TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : CDG Express... va falloir cracher encore au bassinet !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 18 Octobre 2015

Manuel Valls, Premier Ministre pour ceux qui n'auraient pas capté, vient d'annoncer la création "en 2016" de la société de projet sur la liaison ferroviaire CDG Express, laquelle devrait enfin relier l'aéroport à Paris. A quel prix et quand ?



Après  la taxe Chirac, la taxe sur la sécurité, la taxe d'aéroport (pour les détails, il faudrait aussi que les compagnies participent à la construction de ce train et mettent au pot ! /photo Wikipedia
Après la taxe Chirac, la taxe sur la sécurité, la taxe d'aéroport (pour les détails, il faudrait aussi que les compagnies participent à la construction de ce train et mettent au pot ! /photo Wikipedia
Allez, on va y croire...

Surtout après les récentes décisions prises par Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères et grand ordonnateur de la politique touristique française.

N'a-t-il pas "débloqué" un milliard d'euros pour le tourisme français ?

Toujours est-il que cette fois, c'est la bonne… Enfin, en principe et ce, pour la énième fois.

On va (enfin) construire une ligne ferroviaire "Express" entre l'aéroport Roissy Charles de Gaulle et la capitale, (en l'occurrence Paris, suivez, s'il vous plait).

Ceci afin de démontrer que la France, capitale (oui, répétition, je sais et c'est comme ça) du tourisme mondial évite à nos visiteurs d'emprunter, outre nos tacos peu amènes, ce somptueux RER B, image irrésistible et attirante d'un séjour en France.

D'ailleurs, rien qu'à l'idée de rejoindre depuis CDG Paris en RER, bon nombre de touristes chinoas ont renoncé et préféré passer plus au nord !

La Case de l'Oncle Dom : CDG Express... va falloir cracher encore au bassinet !
Peut-être aussi ont-ils été effrayés lorsqu'ils ont su que le fameux Pierre-Henri Gourgeon, lequel n'a pas tombé (ni mouillé) la chemise lorsqu'il officiait (si, on peut dire) à la tête d'Air France, après sa belle (et très longue) prestation dans la compagnie aérienne, avait été, on ne sait trop pourquoi, chargé de mission afin de tenter la réalisation d'une liaison rapide et sûre entre Paris et son aéroport.

Faut quand même accueillir plus de 70 millions de passagers chaque année… Et théoriquement, on devrait encore en accueillir jusqu'à 100 millions, si les vœux de Laurent Fabius se réalisent !

Or donc (si, j'y tiens), après avoir étudié le projet, sous les différents gouvernements, causé la fortune de nombreux étudieurs de projets, la ligne ferroviaire aurait dû se mettre en branle dès 2012.

C'est maintenant aux alentours de 2023 que l'on prévoit cette magnifique réalisation.

Si tout va bien !

Fallait pas rêver… La volonté a toujours été au rendez-vous… Mais fallait payer. Et, apparemment, ça coûte cher. Très cher. Quasi, si ce n'est plus, le milliard d'euros. Et, plus le temps passe, plus la somme augmente. Normal.

En attendant, les étudieurs divers et variés "de faisabilité", de "marché" vont encore se faire des b(c)oules en or…

Ce qui ne résout pas le problème du financement, bien que de ce côté-là, nos bons dirigeants, Valls en tête, aient quelques idées.

Faut-il le répéter ? Mais oui, personne ne veut payer ! Augustin (non pas la Grande Vadrouille), le patron d'ADP veut bien raquer, un peu, mais point trop.

La région ? Ouh là… L'Etat ? Confions c'est histoire de flouze au "public", c'est plus simple.

Quant au public (on avait bien approché Vinci), la réponse est nette : "difficile à rentabiliser" !

Mais allons, on avait oublié l'arme fatale, l'arme indispensable à tout Etat digne de ce nom : la taxe ! Et puis, à qui profite cette liaison, si ce n'est aux compagnies aériennes ?

Ben, après tout, elles payent (du moins les françaises) la taxe Chirac, la taxe sur la sécurité, la taxe d'aéroport (pour les détails, consultez les textes adéquats). Ben, oui, faudrait aussi que les compagnies participent à la construction de ce train et mettent au pot !

Là où y'a de la gêne, y'a pas de plaisir…

Le problème étant que, comme d'habitude, les compagnies aériennes n'ont même pas été consultées dans la mise en œuvre de ce projet.

D'où leur ire, enfin celle du Scara, qui en a un peu marre de se voir traiter de vache à lait alors que le transport aérien français est plutôt dans une mauvaise passe… (à combien ?)

Ils ont raison !

Lu 1890 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com