TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L’hôtellerie française dopée par les 4* parisiens

croissance du RevPAR 2004 comprise entre 2% et 4%


Rédigé par La Rédaction - redaction@tourmag.com le Vendredi 3 Décembre 2004

Après une saison estivale moyenne, la rentrée se révèle beaucoup plus favorable pour l’hôtellerie française. La progression du RevPAR toutes catégories confondues atteint 5,0% en octobre 2004.



Les salons dopent notamment l’activité à Paris, en particulier sur le segment 4*. Sauf accident, la progression 2004 sera donc conforme aux prévisions établies par MKG Consulting en début d’année, estimant la croissance du RevPAR comprise entre 2% et 4% pour cette année.

La fin de l’année 2003 avait été particulièrement délicate et il est logique de constater des évolutions positives du revenu par chambre disponible en octobre 2004. Au niveau national, le taux d’occupation des hôtels de chaînes français est cependant en recul de 0,5 point d’une année à l’autre.

Seul le segment 4*, qui avait accusé une baisse d’occupation de 4,6 points entre 2002 et 2003, voit son taux d’occupation progresser en octobre et reprendre ainsi une partie du retard concédé l’année dernière : +1,8 point à 69,3%.

Progressions significatives des prix moyens

Les bons résultats globaux du mois d’octobre proviennent des évolutions très favorables des prix moyens. Ainsi, les opérateurs des catégories économiques ne remettent pas en question leurs stratégies d’optimisation du RevPAR par l’accroissement des prix moyens. En dépit du repli des taux d’occupation, les progressions de prix moyens atteignent 6,2% en 0* et 3,7% en 1*.

Les unités haut de gamme, de leur côté, voient également les prix moyens s’accroître très significativement (+6,8%). Cette hausse comble en partie le recul du prix moyen concédé à la fin 2003 sur le segment 4*.

Les catégories intermédiaires, 2* et 3*, enregistrent des évolutions de prix moyens moins satisfaisantes, respectivement +1,1% et +2,0%.
Par conséquent, le segment 2* est le seul à enregistrer un repli du RevPAR d’une année à l’autre avec –0,6%, alors que l’hôtellerie haut de gamme connaît la progression la plus significative avec +9,7%.

Les établissements 4* parisiens n’avaient pas connu une telle progression depuis le mois d’avril, et ce malgré une parité euro/dollar très élevée et une période d’élections présidentielles aux Etats-Unis, qui est traditionnellement peu propice aux voyages d’affaires. Ces résultats démontrent la qualité de l’hôtellerie haut de gamme en France et sa capacité d’adaptation aux évènements conjoncturels.

Les salons stimulent l’activité à Paris

Le mois d’octobre, traditionnellement dévolu à l’activité affaires, bénéficie d’un regain d’activité dans les milieux économiques.

C’est surtout à Paris et sur le segment 4* que les résultats sont les plus fortement orientés à la hausse. La progression des RevPAR y est soutenue en particulier par le succès des salons de la rentrée.

A Paris intra muros, le RevPAR de l’hôtellerie haut de gamme enregistre ainsi une augmentation de 16,1% par rapport à 2003 avec une progression des taux d’occupation de 7,5 points et des prix moyens de 4,9%.
Toutes catégories confondues, le RevPAR progresse de 13,1% dans la capitale.

Les résultats du mois d’octobre confirment l’inflexion à la hausse de la tendance à moyen terme des résultats hôteliers en France. Sur 10 mois à fin octobre, le taux d’occupation est à l’équilibre (+0,2 point), l’accroissement de l’offre répondant à la progression de la demande.

Les prix moyens évoluent à nouveau favorablement au global (+2,6%). Ainsi le RevPAR s’accroît de 2,8%. Les évolutions des prix moyens sont toujours régulières sur les segments économiques.

Une année de transition pour l’hôtellerie 3* et 4*

Sur les segments moyen et haut de gamme, les reculs concédés afin de stimuler la demande et de s’adapter aux changements des mix clientèle sont moins accentués au fil des mois. Mais, la persistance d’une parité euro/dollar élevée a pesé sur le retour dans les établissements de la zone euro de la clientèle dont le pouvoir d’achat est libellé en dollar.

Il s’agit donc cette année d’ajuster les prix moyens aux évolutions de l’environnement, d’adapter les pratiques tarifaires à une clientèle plus européenne, disposant d’un pouvoir d’achat moins élevés.

L’année 2004 se caractérise donc comme une année de transition. Ces évolutions se traduisent certes par des niveaux de RevPAR inférieurs à ce qu’ils étaient il y a deux ans encore, au global et sur les segments 3* et 4*, mais les chemins de la croissance des indicateurs semblent enfin retrouvés.

Ainsi, les évolutions constatées en 2004 sont ainsi parfaitement en ligne avec les prévisions proposés par MKG Consulting en début d’année qui faisait état d’une progression des RevPAR comprise entre 2% et 4% par rapport à 2003.

Lu 1720 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com