TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Fram, le grand match est parti !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 22 Février 2016

Fram, le retour ! Enfin. Cette fois l'équipe est constituée et s'apprête à rentrer dans la compétition. Diable, au pays où le rugby fait partie de la vie quotidienne, les matchs vont se succéder et ça va pas être facile… Mais l'équipe est motivée.



Le nouvel organigramme de FRAM a été présenté aux équipes jeudi 18 février 2016 lors d'une soirée à Toulouse - DR : Fram
Le nouvel organigramme de FRAM a été présenté aux équipes jeudi 18 février 2016 lors d'une soirée à Toulouse - DR : Fram
C'est parti pour Fram, depuis jeudi soir dernier (officiellement), durant une soirée qui a duré très avant dans la nuit à Toulouse, dans la joie et la bonne humeur.

Fram, longtemps classée au Top 3 des grands TO français vient de changer de proprio. Ainsi va la vie.

Certains auront des regrets, certes, la nostalgie du "bon vieux temps", l'époque où l'entreprise, campée sur son piédestal n'envisageait pas l'avenir autrement que serein.

Le temps où l'on se disait "tout va bien, pourquoi cela pourrait-il changer ?"

Inexorablement, le temps a changé. Et après le calme et le vent douillet, la tempête est arrivée, balayant toutes ces certitudes sur son passage.

Et l'équipe, qui ne fréquentait que les grandes rencontres internationales s'est retrouvée reléguée en toute fin de classement…

Elle a bien failli être dissoute cette équipe Fram.

Mais après tout, si Air France semble en bonne voie de retour vers le futur, pourquoi Fram n'y arriverait pas ?

De toute façon, il n'y a plus le choix. Ce que l'on a très bien ressenti la semaine dernière, au cours de la présentation de l'équipe, remontée à bloc et prête à affronter les plus grands matchs de la saison.

Faut dire aussi que le nouveau proprio, Promovac/Karavel a soigneusement préparé la "renaissance". Ils auront préparé le plan depuis plus d'un an, examiné chaque détail, de façon à sortir gagnants de cette incroyable saga.

Le choix du coach, en l'occurrence Isabelle Cordier aura certainement surpris. Il faut bien avouer que c'était une surprise totale, mais en réfléchissant, le choix n'est pas si incongru.

En premier lieu, c'est une femme qui va prendre les rênes du tour-opérateur. Ce qui est toujours une bonne chose, ne serait-ce que pour prouver que, souvent, la femme est bien l'avenir des entreprises.

C'est en même temps un sacré risque pour cette dame qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui, d'une entreprise plutôt "familiale" va devoir imposer des règles plus… "modernes".

Et surement introduire des méthodes de travail plus… industrielles ? Au risque de choquer encore quelques "vieux de la vieille".

Quoi qu'il en soit et pour en avoir quand même interrogé plus d'un, les troupes paraissent maintenant en grande forme, conscients de participer au grand retour de la vieille maison et lui redonner un sacré coup de jeune.

Si j'en juge par le nouvel organigramme, tout est conçu et pensé pour que d'ici les deux prochaines années, l'équipe Fram remporte le tournoi. Ou du moins reste encore dans la grande compétition du tourisme français.

Il reste encore beaucoup de travail à accomplir, notamment cette grande révolution culturelle à laquelle Fram avait résolument tourné le dos : les nouvelles technologies !

Va également falloir convaincre la distribution. Ce sera la tâche primordiale pour Jean-Baptiste Delsuc, lequel, fin navigateur, possède une certaine expérience de la navigation. Surtout quand la mer est agitée.

Et puis, il sera bien aidée par ma Michon : elle connait tout le monde et c'est une sacrée pro ! (Désolé, la Miche, j'aime bien !)

Ce dernier aura également en charge la petite pépite, trouvée dans les placards de Fram : Fram Affaires, en effet, un département de la grande maison qui connaissait déjà, sans fanfare ni trompettes, un joli petit succès.

Un secteur de Fram qui avait suscité bien des envies, notamment de la part de Jean-Pierre Mas. Alain de Mendonca, l'architecte obstiné de la reprise, n'avait pas voulu se séparer de cette partie du TO.

Et l'on devrait en reparler dans les prochaines semaines…

Il compte surement la développer, de même que le camping de Soustons, pardon, la résidence de nature, pour laquelle et peut-être par amitié envers Georges Colson, il a confié la direction à Thierry Colson.

En tout état de cause, l'équipe est formée, soudée, motivée, l'entrainement est en cours !

Y'a plus qu'à gagner, ce que nous souhaitons de tout cœur !

Lu 3163 fois

Notez


1.Posté par Ahhh la bonne farce ! le 22/02/2016 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Mais l'équipe est motivée." dites vous ?

Vous parlez de quelle équipe ? celle de l'élite dirigeante ravie d'avoir ramassé une marque à bon prix ?

Parce que... pour ce qui est de la piétaille, sa motivation au vu de ce qui se prépare... laisse tomber !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com