aident les paysans sahéliens à replanter des espèces ebdémiques telles que le néré, le baobab et le karité. Ce travail de fourmi est d'autant plus difficile que le taux de germination des graines est relativement faible.
Alors lever des fonds pour créer une forêt de 5 millions d'hectares relève tout à la fois du fantasme, de la démagogie et peut-être de l'escroquerie...

5.Posté par paul le 24/10/2007 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Patrice Weiss a dit: "les éoliennes qui (...) tuent le paysage".

Oh, la méchante éolienne, pas bien l' "énergie propre" !


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com