TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : AG, vous avez dit AG(és) ? Certes, mais la valeur n'attend pas...

l'édito de Dominique GOBERT


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 16 Avril 2013

... le nombre des années. Et c'est quasi jour de fête aujourd'hui à Paris : Snav et APST tiennent leurs Assemblées Générales annuelles. Pour l'APST, suspense : Nabet sera-t-il reconduit dans son mandat de président ? Pour le Snav, pas de suspense électoral, mais beaucoup d'interrogations…



Au Snav, pas d'élections cette année, mais beaucoup de questions ou du moins de réflexions à venir durant cette Assemblée Générale.   Certes, sur le plan financier, même si la situation n'est pas franchement reluisante, on s'en sort… Sauf la section IdF du syndicat qui n'a plus les moyens de se payer un congrès décent !
Au Snav, pas d'élections cette année, mais beaucoup de questions ou du moins de réflexions à venir durant cette Assemblée Générale. Certes, sur le plan financier, même si la situation n'est pas franchement reluisante, on s'en sort… Sauf la section IdF du syndicat qui n'a plus les moyens de se payer un congrès décent !
Le joyeux Voragen va pouvoir s'épancher ce matin dans les salons Hoche à Paris.

Eternel candidat à tout, il vient d'être élu Délégué Régional de l'APST et désigné Vice-Président Régions de cette même institution (à l'unanimité, mais ils étaient trois présents… non, je rigole, c'est vraiment à l'unanimité des présents).

Et puis, il est heureux parce qu'enfin reconnu.

A noter toutefois la défaite de Laurent Abitbol face à Gérard La Rocca pour la région Rhône… Défaite d'un réseau ?

Reste, pour l'APST, le résultat du scrutin aux postes d'administrateurs et la nomination du futur président…

Au Snav, pas d'élections cette année, mais beaucoup de questions ou du moins de réflexions à venir durant cette Assemblée Générale.

Certes, sur le plan financier, même si la situation n'est pas franchement reluisante, on s'en sort… Sauf la section IdF du syndicat qui n'a plus les moyens de se payer un congrès décent !

Quid en revanche du bilan de l'activité ? Quelles avancées pour la défense de la profession face à l'évolution des affaires ? Je laisse le soin aux professionnels concernés de poser les questions qui pourraient, hélas, déranger…

Je soulevais hier la délicate responsabilité des agences de voyages face à tout et n'importe quoi, depuis la délivrance des carnets de voyages par un coursier romantique jusqu'au retard d'un avion immobilisé par un brouillard improbable.

La Case de l'Oncle Dom : AG, vous avez dit AG(és) ? Certes, mais la valeur n'attend pas...
Sans parler des ratios de garantie exigés par Iata ou de l'interdiction de vendre certaines compagnies en "bout de ligne".

Sur ce dernier cas, on comprend mieux l'émergence d'un second syndicat patronal (dont le silence est néanmoins encore très éloquent), soucieux de préserver les intérêts des TO et de porter un vrai message du côté de Bruxelles…

Défendre corps et âme la responsabilité de plein droit de l'agence de voyage, pourquoi pas ?

Il est vrai que c'est surtout défendre le recueil des fonds déposés par le client dans l'agence et soutenir une trésorerie cruellement défaillante.

Du coup, si un avion est en retard, c'est la faute à pas de chance… et accessoirement à l'agence vendeuse de la prestation. Mais faut assumer.

On peut pas avoir à la fois le beurre, l'argent d'icelui et la culotte de la crémière ! Faut choisir...

La garantie Iata, les surcharges carburants, les taxes diverses et variées ?

Balivernes et billevesées. Il ne se passe toujours rien, les agences ne sont pas commissionnées, les producteurs payent aussi et, au final, le client n'est pas vraiment content.

Les vendeurs de voyages douteux, style de vieilles croisières improbables ? Pas d'action du syndicat !

La communication du Snav ? Excellente envers les médias, inexistante envers le grand public.

Mais la com', c'est un métier, il ne suffit pas de papillonner en clignotant des paupières pour attirer le chaland vers les agences !

Quant à la reconnaissance de la profession envers Mademoiselle Pinel… Ben, on attend !


Lu 1834 fois

Tags : APST, Pinel, Snav, Voragen
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com