TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Selectour Afat... la montagne accouche d'une souris !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 8 Mars 2016

On attendait enfin que le réseau résolve ses problèmes une bonne fois pour toutes. A cors et à cris, les participants avaient (paraît-il) décidé de se faire entendre durant cette journée des décideurs, organisée hier à Paris. Comme d'habitude, le soufflé s'est lamentablement dégonflé !



La Case de l'Oncle Dom :  Selectour Afat... la montagne accouche d'une souris !
Je n'aurais qu'un mot : pa-thé-ti-que !

Ça devient très fatigant et je comprends fort bien l'ironie dont peut faire preuve ce cher Rick.

Et pour tout vous dire, tout ceci devient lassant, alors que le secteur du tourisme traverse une période de marasme inquiétante.

Pourtant, quelques 170 « décideurs » du réseau avaient fait le déplacement à Paris, afin de participer à cette grande journée.

Beaucoup semblaient décidés, après la cacophonie et le gigantesque « flop » engendré par l'instauration de nouveaux critères de référencement, à faire entendre leurs revendications et réclamer une remise à plat de toute la gouvernance du réseau.

Plusieurs adhérents, lassés de tout ce grand cirque, avaient manifesté leur volonté de réclamer la démission de l'ensemble du Conseil d'Administration.

Apparemment, les délégués régionaux voulaient, eux aussi, demander à ce que table rase soit faite du passé...

Dominique Beljanski, la présidente mise en cause par ces dissidents avait prévenu : « Pas question pour moi de démissionner ».

De même que ses deux commensaux, co-présidents de la Commission Achat, Didier Calas et Jean-Luc Dufrenne.

Certes, le trio avait depuis le désastre de ce référencement basé sur le TTC, le refus catégorique de nombreux fournisseurs, accompli une pirouette digne des plus grands contorsionnistes (Pinder ou Zavatta, au choix... ).

Du coup, la patate chaude avait été refilée à Laurent Maucort, directeur général de Selectour Afat.

Faut dire que ce dernier avait été totalement écarté des négociations, de même que les permanents de la coopérative.

A leur grand regret d'ailleurs... Mais les politiques, imbus de leur superbe, avaient alors jugé bon de prendre les rênes.

Comme d'habitude et sans tenir compte des avis de bon nombre de professionnels qui avaient déjà vu survenir la cata...

Bref, durant cette journée, on attendait enfin que le peuple exprime sa volonté.

Il ne s'est rien passé !

Personne n'a moufté, pas un ne s'est levé, ne serait-ce que pour réclamer des comptes.

Vous me direz, chez TourCom, où l'opacité dirigeante règne aussi, personne ne la ramène non plus... L'entente sacrée, en quelque sorte.

Faut dire aussi que le directeur général, Laurent Maucort, a été particulièrement brillant.

Et surtout compétent, tenant (enfin) un discours raisonnable, basé sur la coopération entre fournisseurs et distributeurs, soulignant que les uns sans les autres, à terme, c'est l'échec assuré.

D'ailleurs, il est allé au charbon, reprenant en quatre semaines tout le gâchis laissé par les comiques politiques...

Et du coup, on est reparti sur un taux de commissionnement « traditionnel » aurais-je envie de dire, même si Laurent Maucort certifie que les contrats 2016 seront « mieux disant » pour le réseau.

Délivrant également un message fort aux adhérents : « il ne faut pas que les éléments de rémunération soient votre seul critère de recommandation envers vos clients ».

En clair, fidélisez vos clients en répondant à leurs désirs et leurs attentes qui ne sont pas forcément exprimés.

Il est dommage que les politiques n'aient pas sorti plus tôt de son beau placard ce directeur général.

Et qu'ils aient au moins (et pour une fois) l'intelligence de le garder !

On aurait évité bien des paroles inutiles, bien des blessures et surtout, on n'aurait pas gâché autant de temps.

Le 15 mars prochain aura lieu un nouveau conseil d'administration. Les délégués régionaux y sont conviés.

Et comme d'hab', il ne se passera rien...

Pathétique, vous avez dit pathétique ? Moi, en tout cas, je le dis !

Lu 1574 fois

Notez


1.Posté par Rick Sailor le 09/03/2016 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très cher ami

Je vous ai lu ce matin, au saut du lit !
Hop, deux anxiolytiques et un ralentisseur cardiaque. Il fallait cela pour aller au bout du texte.

Caramba (pas le bonbon, hein) me suis-je dit. Il a compris. La lumière des affaires vous a éclairé. Allelouia (Allez ou vous voulez d’ailleurs)

Là où votre "haine" des Afateurs et trices vous a trompé c'est que dans la vie d'une entreprise, des erreurs de ce type il y en a toujours. Et des Kuoni ou des Transat il y en aura des dizaines dans le business... Car à ne travailler qu'avec 20% des agences on atteint vite un plancher de verre. Il faut ouvrir la distribution. Kuoni le sait mais joue pour l'instant la carte de l'incentive auprès de quelques points de vente. Savez-vous que cela a toujours existé même lorsqu’il y avait des contrats "réseau". Demandez aux plus gros du réseau, s'ils vous en parlent vous serez surpris !

Et dans un an tous reviendront. Et dans 6 mois, tout cela sera oublié. Pertes et profits !

Passons à autre chose. Vous nous trouverez bien, cher ami, une souris morte dans un placard qui vous occupera un petit mois.

Et les autres, les opposants, les "retenez moi ou je fais un malheur", les "caniches de l'opposition" comme disait Blum en référence à ces petits chiens déguisés qui aboient mais ne mordent jamais... Et bien ils suivent comme un seul homme (pardons une seule femme) la Présidente. Et cela se reproduit depuis des siècles et des siècles, amen. L’homme aboie, le réseau avance.

Vous vous étiez trompés pour Mas, vous renouvelez avec Beljanski.

L'énorme différence, cher Dominique (je peux vous appeler Dominique ?) c'est que vous souhaitez imposer votre vision, vos envies et quelles sont très éloignées du business. D'où vos erreurs répétées. Je le sais, on ne s’improvise pas businessman.

C'est pathétique mais c'est ainsi.

Mais bon, vous avez pigé le système. On avance (avec brio)
Toutes mes amitiés chère vieille plume (je peux vous appelez vielle ?)

Votre dévoué Rick

2.Posté par PAT ETHIQUE le 09/03/2016 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Rick Sailor
Ex Porte Flingue qui ronge son os dans l'ombre en attendant un hypothétique retour dans la lumière

Vous vous trompez lourdement sur l'avenir de ce réseau.
Si les caniches restent muets , ils n'en sont pas moins lucides.
Les adhérents n'aiment pas les vagues mais quand ils vont s'apercevoir que les nonos annuels ne seront plus distribués, ils vont montrer les canines.
Ce conseil d'administration à montré toute son incompétence , nappé d'arrogance.
Et comme disait Danton : "De l'audace , encore de l'audace, toujours de l'audace....."
Le changement est en route , quoi que vous en pensiez !

OUAF !!!!!!

3.Posté par Alain CHUPS le 09/03/2016 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu' en savez-vous Mr Gobert de ce qui s' est vraiment passé dans la salle ???
Croyez-vous vraiment que personne n' a posé de question dérangeante pour la Direction du Réseau ?
Vous n' étiez pas dans la salle, et pour autant vous pensez ( ou on vous aurait dit ) que personne n' a moufté.
Ou alors, vos "taupes" au sein du réseau ne vous ont pas ( volontairement ? ) tout dit...
C' est vous qui êtes pa-thé-ti-que !!! Vous faites du journalisme de presse à ragots !

4.Posté par Rick Sailor le 09/03/2016 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher tous...et vous Monsieur Pat Ethique qui portez fort bien votre nom d'emprunt !

Quand je vous disais que les caniches aboient...
La seule audace de ces yorkshires de pacotille est dans le commentaire. Pathétique, non ?

Côtés euros redistribués, vous êtes comme parfois Monsieur Gobert "vous affirmez des faits qui sont faux". L'avenir vous prouvera très vite que j'ai raison.
Je vous parie même que ces commissions seront en (faible) hausse !

Votre dévoué
Rick

5.Posté par Dominique Gobert le 09/03/2016 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Combien de fois faudra-t-il vous dire, cher Rick, que je n'ai pas de haine ni envers Mas, ni envers Madame Beljanski, ni envers les "Afateux" en général. Bien au contraire. Je n'aime pas qu'ils se fassent enfumer et ne bénéficient pas de ce qui, normalement, devrait leur revenir.
Quant à Chups, rassurez-vous, je sais aussi que certains ont, timidement, demandé des comptes... Et si je "fais" dans la presse à ragot, rien ne vous force à me lire!

6.Posté par sulfate le 09/03/2016 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui enfin Mas, Beljanski et consorts...
C'était pas eux les sponsors avant rétropédalage de la bulle chinoise bidon du titanic Fram qui a fini à la ramasse au tribunal de commerce ?

Tout ça pour sauver la mise de l'ancien boss du SNAV, prédécesseur de l'actuel
SNAV = république bananière.

7.Posté par Rick Sailor le 09/03/2016 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Sulfate

Expliquez-nous cette parabole ?
Elle est osée et ne repose sur rien. J'ai acheté une entreprise mai j'en ai laissé passé deux ou trois après avoir vu les dossiers et surtout les chiffres. C'est la vie. J'ose espérer que vous ne le découvrez pas ?

A contrario, le SNAV n'est pas un république bananière pour deux raisons. La première, une seule personne décide de tout, ce n'est donc pas une république. La seconde, c'est que la banane est un bon fruit. Pas le SNAV qui reste indigeste chez les pros du voyage.
Mais comme il ne sert à rien, on s'en fiche un peu, non ?

Votre Rick

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com