TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Belgique : deux marchés différents

68 % des belges vont partir en vacances cette année


Rédigé par Michel Ghesquière - michel.ghesquiere@skynet.be le Mercredi 21 Juin 2006

Une récente enquête réalisée par Ipsos pour le compte de Touring, l’une des plus importante compagnie d’assurance assistance belge, avait pour but de déterminer les différences de comportement entre les touristes Wallons et Flamands.Cette année, selon les résultats, les Belges seront plus nombreux (68%) à partir en vacances à l’étranger que par l’an passé (42%).



La majorité des vacanciers opte pour la voiture familiale comme moyen de transport pour rejoindre les lieux de villégiature. Plus précisément, on note une progression de 51% en 2006, contre 48% en 2005.

Cette tendance explique d’emblée que la panne est le problème le plus fréquent qui survient en vacances (20%), suivi du vol ou de la perte de bagages (9%).

Citons ensuite les accidents, le vol ou la perte des moyens de paiement, une maladie ou un accident sur place, le vol ou la perte des documents de voyage, l’annulation du départ pour cause de maladie ou d’accident, un décès familial nécessitant le rapatriement ainsi que l’interruption du séjour pour raisons professionnelles.

Bruxellois et plus de 55 ans : les plus grands voyageurs

L’étude indique que les plus de 55 ans sont 10% plus nombreux à se préparer à partir en vacances que les jeunes de 15 à 34 ans. Touring avance comme explication plausible le temps libre et le budget dont disposerait davantage cette catégorie d’âge.

Il convient aussi de constater que les plus de 55 ans réservent leurs vacances longtemps à l’avance (52% contre 39% chez les jeunes).

Au niveau régional, les Bruxellois (78%) sont plus nombreux que les Flamands (68%) ou les Wallons (67%) à prévoir des vacances, mais sont en revanche moins prompts à réserver à l’avance (seulement 34% contre 45% de Flamands et 49% de Wallons).

Malgré la nette augmentation de la proportion de personnes seules dans notre société, 65% des Belges prennent leurs vacances en famille. Dans la plupart des cas, le séjour est réservé en couple (42%).

Chose curieuse, alors que l’on pense généralement que c’est la femme qui est la principale décideuse en matière de voyages, selon cette étude, si le voyage n’est pas acheté en couple, la décision revient dans 25% à l’homme et dans 21% à la femme au sein du ménage.

La France : une destination appréciée des Belges

L’enquête confirme que la plupart de nos compatriotes mettent le cap sur la France (29%), suivie de l’Espagne (20%) et de l’Italie (7%). Une minorité opte pour la Grande-Bretagne, l’Autriche, les pays asiatiques ou les Etats-Unis (respectivement 1%).

Le plus important : farniente et bronzette

Quelque 37% des personnes interrogées recherchent le « farniente ». Ils sont 32% à préférer les vacances à la mer, contre 22% d’adeptes des séjours en pleine nature. Les vacances culturelles attirent 22% des candidats au voyage et 25% apprécient d’aller à la rencontre des habitants sur leur lieu de séjour. Les sportifs et les aventuriers sont moins représentés, avec respectivement 14 et 10%.

A la question de savoir à quoi servent les vacances, pas moins de 54% citent « à se reposer et à se détendre ». Ils sont 24% à faire rimer vacances avec découverte d’autres cultures et 15% à rechercher « le soleil ». Suivent l’amusement et les fêtes (13%), ainsi que le changement d’environnement (11%). A noter : les Bruxellois sont plus attirer par les cultures (15%) que les Flamands (10%) et les Wallons (8%).

Mode de transport : priorité à la voiture

Le nombre de vacanciers automobilistes est en recrudescence (51%). L’avion est cité en deuxième lieu (35%) dont plus de Bruxellois que des Flamands ou Wallons. Seulement 5% voyagent en autocar et 3% en train.

Montée en puissance d’internet confirmée

On surfe de plus en plus sur la Toile pour régler les modalités du transport (23% contre 10% l’an dernier). Mais ici, il faut se rappeler que cette étude a été réalisée en ligne et donc ce sont uniquement des internautes qui ont été interrogés.

Néanmoins, la réservation des formules d’hébergement via le web a connu une hausse de 28% en 2006 contre 11% en 2005. Force est donc de constater que le recours aux moyens électroniques et à l’internet gagne du terrain dans le domaine des voyages.

Selon IPSOS, par rapport à 2005, on observerait un recul de 17% du recours à l’agence de voyage pour régler les modalités du transport et de 12% pour l’hébergement.
A noter cependant que les plus de 55 ans restent le groupe de clients le plus important des agences de voyages.

Hôtel et club : un succès qui ne se dément pas

Le Belge veut passer des vacances sans souci, ce qui explique le succès du club ou de l’hôtel chez 52% d’entre eux (augmentation par rapport à l’année dernière). Ils sont 10% à opter pour une location de vacances ou un appartement (8%). S’il a le choix il séjournera plus volontiers chez des amis (9%) que dans un appart-hôtel (3%). Le camping perd la moitié de ses adeptes et seuls 3 % se rendent dans leur maison de campagne ou leur appartement à la mer.

Le Belge : amateur de vacances de courte durée

L’enquête indique que les courts séjours ont la cote : les séjours de 4 à 7 nuits progressent pour atteindre 22%. C’est une hausse de 10% par rapport à l’an dernier. Il en va de même pour le séjour de 8 à 11 nuitées (progression de 23 à 27%).

Les longs séjours de 12 à 15 jours régressent de 10%, et ce même s’ils restent les plus représentés avec 32%. Les séjours de plus d’un mois sont aussi en recul.

Le Belge dépense son salaire mensuel moyen en vacances

La grande majorité des vacanciers (44%) affecte un montant de 1.000 à 1.999 € au budget vacances. Ce qui correspond au salaire moyen du pays

Ils sont 9% à dépenser 3.000 € ou plus. 25 % des seniors dépensent un budget plus élevé (entre 1.999 et 3.000€) contre 11% chez les jeunes.

La majeure partie de la somme sert à financer l’hébergement (32%), le transport (29%) et les visites (28%). Avec 18%, les cadeaux et les souvenirs sont plus prisés que la nourriture (12%). Les Wallons dépensent plus aux boissons et aux repas (22%) que les Flamands (15%).

Les assurances

Comme ce travail a été commandité par une compagnie d’assurances, il est logique que les enquêteurs se soient particulièrement penchés sur les problèmes assurances et assistances.
La majorité des répondants (environ 70%) affirment que les problèmes de vacance ou les pannes, ont été pris en charge et résolus grâce à l’assistance voyage. Les Bruxellois se montrent les plus satisfaits.

Cependant, il ressort de la même enquête que près de la moitié des vacanciers partent sans avoir souscrit une police spécifique. Les plus de 55 ans sont clairement les plus prévoyants : 75% souscrivent une assurance voyage, contre 51% chez les jeunes.
Même tendance pour l’assurance annulation.

A la question de savoir ce qui pousse les candidats au départ à ne pas contracter une assistance voyage, 20% n’en voient pas l’utilité, 10% ne donnent pas d’explication, 7% invoquent le prix élevé, 6% ne l’ont simplement pas envisagé. 41% disent ne pas prendre de vacances ou partir vers une destination qui ne nécessite pas une assistance voyage.

Lu 1840 fois

Tags : amadeus, belge
Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com