TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Charlie, un an déjà !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 7 Janvier 2016

Le 7 janvier 2015, un an déjà, de joyeux journalistes iconoclastes, ouvraient comme chaque semaine, leur conférence de rédaction. Ce devait être la dernière pour beaucoup d'entre eux. Charlie, ce jour-là, est devenu dans le sang et les larmes, le dernier symbole de résistance à la folie religieuse.



La Une de Charlie Hebdo parue le 14 janvier 2015, une semaine après les attentats à Charlie Hebdo - Photo DR
La Une de Charlie Hebdo parue le 14 janvier 2015, une semaine après les attentats à Charlie Hebdo - Photo DR
Il me semblait, en tant qu'organe de presse, spécialisé dans un secteur profondément affecté par les dérives d'un terrorisme ignoble, devoir aujourd'hui, avoir une pensée pour des confrères qui sont morts simplement parce qu'ils pensaient différemment.

Et parce que, surtout, ils exprimaient, en rigolant, une vision d'un monde qui se devrait être ouvert à tous.

Cabu, Charb, Wolinski et tous les autres étaient extrêmement bien armés. Ils disposaient de l'arsenal le plus puissant qui soit : l'humour, la dérision, le verbe, le dessin… et l'intelligence, au sens propre, de ceux qui comprennent, qui connaissent et qui critiquent. Ou pas !

Ce 7 janvier 2015, en France, on s'est enfin aperçu que l'on ne pouvait surtout pas rire de tout, que la liberté de penser n'était qu'un leurre et que pour vivre heureux, fallait surtout pas penser.

Faut surtout pas être journaliste. Et encore moins tenter d'encourager les lecteurs (du moins ceux qui savent lire) à réfléchir et analyser sereinement les grands sujets du moment.

Bien évidemment, j'en connais déjà qui viennent de bondir de leur chaise rembourrée, éructant des propos insanes à mon égard.

Peu importe, on a vu depuis Charlie ce qu'il est advenu de notre monde, en France comme en Europe.

Et que, pour en revenir à notre marché propre, (enfin, pas si propre), du tourisme, la cible est clairement définie.

Non pas au nom d'une quelconque idéologie purement "religieuse", ce serait trop simple, mais bel et bien en une attaque sanglante et démesurée au plan économique.

A coup de kalachnikov et de bombes déchirantes, déchiquetant des êtres humains qui se foutent comme de leur première chemise de Dieu, Jéhovah ou le Prophète. Et dont le seul tort était de passer un petit moment à visiter une ville, bronzer sur une plage, ou juste profiter d'un moment de sérénité.

Parce que le tourisme, pour ces gens-là, Monsieur (je pense subitement à Brel), c'est le summum de la perversion.

Le tourisme, pour la plupart des êtres vivants sur cette planète, c'est le synonyme de bonheur, joie de vivre, découverte des autres, intenses plaisirs de partager des cultures, les comparer, les gouter, les apprécier… et éventuellement, les rejeter aussi.

En toute objectivité…

Mais au moins, tenter de comprendre, sans haine et sans crainte.

Le pire, finalement, étant que ce n'est pas qu'en Occident que s'étend cette folie. L'Orient aussi commence à se dégénérer, entre cette minable lutte opposant Chiites et Sunnites, tels nos ancêtres Cathos et Protestants.

Il aura fallu des siècles pour parvenir, enfin, à un accord…

Mais nous, qui travaillons dans ce monde du tourisme, adeptes (ou pas) de toutes les religions, croyances, modes de vie, tentons pour une fois de participer à la sérénité du monde.

Juste pour que ceux de Charlie, du Bataclan ou de la rue de Charonne ne soient pas morts pour rien.

Quant à moi, pas question de changer quoi que ce soit à mes écrits. Qu'ils plaisent ou non !

Lu 979 fois

Notez


1.Posté par Philippe MUGNIER le 07/01/2016 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une pensée particulière pour Michel RENAUD, créateur des « Rendez-vous du Carnet de Voyage » de Clermont-Ferrand qui rêvait que via le dessin, l’usage de la liberté d’expression et de création incite davantage de concitoyens à utiliser sans retenue leur droit imprescriptible à «circuler librement », à «quitter son pays et y revenir».

http://www.philippemugnier.com/2015/01/article-13-victime-collaterale-de-charlie-hommage-a-michel-renaud.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com