TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Elections Selectour Afat : ça va, ça vient, comme la queue du chien...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 15 Juin 2016

Rien à faire, c'est dans leurs gènes. Chez Selectour Afat, les élections se profilent et comme d'habitude, les passions se déchaînent. Cette fois, dans un document que je me suis procuré, c'est Bernard Vairon... qui se laisse aller !



En ce moment, manœuvres politiques et prospectives improbables sont à l'ordre du jour chez Selectour Afat - DR
En ce moment, manœuvres politiques et prospectives improbables sont à l'ordre du jour chez Selectour Afat - DR
Laurent Abitbol, avec grande clairvoyance, me confiait lors de notre dernière rencontre, "vouloir écarter de ce réseau toute notion de politique au profit d'une véritable entreprise économique !"

Ben, y'a encore du boulot. Parce qu'en ce moment, manœuvres politiques et prospectives improbables sont à l'ordre du jour.

En même temps, tous ceux qui, ces derniers mois, étaient prudemment restés dans l'ombre, commencent à se manifester.

Parmi eux, Bernard Vairon, ex-président de transition, lors de la démission de François-Xavier de Boüard se lâche. Mais, il ne fait pas dans la dentelle et c'est parfois regrettable.

Certes, et tout le monde dans le réseau, a fortiori au sein de la profession, connait les "petits arrangements entre amis".

De là à taper sur un nouvel entrant, imposant certes, mais qui possède une vision à long terme de ce que sera la distribution du tourisme en général et l'avenir des réseaux en particulier, relève d'une certaine torpeur intellectuelle.

Taper sur l'arrivée d'Abitbol, de Havas et de la création du GIE, c'est pas terrible.

Bien au contraire, ce nouveau venu est une opportunité terrible pour le réseau et il semble bien que les outils technologiques apportés par le GIE soient bien supérieurs à ceux de Selectour Afat...

De toutes façons, et vous verrez à plus ou moins long terme, c'est quasi la fin de cette belle création voulue par un visionnaire.

Lequel avait pour objectif de valoriser son réseau et d'en dégager une véritable entité économique.

Demonchy avait raison. L'avenir proche le montrera.

En revanche, comme le dit Vairon, l'esprit coopératif s'en va... doucement !

Mais qui prendra le pouvoir cette année ? Là au moins, les choses sont claires.

Comme je l'indiquais déjà dans un précédent édito qui m'avait valu l'ire profonde de Dame Beljanski, les urnes sont prêtes à recueillir le bon élu !

C'était le 2 juin dernier. Lors d'une réunion "privée" du conseil d’administration, on a choisi le futur président du réseau. Au choix : Bernard Garcia, Jean-Luc Dufrenne, Dominique Beljanski !

Selon mes informations, et malgré ses erreurs de parcours, c'est elle qui devrait encore assumer le rôle pour le prochain mandat.

Ce qui prouve bien que l'électeur est bonne pomme et oublie vite les erreurs. Ou alors, les urnes étaient vraiment ivres (bourrées en argot) !

Bien évidemment, parmi les administrateurs qui postulent à nouveau, on trouvera pèle-mêle Didier Calas, Dufrenne et toujours... le président Mas !

Qui dit vouloir veiller à tout... Ouais, alors tous les derniers "dérapages", c'était sans doute à l'insu de son plein gré ? Ou alors, l'âge aidant, il peut lui arriver de s'assoupir durant quelques périodes d'hibernation...

Quant à Didier Calas, l'un des artisans extraordinaires de ce fiasco "commission TTC", suffit d'aller sur son blog pour comprendre que, décidément, là où y'a de la gène, y'a pas de plaisir. Grandiose de suffisance !

Allez, on va assister à une belle représentation de Guignol en attendant l'année prochaine. Dommage cependant car, à travers cette guignolade, c'est l'avenir de nombreuses petites entreprises qui est en jeu... et des centaines de millions d'euros qui vont, qui viennent.

L'histoire de la queue du chien...

Lu 1803 fois

Notez


1.Posté par Bernard VAIRON le 16/06/2016 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Dominique,

Je ne sais pas où tu es allé chercher que je tapais sur Laurent Abitbol quant à l'arrivée d'HAVAS et du GIE. J'ai probablement dû mal m'exprimer dans mon courrier (mais je ne suis pas journaliste, moi !).
Mes propos avaient pour but de poser des questions qui me semblent importantes, tant au Conseil d'Administration qu'à Laurent qui, lors de votre dernière rencontre, t'a fait part de sa réflexion concernant la Présidence.
J'ai voté pour le GIE (malgré quelques défauts d'organisation à mon sens), j'ai voté pour que Laurent entre au Conseil... J'ai personnellement rencontré Laurent il y a deux jours pour aborder tous ces sujets. L'échange fut ouvert et sincère, et nous nous rejoignons sur beaucoup de points.
Afin qu'il n'y ait pas d’ambiguïté entre nous, je peux t'affirmer ici que je sais toute la nécessité que nous avons à travailler avec Laurent et son groupe, dans un mutuel respect, tant dans les échanges que dans les affaires.
J'ajouterai pour conclure, que si Laurent souhaite se présenter à la Présidence de SELECTOUR AFAT, dans le contexte qui est le notre, je le soutiendrai dans sa démarche car je pense qu'actuellement il est le seul à pouvoir remettre le Conseil d'Administration en ordre de marche et recréer des ponts avec nos partenaires.

Bien cordialement.

Bernard Vairon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com