TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Fram, soupe chinoise ou mauvais ragoût ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 5 Octobre 2015

Durant cette dernière édition de l'IFTM Top Résa, on attendait enfin la grande nouvelle, venue de la Chine lointaine pour annoncer la conclusion du rachat de Fram. Rien n'est venu, sauf que les Chinois sont en train de conclure le rachat de Globalia…



Pour Fram, si j'en crois l'excellente analyse de mon confrère des Echos, ça aurait plutôt tendance à sentir le pâté… L'affaire semblait, début septembre quasi bouclée. Restait seulement un petit audit de rien du tout, une formalité aux dires de certains proches du dossier - Photo Fotolia Auteur : Oran Tantapakul
Pour Fram, si j'en crois l'excellente analyse de mon confrère des Echos, ça aurait plutôt tendance à sentir le pâté… L'affaire semblait, début septembre quasi bouclée. Restait seulement un petit audit de rien du tout, une formalité aux dires de certains proches du dossier - Photo Fotolia Auteur : Oran Tantapakul
Très forts, ces Chinois. On les attendait sur Fram, ils arrivent sur Air Europa/Globalia et vont, indubitablement rafler la mise.

Et semblent vraiment avoir découvert un nouveau terrain de jeu : non seulement en France, mais aussi une bonne partie de la vieille Europe.

Particulièrement dans cette activité touristique qui fait notre plus grand bonheur… (Lire).

Et une stratégie qui, pour le moment du moins, semble échapper à la finesse d'esprit de nos brillants analystes.

Pour Fram, si j'en crois l'excellente analyse de mon confrère des Echos, ça aurait plutôt tendance à sentir le pâté…

L'affaire semblait, début septembre quasi bouclée. Restait seulement un petit audit de rien du tout, une formalité aux dires de certains proches du dossier.

Même chez Fram, on avait sorti le grand jeu lors du salon et le sourire était de rigueur. En revanche, dans les coulisses, l'angoisse est là et les problèmes cruciaux de trésorerie s'accumulent.

A tel point que l'on paye "au jour le jour" et dès qu'un sou rentre dans les caisses, il est urgent de payer dare-dare un fournisseur qui ne peut plus attendre…

Les chinois, qui ont reçu les conclusions de l'audit, prennent-ils encore le temps de la réflexion ? Certes, car, si j'en crois mes infos, cet audit ferait apparaitre quelques dissonances non négligeables.

Tels ces contrats signés au Maroc, en Tunisie, "garantissant un remplissage optimal" aux "acheteurs des biens immobiliers" du voyagiste.

En clair, vous nous rachetez nos hôtels et nous vous garantissons de les remplir…

Autre détail qui aurait pu effrayer "ces bons chinois", le coût exorbitant que représenterait un "plan social", compte tenu des "avantages sociaux promis aux salariés de la boite".

Notamment, "en cas de mise en retraite ou de départ économique", pour des salariés qui ont souvent quelques dizaines d'années d'ancienneté. Et souvent ces avantages concerneraient aussi les conjoints…

Bref, un plan à plusieurs dizaines de millions. Peut-être un grain de riz pour les chinois d'HNA… Mais quand même !

Et que pour se "débarrasser" de ces contrats "gênants", il n'y aura qu'un moyen : passer devant le Tribunal de Commerce et… déposer !

Toujours selon Les Echos, il semble aussi que Marie-Christine Chaubet (la sœur) et Air France pencheraient finalement vers l'outsider Karavel/Promovac.

Dans le cas de Marie-Christine, malgré l'accord qu'elle aurait signé avec son frère Georges, rien d'étonnant, ne serait-ce que pour continuer cette guerre fratricide et source profonde des maux de cette entreprise.

En revanche, il semble clair que Fram ne disparaitra pas. Même si un passage parait de plus en plus obligé dans le Tribunal de Commerce, il est évident que d'autres "repreneurs" formuleront des offres. Et que le mieux-disant, certainement "social" pourrait remporter le morceau.

Et conforterait aussi la position de l'APST…

Quant aux actionnaires, je crains bien que ce soit une "grosse catastrophe", comme on dit du côté de Marseille !


Lu 3597 fois

Notez


1.Posté par Mermoz le 06/10/2015 03:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Allez .. c'est reparti

Maintenant on insultent les.chinois.par des clichés sur la bouffe .

Pathetique et raciste.

Décidément les clichés ont la.vie dure avec vous.



2.Posté par St Thomas Taquin le 06/10/2015 06:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous écrivez : compte tenu des "avantages sociaux promis aux salariés de la boite".

QUI a promis à QUI cette connerie ? Et de quels salariés s'agit-il ?

- De la (nombreuse) piétaille aux (bas) salaires bloqués depuis des années ?
- Des (quelques) GROS bonnets désespérés devant leur "minable" plafond légal à 76.080 euros ?

Ce serait sympa de développer dans une future chronique...

3.Posté par ponset le 06/10/2015 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"on insultent" pas, on est juste un peu "beauf"...et puis vou vous insultez bien la.conjugaison

4.Posté par François Filloux le 06/10/2015 08:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Proverbe chinois : le fruit mûr tombe de lui même.

5.Posté par Pimprenelle le 06/10/2015 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est maintenant, dans le besoin qu'on verra si les cousins de Selectour se "mouillent" ou ils laissent FRAM se débrouiller seul. Pendant des années FRAM a été une des vaches à lait d'AS Voyages, J-P Mas a profité des synergies entre les deux structures pour être là où il est aujourd'hui, il a bénéficié des appuis des deux structures. Il est temps de démontrer qu'il prend ses responsabilités dans ce dossier.

6.Posté par Sirius le 07/10/2015 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour avoir fréquenté l'entreprise qui fait l'objet de votre commentaire, mais aussi pour en avoir fréquenté d'autres,PME ou grandes entreprises, je veux ici préciser que les avantages sociaux des salariés de cette entreprise sont extrêmement réduits. Ceux-ci font assez pâle figure par rapport à ce que le salarié moyen français obtient dans une PME de 1000 salariés et plus, ou une grande entreprise, que ce soit en avantages salariaux, en mutuelles , retraites ou autres avantages CE. Donc ce ne peut être cela qui est la cause d'un recul par rapport au coût d'un plan social. Et aucun avantage exorbitant ne profite aux conjoints! Où êtes-vous aller pêcher une chose pareille? Le métier de journaliste s'appuie sur la curiosité, mais elle ne doit pas être malsaine et le" billet", pour être porteur ne peut se contenter d'un effet de plume. Tout comme l'investigation il doit s'appuyer sur des sources. Enfin, la décence et le respect dû aux salariés qui, malheureusement, risquent d'être concernés par un plan social vous oblige, me semble-t-il, à faire davantage encore attention à ce que vous écrivez. Inutile d'ajouter des blessures et de la culpabilité à des personnes non responsables de cette déroute familiale et qui souffrent depuis des années de la gestion erratique de leurs actionnaires dirigeants.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com