TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





L’e-commerce : réussir sa transition numérique ou.... "le magasin n’est pas mort !"

Extrait du livre « Le magasin n’est pas mort » de Catherine Barba


Rédigé par Catherine Barba le Mercredi 16 Avril 2014

L’e-commerce fait encore peur. C’est en partant de ce constat que Catherine Barba a écrit l'ouvrage « Le magasin n’est pas mort ». Nouvelles attentes, nouveaux comportements… Le numérique omniprésent dans notre quotidien a transformé notre façon d’acheter, celle de nos enfants, de nos clients. Mais cette experte du monde digitale a au moins une certitude : le magasin prolonge le digital et le digital enrichit le réel, l’un ne remplace pas l’autre, l’un ne va plus sans l’autre. Catherine Barba partage ici avec tous les acteurs du commerce, des dirigeants jusqu’aux vendeurs, un regard positif sur les changements en cours. Pour dépasser les appréhensions et donner envie, au-delà des mots, de se mettre vraiment au cross-canal dans les actes. Etre visible sur Internet pour trouver de nouveaux clients, pouvoir conjuguer la force d’une implantation locale avec le canal Internet, c’est ce qui fait aujourd’hui la force d’un professionnel. I-tourisme et Tourmag vous livrent chaque semaine des extraits de ce texte anti-morosité.



« Ce livre a été écrit avec le soutien de la Banque Populaire, de la DGCIS, et de la Fevad », explique Catherine Barba.
« Ce livre a été écrit avec le soutien de la Banque Populaire, de la DGCIS, et de la Fevad », explique Catherine Barba.
Depuis près d’un an, j’ai eu le plaisir de rencontrer beaucoup d’enseignes, de marques, de commerçants de centre-ville, un peu partout en France. J’ai réalisé en les écoutant que l’e-commerce faisait encore peur.

« Internet nous prend des parts de marché », « Internet cannibalise les ventes en magasin », « le showrooming va nous tuer », sont des phrases que j’ai si souvent entendues ! Les idées reçues sont coriaces.

Dans les grandes organisations, cette mise en œuvre est difficile. Il y a des résistances - la culture, l’habitude, les enjeux personnels…

Le directeur e-commerce est mal nommé : son vrai métier, c’est conduire le changement ! Il impulse une autre vision, bouscule les rythmes, les process, les indicateurs de performance, l’organisation.

Toute l’entreprise est concernée. Pour que la greffe prenne, il doit agir avec beaucoup de conviction et une extrême diplomatie.

Et avoir l’appui inconditionnel de sa direction générale, sinon c’est la perte de compétitivité garantie – au pire l’effet Kodak.

"Travailler comme avant c’est passer à côté de ses clients"

Dans les commerces de plus petite taille, face aux incertitudes de l’environnement économique, on a encore du mal à accepter l’idée d’investir pour travailler autrement avec les outils d’aujourd’hui ; de réajuster l’expérience magasin face à des clients que l’e-commerce, Internet et le mobile ont profondément et durablement changés.

Pourtant, quel commerçant peut aujourd’hui se permettre ne pas avoir l’article recherché ? De rester en décalage avec le degré parfois extrême de digitalisation de ses clients ? De ne pas les accueillir avec une gentillesse, une disponibilité, une attention incomparable ?

De ne pas avoir des vendeurs ultra compétents, passionnés, qui s’y connaissent mieux que Wikipedia ?

Continuer à travailler comme avant c’est passer à côté de ses clients. Comme Virgin, probablement.

Le magasin prolonge le digital

I-tourisme et Tourmag vous livrent des extraits de l’ouvrage de Catherine Barba, « Le magasin n’est pas mort ».
I-tourisme et Tourmag vous livrent des extraits de l’ouvrage de Catherine Barba, « Le magasin n’est pas mort ».
Nous commencerons par regarder ce qui a changé, pour nous rendre compte que bien souvent, ce que nous attendons avec notre casquette de clients, nous ne le traitons pas toujours en tant que commerçants.

Nous nous concentrerons ensuite sur le parcours du client, dans lequel Internet s’est résolument invité, avant, pendant et après l’achat, et nous évaluerons concrètement, à chaque moment-clé, l'influence du monde online sur la performance des ventes en magasin.

Puis nous tenterons d’éradiquer les idées reçues, pour repartir avec la certitude que le magasin prolonge le digital et que le digital enrichit le réel ; que l’un ne remplace pas l’autre, ne menace pas l’autre mais que l’un ne va plus sans l’autre.

Pour finir, nous aborderons des sujets à traiter pour réussir sa transition numérique – ce sont invariablement les mêmes, quels que soient le secteur, la taille de l’entreprise.

Nous donnerons des exemples concrets et des bonnes pratiques pour passer à l’action et augmenter ses ventes.

Ce livre a été écrit avec le soutien de la Banque Populaire, fidèle partenaire avec qui je partage la même vision positive de l’avenir. Ils connaissent bien les entrepreneurs pour en avoir plus d’un million comme clients. L’offre e-commerce Direct et Proche qui leur est destinée gagne à être connue.

Il est également soutenu par la DGCIS, qui a parmi ses missions l’accompagnement des mutations commerciales, et par la Fevad, qui fédère l’ensemble des acteurs du e-commerce et de la vente à distance et défend si admirablement leurs intérêts.

Parler d’e-commerce à travers le prisme du magasin lui est peut-être inhabituel, mais en écho avec ce que croient bon nombre de ses 560 adhérents, il fallait bien le dire : le magasin n’est pas mort !

Retrouvez l'intégralité des extraits du livre « Le magasin n’est pas mort » de Catherine Barba en cliquant sur ce lien. Les prochains points sont à suivre chaque semaine.

Lu 3277 fois

Notez


1.Posté par Guillaume le 18/04/2014 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le magasin physique n'est pas mort. C'est certain. A nous, professionnels du web, d'accompagner intelligemment les commerçants vers le numérique et le cross-canal.

2.Posté par cheriet le 24/04/2014 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour


avec autant de charme , c'est impossible pour Mme Barba d'avoir tort !!!! j'aurais quand bien aimé en débattre avec elle .....................mais en magasin, pas derriere un ecran

3.Posté par Frederic le 28/06/2014 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes pour beaucoup que le multi canal est la meilleure solution pour continuer à commercer au mieux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com