TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





L'opération « Partir aux Caraïbes » ou la chronique d'un mirage numérique...

par Danielle Perillier, ingénieur statisticienne


Rédigé par Danielle Perillier, ingénieur statisticienne le Mardi 26 Mai 2009

105 000 offres consultées en 48 heures puis 88 000 dans les 432 heures qui suivirent : le voici le terrible bilan du compteur du site partirauxcaraibes.fr, rappelle Danielle Perillier, ingénieur statisticienne, qui a suivi à la loupe l'évolution du site.



L'opération « Partir aux Caraïbes » ou la chronique d'un mirage numérique...
Le soit-disant succès des premiers jours a vite laissé place à la plus cruelle désillusion.

Il est ainsi très révélateur de constater qu'au final près de 55% des offres consultées l’ont été durant ces 48 premières heures de l’opération : les premiers clients se seraient-ils rendus compte très vite d'une "supercherie" ? puis auraient-ils passé le mot ?

"Le compteur permet de renforcer l'urgence de la réservation"... nous avait prévenu le Secrétaire d'Etat à l'Outre-mer !

Une urgence telle que 10 jours après le lancement, les ventes faisant irrémédiablement défaut, il avait été jugé que la période de 10 jours était trop courte, et d'un commun accord avec les Tour-opérateurs, décidé de prolonger l’opération de 10 jours supplémentaires…

Rien de mieux pour révéler que l’échec commercial incontestable se doublait d'un échec médiatique des plus cuisants. En effet, ces 10 derniers jours, le site partirauxcaraibes.fr n’aura enregistré que 8000 annonces consultées : soit tout juste 4% du total des consultations enregistrées depuis son inauguration.

Comment faire des ventes avec si peu d'audience ?

Un véritable fiasco : comment espérer faire des ventes avec si peu d'audience ? Comment nous le faire croire ? Sachant qu'en plus, 44 nouvelles offres avaient été mise en ligne vendredi 22 mai : dans l'anonymat le plus total dirons-nous...

Nous voila donc au terme des 20 jours (10+10) de cette opération promotionnelle, qui de par son aspect commercial prépondérant, rappelons le, consistait tout de même à vendre 10 000 packages en 10 jours, effet garanti. Combien les Tour-opérateurs en ont-ils vendus au juste de Packages au final ?

A l'heure du bilan annoncé pour aujourd'hui, voilà qui paraît relever du plus grand secret de polichinelle. Ce n'est certainement pas avec les consultations enregistrées au compteur sur la deuxième période de 10 jours que les ventes ont dû décoller de ce qu'elles étaient ! Un bide commercial indéniable.

Le mot "objectif" est vraiment de trop dans la dernière réponse de Mr Vion, président du Groupement Hôtelier & Touristique Guadeloupéen, dans son interview accordée à Tourmag hier matin !

Et pourquoi donc se devrait-on d'applaudir ce qui a été fait par le Secrétaire d'Etat chargé de l'Outre-Mer... "à partir du moment où l'on parle des Antilles" ? Sommes nous dans l'ironie ? ou dans la langue de bois ?

500 000 euros engloutis : un immense gâchis

"Oh ! miracle" déclare M. Siano, pdg de Nouvelles Frontières, à l'AFP, la saison touristique est sauvée : "Oh ! mirage" répond le compteur...

Quant au "responsable commercial", M. Yves Jégo, il nous prévoit d'ores et déjà la deuxième étape du plan de relance du tourisme outre-mer, mais n'en sommes nous pas déjà rendus à la troisième... au compteur ?

Ce serait vite oublier en effet que la première étape remonte en réalité à fin novembre 2008 avec cette bourde monumentale des services gouvernementaux sur www.voyageoutremer.com !

Tandis qu'il aura ensuite fallu attendre pas moins de 4 mois pour voir une partie des engagements pris se mettre un tant soit peu en place (LIRE) !!!

OUI : nos destinations ultramarines méritent mieux, définitivement mieux.

Lu 5056 fois

Notez


1.Posté par Lagueu97 le 28/05/2009 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est bien connu que le français à l'esprit critique..... si le gouvernement n'avait rien fait quels auraient été vos commentaires Madame Perillier. au moins des choses ont été proposées c'est ce qui compte. De plus, avez vous contacté les agences et To qui ont participé à cette campagne pour leur demander leur avis ? Les demandes ont elles été tranformées en réservation ? Cette campagne reste pour nous possitive et force est de constater que les français ne boudent pas notre destination. C'est une première étape après la crise, aux professionnels maintenant de rebondir et de faire preuve d'audace commerciale pour séduire nos vacanciers. Les Antilles restent une destination privilégiée, ensoleillée et sans barrière de langue avec de nombreux atouts tant culturels, que géographiques .... Un peu d'optimisme s'il vous plait !

2.Posté par j2c le 24/12/2009 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'optimisme ,et de bonnes maniéres quand on voit un tel gâchis...ou va donc l'argent du contribuable.... encore et encore assiter ceux et celles qui profitent du systéme... franco/français... et qui rejette toute reconnaissance... les gréves de l'année derniére ont bien été menées dans le but de "tuer" la seule ressource des Iles? alors pourquoi s'étonner des résultats? quand on séme on récolte, et c vraiment malheureux, car ces îles là... un paradis....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com